• Et voilà le petit Bleuet caché au milieu d'autres fleurs. Il s'agit d'une petite broche en Fimo, il doit mesurer environ 6 centimètres de hauteur.



    14 commentaires
  • Maman Lutin profite de son départ pour sortir le nez de mes pulls et me glisser.

    "Vous savez qu'elle laisse du poils sur vos pulls quand elle vient dormir ici ?"

    "Oh oui je le sais, il faut que je les brosse avant de les mettre !"

    "Si vous voulez bien je peux les récupérer pour en tricoter des couvertures. Si ça ne vous dérange pas bien sûr !"

    "Mais je vous en prie (bigre, voilà ma minette transformée en mouton), ce serait très gentil de votre part".

    Du coin de l'œil, je vois mon Elfie qui s'énerve de se voir écarté de la conversation pour des contingences bassement matérielles comme du poil de chat.

    "Désolée mon petit bonhomme, où en étions-nous ? » Bon sang que c'est fatigant de suivre une conversation lutinesque !

    "Mon copain le lutin des fleurs qui voudrait me rendre visite !!!!"

    "Ah oui, si ta maman est d'accord, ça ne me pose de problème"

    Soupir de la mère et acquiescement devant l'air suppliant de son rejeton. Mère humaine et mère lutin pas plus de volonté ! Pas moyen de résister à leurs petites mines chiffonnées à nos bambins.

    "Chic, chic, chic ! Merci, merci, merci !"

    Petite pause et petit coup d'œil chafouin dans ma direction.

    "Euh…."

    "Oui, qu'est ce qui te tracasse ?"

    "Eh bien, est-ce que tu pourrais aller le chercher dehors, il n'ose pas rentrer tout seul"

    Tiens, entre parenthèses, je me demande bien par où ils se glissent ces petits fripons pour entrer et sortir de chez moi, il faudra que je leur demande à l'occasion. Allons bon, voilà que je fais comme eux, je passe d'une idée à l'autre sans raison.

    "Bon d'accord. Comment s'appelle-t-il ? A quoi ressemble-t-il et où puis-je le trouver ?"

    Ouh là ça fait beaucoup de questions pour mon petit compagnon qui rassemble au mieux ses esprits pour me répondre.

    "Bon alors, il s'appelle Bleuet".

    "Oh, il ne doit pas trop se fatiguer alors, cela fait longtemps qu'il n'y a plus de bleuets dans les champs"

     

    Regard glacial de mon petit ami.

    "T'es pas drôle, ça l'a rendu drôlement triste de ne plus avoir de bleuets à surveiller, maintenant, il s'occupe de fleurs bleues".

    "Excuse-moi, je n'aurais pas du me moquer, c'est vrai, c'est triste les champs sans bleuet". Encore une question qui se pose quel âge peuvent bien avoir les mes lutins, vu que ça fait déjà belle lurette que les bleuets ont disparu des champs, bref…

    "Bon, il est roux".

    "C'est la couleur standard de tous les lutins ?"

    Nouveau regard "aimable".

    "Gnia, gnia, gnia, t'es jalouse c'est tout, sûr que t'aurais aimé être rousse"

    Je ris "Oui, tu as sûrement raison, bon et je le trouve où ton petit ami rouquin ?"

    "Dehors, là où il y a des fleurs"

    "Eh bien, ce n'est pas ce qui manque en ce moment. Bon à tout de suite".


    Le petit éleveur d'escargot (pâte à sel toujours de chez Claire et Gigi)

    20 commentaires
  • Maman Lutin profite de son départ pour sortir le nez de mes pulls et me glisser.

    "Vous savez qu'elle laisse du poils sur vos pulls quand elle vient dormir ici ?"

    "Oh oui je le sais, il faut que je les brosse avant de les mettre !"

    "Si vous voulez bien je peux les récupérer pour en tricoter des couvertures. Si ça ne vous dérange pas bien sûr !"

    "Mais je vous en prie (bigre, voilà ma minette transformée en mouton), ce serait très gentil de votre part".

    Du coin de l'œil, je vois mon Elfie qui s'énerve de se voir écarté de la conversation pour des contingences bassement matérielles comme du poil de chat.

