• Vous l'aviez déjà apprécié, je vous mets un de mes sketches préférés de Courtemanche, le Photomaton. Ce type, c'est un extra-terrestre tout en latex, je ne vois pas comment sinon il peut arriver à faire une tête pareille !


    12 commentaires
  • Vous l'aviez déjà apprécié, je vous mets un de mes sketches préférés de Courtemanche, le Photomaton. Ce type, c'est un extra-terrestre tout en latex, je ne vois pas comment sinon il peut arriver à faire une tête pareille !


    12 commentaires
  • De la part du défi du samedi

    "Bonjour, ici Charline Octavo. Bienvenue à notre émission "Parlons d'eux". Vous en connaissez le principe, nous allons parler de et avec vos auteurs favoris de leurs derniers personnages. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de recevoir Monsieur Tex Folio. Comment allez-vous cher auteur ?"

    "Très bien Charline, très bien e merci de me recevoir dans votre émission."

    "Mais je vous en prie. Entrons tout de suite dans le vif du sujet, c'est le cas de le dire, parlez nous donc de votre dernier personnage. Pourquoi lui avoir inventé une petite vie aussi étriquée, vous nous aviez habitués aux héros."

    "Justement. Franchement dans la population humaine en rencontrez-vous souvent des héros, des êtres hors du commun ? Non, bien sûr. La quasi totalité des humain est banale et peu intéressante il faut le reconnaître. J'ai donc choisi de raconter la vie d'une non-personne si je puis m'exprimer ainsi"

    "Et vous avez eu raison, il faut le reconnaître on s'ennuie merveilleusement durant le 30 jours que durent l'intrigue, enfin si on peut parler d'intrigue, Tex ?"

    "Eh non Charline, on ne peut pas, il s'agit de la non-histoire, d'un non-personnage. Il est seul, même pas un chat ou un chien, divorcé, sans enfant, pas d'ami, un travail inintéressant, des finances difficiles, une santé précaire, aucun loisir, aucune passion. Bref, il se lève, va travailler, mange, revient chez lui, effectue ses tâches ménagères, regarde la télé et va se coucher et cela pendant 30 jours."

    "Non, quand même pas pendant 30 jours"

    "Effectivement, les samedi et dimanche il va faire les courses, une petite sieste et il se saoule de télé mais à part ça, il ne se passe rien"

    "En effet, et c'est ce qui nous tient accroché jusqu'au dernier jour où on espère qu'il va enfin se passer quelque chose"

    "Mais il ne se passe rien de plus"

    "Alors pourquoi nous avoir fait découvrir ce personnage"

    "Mais parce qu'il est reposant, il ne lui arrive rien, c'est bien moins fatigant pour l'observateur de la vie humaine que je suis que de devoir cavaler après un héros qui bondit dans tous les coins, reconnaissez-le. Pour tout vous dire Charline, j'avais besoin de ce temps de repos"

    "Eh bien Tex, je peux vous dire qu'il a été très bien utilisé, je ne me suis jamais autant embêtée en suivant un personnage. Une idée pour votre prochain sujet d'observation ?"

    "Oui, je pense me pencher sur une carmélite, une vie réglée au papier millimétré et un minimum de dialogue, vous devriez attendre des sommets dans l'ennui mortel"

    "C'est merveilleux. Voilà chers téléspectateurs, c'est ainsi que s'achève notre émission "Parlons d'eux" où j'ai eu le plaisir de recevoir le talentueux Tex Folio qui nous présentait sa dernière œuvre intitulée, j'avais oublié de le préciser, "Un humain".

    Dernier clap de fin. La présentatrice et l'auteur se lèvent, se remercient, secouent leurs feuilles et leurs couvertures et s'en vont tranquillement rejoindre leurs bibliothèques respectives pour observer le monde et les humains qui grouillent à leurs pieds, euh pardon à leurs pages.


    16 commentaires
  • De la part du défi du samedi

    "Bonjour, ici Charline Octavo. Bienvenue à notre émission "Parlons d'eux". Vous en connaissez le principe, nous allons parler de et avec vos auteurs favoris de leurs derniers personnages. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de recevoir Monsieur Tex Folio. Comment allez-vous cher auteur ?"

    "Très bien Charline, très bien e merci de me recevoir dans votre émission."

    "Mais je vous en prie. Entrons tout de suite dans le vif du sujet, c'est le cas de le dire, parlez nous donc de votre dernier personnage. Pourquoi lui avoir inventé une petite vie aussi étriquée, vous nous aviez habitués aux héros."

    "Justement. Franchement dans la population humaine en rencontrez-vous souvent des héros, des êtres hors du commun ? Non, bien sûr. La quasi totalité des humain est banale et peu intéressante il faut le reconnaître. J'ai donc choisi de raconter la vie d'une non-personne si je puis m'exprimer ainsi"

    "Et vous avez eu raison, il faut le reconnaître on s'ennuie merveilleusement durant le 30 jours que durent l'intrigue, enfin si on peut parler d'intrigue, Tex ?"

    "Eh non Charline, on ne peut pas, il s'agit de la non-histoire, d'un non-personnage. Il est seul, même pas un chat ou un chien, divorcé, sans enfant, pas d'ami, un travail inintéressant, des finances difficiles, une santé précaire, aucun loisir, aucune passion. Bref, il se lève, va travailler, mange, revient chez lui, effectue ses tâches ménagères, regarde la télé et va se coucher et cela pendant 30 jours."

    "Non, quand même pas pendant 30 jours"

    "Effectivement, les samedi et dimanche il va faire les courses, une petite sieste et il se saoule de télé mais à part ça, il ne se passe rien"

    "En effet, et c'est ce qui nous tient accroché jusqu'au dernier jour où on espère qu'il va enfin se passer quelque chose"

    "Mais il ne se passe rien de plus"

    "Alors pourquoi nous avoir fait découvrir ce personnage"

    "Mais parce qu'il est reposant, il ne lui arrive rien, c'est bien moins fatigant pour l'observateur de la vie humaine que je suis que de devoir cavaler après un héros qui bondit dans tous les coins, reconnaissez-le. Pour tout vous dire Charline, j'avais besoin de ce temps de repos"

    "Eh bien Tex, je peux vous dire qu'il a été très bien utilisé, je ne me suis jamais autant embêtée en suivant un personnage. Une idée pour votre prochain sujet d'observation ?"

    "Oui, je pense me pencher sur une carmélite, une vie réglée au papier millimétré et un minimum de dialogue, vous devriez attendre des sommets dans l'ennui mortel"

    "C'est merveilleux. Voilà chers téléspectateurs, c'est ainsi que s'achève notre émission "Parlons d'eux" où j'ai eu le plaisir de recevoir le talentueux Tex Folio qui nous présentait sa dernière œuvre intitulée, j'avais oublié de le préciser, "Un humain".

    Dernier clap de fin. La présentatrice et l'auteur se lèvent, se remercient, secouent leurs feuilles et leurs couvertures et s'en vont tranquillement rejoindre leurs bibliothèques respectives pour observer le monde et les humains qui grouillent à leurs pieds, euh pardon à leurs pages.


    16 commentaires
  • Mon Ckwadon vous titillant l'esprit, promis je vous montre l'intégralité des photos lundi.

    6 commentaires