• Pour Photographe du Dimanche, voilà ma photo. Merci Monsieur le Maire. Et dans l'article suivant des Lettres au Père Noël



    30 commentaires
  • Pour Photographe du Dimanche, voilà ma photo. Merci Monsieur le Maire. Et dans l'article suivant des Lettres au Père Noël



    30 commentaires
  • Dana du Thème de la semaine demandait une lettre au Père Noël.
    Ayant manqué de temps, je vous remets les lettres que j'avais écrites l'année dernière.


    L'elfe secrétaire du Père Noël est bien embêté, il vient de tomber sur un paquet de lettres adressées à son patron et auxquelles il n'a jamais été donné suite. Il les lit, histoire de voir si cela a posé des problèmes aux enfants privés de cadeaux.

    "Heil Père Noël, pourrais-tu m'apporter du matériel de peintre. Signé Adolf"

    "Tovaritch Père Noël, j'aimerais bien avoir plein, plein de petits soldats pour jouer aux maîtres du monde avec mes camarades Benito, Hiro et éventuellement Adolf quand il aura fini de peinturlurer. Signé Joseph"

    "Très cher Père Noël, je m'embête dans mon grand château des Carpathes, ça serait gentil de votre part de m'apporter quelques chauves-souris que je puisse étudier les mœurs de ces charmants animaux. PS - Si possible des chauves-souris vampires seraient appréciées. Signé Vlad"

    "Cher et estimé Père Noël, mon père le docteur ne s'occupe pas beaucoup de moi, alors j'aimerais bien faire comme lui de l'anatomie, si vous pouviez m'apporter une mallette du parfait petit biologiste (surtout s'il y a des grenouilles à disséquer) je serais ravi, mon copain Igor me donnera un coup de main. Signé Franky junior"

    L'elfe jette un coup d'œil aux dates inscrites sur les lettres, que des vieux trucs. Bon au vu de ce que ces bambins avaient demandé, à part peut-être les chauves-souris, ce n'était que du classique. Il prend donc les lettres, les range dans les archives et s'attaque à la lecture des demandes de l'année.

     


    14 commentaires
  • Dana du Thème de la semaine demandait une lettre au Père Noël.
    Ayant manqué de temps, je vous remets les lettres que j'avais écrites l'année dernière.


    L'elfe secrétaire du Père Noël est bien embêté, il vient de tomber sur un paquet de lettres adressées à son patron et auxquelles il n'a jamais été donné suite. Il les lit, histoire de voir si cela a posé des problèmes aux enfants privés de cadeaux.

    "Heil Père Noël, pourrais-tu m'apporter du matériel de peintre. Signé Adolf"

    "Tovaritch Père Noël, j'aimerais bien avoir plein, plein de petits soldats pour jouer aux maîtres du monde avec mes camarades Benito, Hiro et éventuellement Adolf quand il aura fini de peinturlurer. Signé Joseph"

    "Très cher Père Noël, je m'embête dans mon grand château des Carpathes, ça serait gentil de votre part de m'apporter quelques chauves-souris que je puisse étudier les mœurs de ces charmants animaux. PS - Si possible des chauves-souris vampires seraient appréciées. Signé Vlad"

    "Cher et estimé Père Noël, mon père le docteur ne s'occupe pas beaucoup de moi, alors j'aimerais bien faire comme lui de l'anatomie, si vous pouviez m'apporter une mallette du parfait petit biologiste (surtout s'il y a des grenouilles à disséquer) je serais ravi, mon copain Igor me donnera un coup de main. Signé Franky junior"

    L'elfe jette un coup d'œil aux dates inscrites sur les lettres, que des vieux trucs. Bon au vu de ce que ces bambins avaient demandé, à part peut-être les chauves-souris, ce n'était que du classique. Il prend donc les lettres, les range dans les archives et s'attaque à la lecture des demandes de l'année.

     


    14 commentaires
  • Mister Conscience - Philippe Bouin

    Résumé Decitre : A quelques jours de l'Ascension, comme tous les ans, la cérémonie du Saint-Sang du Christ s'apprête à accueillir les fidèles dans le décor ciselé de Bruges.
    Mais les préparatifs sont endeuillés par un meurtre à caractère symbolique. La victime a été retrouvée décapitée dans la cathédrale Saint-Sauveur. Son auriculaire droit manque à l'appel. Commence alors pour Philippe Daysvat, chargé de l'enquête, une période trouble. Les prédictions d'un énigmatique Mister Conscience le hantent. Ce dernier, qui prétend vouloir l'aider, lui annonce au total cinq crimes. Autant de doigts qu'en compte une main.
    Des cauchemars prémonitoires écourtent ses nuits. Daysvat traque dès lors l'insaisissable Mister Conscience. Mais qui est-il ? L'assassin ou seulement son complice.

    Mon avis : Excellent, même si la truculente Soeur Blandine conserve ma préférence. Un thriller rondement mené avec une touche de surnaturel, mais un surnaturel qui trouve toujours une explication encore que ... Le commissaire Philippe Daysvat encore traumatisée par la mort de son épouse doit faire face en même temps à un mystérieux tueur, à un énigmatique protecteur et à des rêves prémonitoires. Il est entouré par des collaborateurs proches de lui et très efficaces, mais n'y aurait-il pas une taupe parmi eux ? Le dénouement en deux temps secoue bien le lecteur et laisse la porte ouverte à d'intéressantes interrogations sur le cerveau humain.


    Natures mortes - Philippe Bouin

    Résumé Decitre : Fixer le regard des hommes à l'instant précis où ils passent de vie à trépas : tel est le but mystique que s'était fixé Joachim Debbas, un créateur de génie. Est-ce pour avoir voulu repousser les frontières de l'art, de la science et de la morale qu'on l'a réduit au silence ? Pourtant, le nom de Debbas est sur toutes les lèvres. Un galeriste s'apprête à mettre en vente trente-sept toiles inédites du peintre au moment même où son golem hante l'allée des Brouillards et terrorise la communauté libanaise de Montmartre. Pour Flora Régnaud, de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels, la Butte n'est pas cette carte postale aux tons pastel qui enchante les touristes ; plutôt un marigot où s'ébattent dissimulateurs, escrocs, faussaires, pillards et assassins... Qui est qui dans ce monde de faux-semblants où se mêlent l'art, la vengeance et la mort ? Un écheveau que la jeune inspectrice devra démêler avant que d'autres regards ne se figent...

    Mon avis : Pas mal, intéressante la plongée dans le monde des pilleurs d'art. On pense être confronté à plusieurs affaires criminelles bien distinctes, mais est-ce vraiment le cas ? Et comment savoir ce qui se cache réellement derrière chaque personnage. Beaucoup de surprises en fin de livre. C'est bien mais il n'y a pas d'humour comme dans les aventures hautes en couleur de Soeur Blandine, mais cela prouve aussi que Philippe Bouin sait se diversifier dans ses écrits.



    10 commentaires