    "Désolée mon petit bonhomme, où en étions-nous ? » Bon sang que c'est fatigant de suivre une conversation lutinesque !

    "Mon copain le lutin des fleurs qui voudrait me rendre visite !!!!"

    "Ah oui, si ta maman est d'accord, ça ne me pose de problème"

    Soupir de la mère et acquiescement devant l'air suppliant de son rejeton. Mère humaine et mère lutin pas plus de volonté ! Pas moyen de résister à leurs petites mines chiffonnées à nos bambins.

    "Chic, chic, chic ! Merci, merci, merci !"

    Petite pause et petit coup d'œil chafouin dans ma direction.

    "Euh…."

    "Oui, qu'est ce qui te tracasse ?"

    "Eh bien, est-ce que tu pourrais aller le chercher dehors, il n'ose pas rentrer tout seul"

    Tiens, entre parenthèses, je me demande bien par où ils se glissent ces petits fripons pour entrer et sortir de chez moi, il faudra que je leur demande à l'occasion. Allons bon, voilà que je fais comme eux, je passe d'une idée à l'autre sans raison.

    "Bon d'accord. Comment s'appelle-t-il ? A quoi ressemble-t-il et où puis-je le trouver ?"

    Ouh là ça fait beaucoup de questions pour mon petit compagnon qui rassemble au mieux ses esprits pour me répondre.

    "Bon alors, il s'appelle Bleuet".

    "Oh, il ne doit pas trop se fatiguer alors, cela fait longtemps qu'il n'y a plus de bleuets dans les champs"

     

    Regard glacial de mon petit ami.

    "T'es pas drôle, ça l'a rendu drôlement triste de ne plus avoir de bleuets à surveiller, maintenant, il s'occupe de fleurs bleues".

    "Excuse-moi, je n'aurais pas du me moquer, c'est vrai, c'est triste les champs sans bleuet". Encore une question qui se pose quel âge peuvent bien avoir les mes lutins, vu que ça fait déjà belle lurette que les bleuets ont disparu des champs, bref…

    "Bon, il est roux".

    "C'est la couleur standard de tous les lutins ?"

    Nouveau regard "aimable".

    "Gnia, gnia, gnia, t'es jalouse c'est tout, sûr que t'aurais aimé être rousse"

    Je ris "Oui, tu as sûrement raison, bon et je le trouve où ton petit ami rouquin ?"

    "Dehors, là où il y a des fleurs"

    "Eh bien, ce n'est pas ce qui manque en ce moment. Bon à tout de suite".


    Le petit éleveur d'escargot (pâte à sel toujours de chez Claire et Gigi)

    20 commentaires
  • "Non je ne veux pas, il va encore vous déranger ou pire déranger le chat" intervient Maman Lutin, contente de savoir que je suis moins dangereuse que ma chatoune !

    Elfie secoue la tête. Je vois comme une petite bulle se former au-dessus de sa tête avec inscrit dedans "Ah, les parents, ça ne comprend jamais rien". Il est juste trop bien élevé pour le dire à haute voix (à la différence de nos ados à nous, bref…).

    "Ils vont faire du bruit vous comprenez !"

    Non, je ne comprends rien du tout, mais je commence à être habituée avec mes sacrés lutins qui passent allégrement du coq à l'âne.

    "Euh, qui va faire du bruit et quand ?"

    "Mêêêêê, je veux juste inviter un copain et on ne va pas faire de bruit !"

    "Oh, un copain, pas une copine ?"

    Air dégoûté d'Elfie, il est manifestement encore à l'âge où les garçons ne trouvent aucun intérêt aux filles. Lutins et pré-ados humains, même combat !

    "Je te fais marcher, j'aime bien quand tu boudes."

    Et voilà mon Elfie qui hausse les épaules et lève les yeux au ciel, sous le grognement désapprobateur de sa mère qui n'ose pas trop intervenir.

    "Bon qui veux-tu inviter ? De toute façon vous n'allez pas mettre la sono à fond les manettes jusqu'à 3 heures du mat !"

    "Sono ? Manette ? Mat ?" Ah, Maman Lutin n'a pas encore bien intégré toutes les notions modernes.

