• Si le coeur vous en dit (s'il est assez accroché en fait), vous pouvez trouver tous les autres blogs maudits ici. Bon courage.

    4 commentaires
  • Si le coeur vous en dit (s'il est assez accroché en fait), vous pouvez trouver tous les autres blogs maudits ici. Bon courage.

    4 commentaires
  • Extrait du Paris-Normandie d'aujourd'hui. Sans commentaire, je vous laisse vous en charger. Désolée pour la qualité de l'image, mais ça reste lisible quand même.


    22 commentaires
  • Extrait du Paris-Normandie d'aujourd'hui. Sans commentaire, je vous laisse vous en charger. Désolée pour la qualité de l'image, mais ça reste lisible quand même.


    22 commentaires
  • A vrai dire, j'ai toujours existé !

    Je me suis simplement adapté à vos modes d'écriture de siècle en siècle et insinué parmi vous.

    Au début gravé sur de la pierre ou dans de l'argile.

    Puis peint sur des papyrus ou écrit sur du vélin, du parchemin, du papier.

    Maintenant me voilà virtuel, voguant au gré des flux électroniques.

    Bien sûr de tous temps vos bien-pensants ont cherché à m'éradiquer.

    J'étais le bouc émissaire, le galeux, le hors la loi qu'il fallait détruire coûte que coûte.

    Le maudit qui véhiculait des idées qu'il ne fallait pas diffuser.

    Comme les poètes ou les peintres maudits, je vous mets en face de votre conscience, je vous oblige à réfléchir sur vos actions passées, ce n'est pas confortable n'est-ce pas ?

    Dans vos blogs parfois vous essayez de mettre ces pensées noir sur blanc, mais ce n'est pas facile.

    Alors vos pensées traversent l'univers virtuel et toutes vos petites mesquineries, vos interrogations, vos peurs, vos phobies viennent d'elles-mêmes s'écrire chez moi.

    Parfois, au détour de vos voyages sur le net vous tombez sur moi, vous vous retrouvez face à vous, vous lisez, vous dévorez, vous vous dites "mais c'est ce que je pense" ou "pas possible cette personne a les mêmes défauts, les mêmes peurs que moi, c'est extraordinaire".

    Mais non en fait, c'est vous là transformé en article.

    En même temps, vous êtes un peu rassuré parce que vous vous dites "non ce n'est pas vraiment moi", mais voilà vous commencez à réfléchir, je m'installe dans votre mémoire et tôt ou tard, vous recommencerez à circuler sur internet en espérant tomber à nouveau sur cet étonnant blog qui est un miroir de votre âme.

    Moi le blog maudit, le blog des maudits, "le blog des Mots-dits".


    38 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires