• Je viens de découvrir une nouvelle communauté "Le thème de la semaine", gérée par Dana, qui propose également des thèmes mais on peut y répondre par un texte, un bricolage, une photo, bref par ce qui nous passe par la tête. Pour ma première participation j'ai exhumé d'un de mes placards cette cafetière rigolote que j'avais trouvée il y a au moins 25 ans à Bourges. Elle n'a jamais servi pour le café, j'y stockais (je n'ose vous le dire), j'y stockais donc les dents de lait de mon fils qui étaient en principe récoltées par la petite souris.


    20 commentaires
  • Je viens de découvrir une nouvelle communauté "Le thème de la semaine", gérée par Dana, qui propose également des thèmes mais on peut y répondre par un texte, un bricolage, une photo, bref par ce qui nous passe par la tête. Pour ma première participation j'ai exhumé d'un de mes placards cette cafetière rigolote que j'avais trouvée il y a au moins 25 ans à Bourges. Elle n'a jamais servi pour le café, j'y stockais (je n'ose vous le dire), j'y stockais donc les dents de lait de mon fils qui étaient en principe récoltées par la petite souris.


    20 commentaires
  • Pour les impromptus littéraires


    Les mots dansent devant mes yeux "Je sais tout" s'inscrit sur l'écran de mon portable en lettres de feu.

    Est-ce possible ?

    Vite, vite, je descends en bas du message pour voir le nom de l'expéditeur ou au moins son numéro de téléphone.

    Zut, numéro masqué ! Et zut de zut !

    Qui peut bien être ce correspondant qui me torture parce que j'ai déjà reçu ces messages comme celui-ci.

    Du style "Tu aimerais savoir n'est-ce pas ?" "Alors devine" "Et si !!!".

    Là, il y avait des numéros mais dès que je rappelais, je tombais sur des boites vocales indiquant que le numéro n'était pas attribué.

    Bref, des mauvaises plaisanteries à me rendre encore plus folle que je ne suis.

    Parce que moi j'aimerais bien tout savoir.

    Parce que depuis 15 jours que je me suis réveillée à l'hôpital avec pour tout bagage ce fichu téléphone que personne n'a réussi à tracer, vide de tout numéro, de tout message, je ne sais plus rien, plus rien de rien !

    Plus rien de rien sur moi, sur ma vie d'avant.

    Parce que je suis amnésique et que celui ou celle qui se moque de moi avec ses "Je sais tout" va finir par me rendre raide dingue !

    Alors OUI, je VEUX savoir !


    14 commentaires
  • Pour les impromptus littéraires


    Les mots dansent devant mes yeux "Je sais tout" s'inscrit sur l'écran de mon portable en lettres de feu.

    Est-ce possible ?

    Vite, vite, je descends en bas du message pour voir le nom de l'expéditeur ou au moins son numéro de téléphone.

    Zut, numéro masqué ! Et zut de zut !

    Qui peut bien être ce correspondant qui me torture parce que j'ai déjà reçu ces messages comme celui-ci.

    Du style "Tu aimerais savoir n'est-ce pas ?" "Alors devine" "Et si !!!".

    Là, il y avait des numéros mais dès que je rappelais, je tombais sur des boites vocales indiquant que le numéro n'était pas attribué.

    Bref, des mauvaises plaisanteries à me rendre encore plus folle que je ne suis.

    Parce que moi j'aimerais bien tout savoir.

    Parce que depuis 15 jours que je me suis réveillée à l'hôpital avec pour tout bagage ce fichu téléphone que personne n'a réussi à tracer, vide de tout numéro, de tout message, je ne sais plus rien, plus rien de rien !

    Plus rien de rien sur moi, sur ma vie d'avant.

    Parce que je suis amnésique et que celui ou celle qui se moque de moi avec ses "Je sais tout" va finir par me rendre raide dingue !

    Alors OUI, je VEUX savoir !


    14 commentaires
  • J'avais beaucoup aimé le graphisme du prologue du film de Night Shyamalan "La jeune fille de l'eau". Le film en lui-même n'est peut-être pas un de ses meilleurs mais il possède une certaine poésie qui n'est pas désagréable. Sixième sens reste mon préféré.



    22 commentaires