    "Excusez-moi, je voulais dire qu'Elfie est bien élevé et qu'il sait se comporter comme il faut !"

    Je vois Maman Lutin rougir de plaisir, tandis que derechef Elfie lève encore les yeux au ciel.

    "Reprenons, qui veux-tu inviter ?"

    "Mon copain le lutin des fleurs. Tu comprends (ici hoquet de désapprobation de Maman Lutin quand elle entend son chérubin me tutoyer, je lui fais signe que tout va bien) il vit dehors et il n'a jamais vu l'intérieur d'une maison, alors j'aurais bien voulu qu'il vienne visiter".

    Allons bon, ma maison va devenir une attraction touristique pour lutins !

    Thalis suit les débats avec intérêt. On ne sait jamais si quelqu'un parlait du lutin des souris.

    Je me tourne vers elle.

    "Non Mademoiselle, vous avez promis de laisser tranquille nos petits amis les lutins ainsi que leurs amis, nous sommes bien d'accord ?"

    Air innocent de ma minette qui se désintéresse de la question et s'en va refaire une petite sieste réparatrice.

    Maman Lutin profite de son départ pour sortir le nez de mes pulls et me glisser. (Devinez ça sera pour demain !)

    Et encore une petite merveille de chez Claire et Gigi



    18 commentaires
  • "Non je ne veux pas, il va encore vous déranger ou pire déranger le chat" intervient Maman Lutin, contente de savoir que je suis moins dangereuse que ma chatoune !

    Elfie secoue la tête. Je vois comme une petite bulle se former au-dessus de sa tête avec inscrit dedans "Ah, les parents, ça ne comprend jamais rien". Il est juste trop bien élevé pour le dire à haute voix (à la différence de nos ados à nous, bref…).

    "Ils vont faire du bruit vous comprenez !"

    Non, je ne comprends rien du tout, mais je commence à être habituée avec mes sacrés lutins qui passent allégrement du coq à l'âne.

    "Euh, qui va faire du bruit et quand ?"

    "Mêêêêê, je veux juste inviter un copain et on ne va pas faire de bruit !"

    "Oh, un copain, pas une copine ?"

    Air dégoûté d'Elfie, il est manifestement encore à l'âge où les garçons ne trouvent aucun intérêt aux filles. Lutins et pré-ados humains, même combat !

    "Je te fais marcher, j'aime bien quand tu boudes."

    Et voilà mon Elfie qui hausse les épaules et lève les yeux au ciel, sous le grognement désapprobateur de sa mère qui n'ose pas trop intervenir.

    "Bon qui veux-tu inviter ? De toute façon vous n'allez pas mettre la sono à fond les manettes jusqu'à 3 heures du mat !"

    "Sono ? Manette ? Mat ?" Ah, Maman Lutin n'a pas encore bien intégré toutes les notions modernes.

    "Excusez-moi, je voulais dire qu'Elfie est bien élevé et qu'il sait se comporter comme il faut !"

    Je vois Maman Lutin rougir de plaisir, tandis que derechef Elfie lève encore les yeux au ciel.

    "Reprenons, qui veux-tu inviter ?"

    "Mon copain le lutin des fleurs. Tu comprends (ici hoquet de désapprobation de Maman Lutin quand elle entend son chérubin me tutoyer, je lui fais signe que tout va bien) il vit dehors et il n'a jamais vu l'intérieur d'une maison, alors j'aurais bien voulu qu'il vienne visiter".

    Allons bon, ma maison va devenir une attraction touristique pour lutins !

    Thalis suit les débats avec intérêt. On ne sait jamais si quelqu'un parlait du lutin des souris.

    Je me tourne vers elle.

    "Non Mademoiselle, vous avez promis de laisser tranquille nos petits amis les lutins ainsi que leurs amis, nous sommes bien d'accord ?"

    Air innocent de ma minette qui se désintéresse de la question et s'en va refaire une petite sieste réparatrice.

    Maman Lutin profite de son départ pour sortir le nez de mes pulls et me glisser. (Devinez ça sera pour demain !)

    Et encore une petite merveille de chez Claire et Gigi



    18 commentaires