• Pour Photographe du Dimanche et pour son délicieux thème sur la Gourmandise, je vous présente deux grosses gourmandes.

    Mademoiselle Thalis (toute jeunette) faisant les yeux doux (et suppliants) à son jeune deux pattes. "Allez sois pas vache, tu m'en donnes dis !"



    Et Mademoiselle Lapinette (notre lapine naine qui a vécu jusqu'à l'âge canonique de 11 ans) qui raffolait des spaghettis.


    38 commentaires
  • Pour Photographe du Dimanche et pour son délicieux thème sur la Gourmandise, je vous présente deux grosses gourmandes.

    Mademoiselle Thalis (toute jeunette) faisant les yeux doux (et suppliants) à son jeune deux pattes. "Allez sois pas vache, tu m'en donnes dis !"



    Et Mademoiselle Lapinette (notre lapine naine qui a vécu jusqu'à l'âge canonique de 11 ans) qui raffolait des spaghettis.


    38 commentaires
  • Le thème de la semaine portait sur le savoir faire. J'en profite donc pour reprendre ces deux articles qui datent de mars 2008 et pour les compléter un peu. Un clic ici et un clic .

    Bien j'avais donc laissé mon pauvre livre dans l'état où vous venez de le voir.

    Que lui arrive-t-il après ?

    Eh bien il passe tout d'abord dans ma machine àààà rrrreeeemmmeeetttre les pages d'aplomb, appellée aussi vibromasseur.


    Beuh, arrête, j'ai mal au coeur.
    Quand je vous dis qu'il n'est jamais content !

    Ensuite je le mets dans ce que j'appelle mon berce-livre, un petit coup de colle dans un sens, et un petit coup de colle dans l'autre.


    Pouah, beurk, c'est dégoûtant ce truc poisseux !


    Ensuite, j'attrape un étau, deux feuilles de plastique pour que la colle n'adhère pas à l'étau et hop je serre pour que les feuilles se soudent bien.


    Glurk, assez, assez, ça m'étrangle ce bidule, peux plus respirer moi !

    Et voilà, ensuite on va se repose une nuit. Et la suite au prochain numéro.
    Une nuit coincé dans ce truc, ça va pas la tête toi !!!
    Râle pas tu vois bien que tu as des copains !







    32 commentaires
  • Le thème de la semaine portait sur le savoir faire. J'en profite donc pour reprendre ces deux articles qui datent de mars 2008 et pour les compléter un peu. Un clic ici et un clic .

    Bien j'avais donc laissé mon pauvre livre dans l'état où vous venez de le voir.

    Que lui arrive-t-il après ?

    Eh bien il passe tout d'abord dans ma machine àààà rrrreeeemmmeeetttre les pages d'aplomb, appellée aussi vibromasseur.


    Beuh, arrête, j'ai mal au coeur.
    Quand je vous dis qu'il n'est jamais content !

    Ensuite je le mets dans ce que j'appelle mon berce-livre, un petit coup de colle dans un sens, et un petit coup de colle dans l'autre.


    Pouah, beurk, c'est dégoûtant ce truc poisseux !


    Ensuite, j'attrape un étau, deux feuilles de plastique pour que la colle n'adhère pas à l'étau et hop je serre pour que les feuilles se soudent bien.


    Glurk, assez, assez, ça m'étrangle ce bidule, peux plus respirer moi !

    Et voilà, ensuite on va se repose une nuit. Et la suite au prochain numéro.
    Une nuit coincé dans ce truc, ça va pas la tête toi !!!
    Râle pas tu vois bien que tu as des copains !







    32 commentaires
  • Tordu - Jonathan Kellerman

    Résumé Decitre : Cette fois, l'inspectrice du LAPD Petra Connor est seule pour élucider un quadruple meurtre. Abattues par un tireur qui passait en voiture, les victimes ont été tuées au hasard. Une seule n'est toujours pas identifiée plusieurs jours après le massacre. Aucune piste et aucun mobile apparent. Résoudre l'affaire semble voué à l'échec jusqu'à ce que Petra décide de filer un témoin dont la vie paraît très fortement menacée. Mais l'inspectrice n'est pas au bout de ses peines : au commissariat, certains aimeraient bien lui saboter son enquête et, côté cœur, sa vie sentimentale n'a rien d'enthousiasmant. Et voilà qu'un petit génie des statistiques lui est adjoint comme stagiaire. En plus de devoir lui apprendre les ficelles du métier, Petra découvre que monsieur aurait des idées sur l'affaire. Celle-ci aurait deux points communs avec d'autres meurtres non résolus : les victimes ont été tuées de la même manière et à la même date. Et cette date approche...

    Mon avis : Bon déjà voilà l'exemple type d'un résumé qu n'a pas grand chose à voir avec le livre. Il n'y a pas une seule enquête mais belle et bien deux, la fusillade sur laquelle Petra travaille en solo, et une enquête sur des meurtres en série découverts par le jeune stagiaire au demeurant timide et plutôt sympathique ce que ne fait pas ressortir le résumé. Enfin, quand un monsieur vous propose de vivre avec lui peut-on dire que sa vie sentimentale n'est pas enthousiasmante. Bref, le roman en lui-même est bien ficelé et on suit avec intérêt les deux enquêtes et heureusement qu'Eric le partenaire et amant de Petra est là pour lui donner un coup de main, parce que c'est vrai que la pauvre n'est guère soutenue par sa hiérarchie, quant au tueur en série son mobile sort de l'ordinaire. Bref, un Kellerman tout à fait honnête.


    2 commentaires