• Sauf erreur de ma part aujourd'hui pour Bigornette, nous allons parler de Sylvère.

    Sylvère est le fleuriste de Bigorbourg. Un fleuriste un peu particulier forcément.

    En effet, Sylvère ne vend que des fleurs en pot, il a horreur des fleurs coupées, pour lui c'est une torture insupportable de cueillir une fleur aussi bien pour lui que pour elle, il préfère les laisser vivre en liberté.

    Et attention, lorsque vous entrez chez Sylvère, il faut être sûr d'avoir du temps devant vous parce qu'il ne vend pas ses chéries à n'importe qui !

    Bon lorsque vous êtes un vieux client et qu'il est certain que vous traiterez bien sa protégée, votre visite peut être un peu écourtée, encore faut-il que vous lui parliez de l'état de santé de vos pensionnaires.

    Par contre, si vous êtes un nouveau client ou si vous venez acheter une plante pour offrir, là il vaut mieux prendre votre mal en patience parce que Sylvère tient absolument à connaître les conditions d'hébergement de la future adoptée, si elle sera correctement traitée, aimée, nourrie.

    Bref, un minimum de culture horticole vous sera nécessaire et vous ou le futur adoptant devrez montrer patte blanche.

    En gros, il est indispensable d'être bigorbourgeois pour faire affaire avec Sylvère, lorsqu'un "étranger" de passage entre dans ce curieux magasin, bien souvent il en ressort bredouille et complètement à l'ouest !

    A côté de ça, si l'une de vos plantes montre des signes de faiblesse, vous pouvez être sûr de trouver Sylvère devant votre porte le jour même pour ausculter la malade. La première fois, ça surprend un peu, mais lorsqu'on a déjà trouvé Mademoiselle Zita sur le pas de sa porte une nuit d'insomnie, ma foi voir le fleuriste visiter vos plantes n'étonne pas vraiment.

    Le soir, lorsqu'il ferme boutique, la journée de travail de Sylvère n'est pas encore terminée, loin de là.

    Dès que la nuit est tombée, Sylvère prend sa houlette et devient le Berger des Fleurs.

    Il bichonne les nouvelles nées, lorsqu'un terrain est appauvri ou que le propriétaire est négligent, il n'hésite pas à emmener les locataires vers d'autres pâturages plus riants, certains sont bien surpris le matin en découvrant un jardin tout nu, tandis que d'autres, ayant les faveurs de Sylvère, se retrouvent au milieu d'une jungle foisonnante de couleurs et d'odeurs.

    Lorsqu'il croise une fleur coupée ou écrasée par des pieds indifférents qui se meurt doucement, il la câline jusqu'à ce que sa petite âme rejoigne le paradis des fleurs, puis il lui trouve un coin tranquille pour retourner à la terre. Il ravive les couleurs des fatiguées, fait se rencontrer de futurs couples.

    Bref, son deuxième travail le tient occupé encore une bonne partie de la nuit.

    Et un peu avant l'aube, il rejoint sa petite maison pour s'occuper de ses plantes apprivoisées et de celles malmenées qu'il a recueillies (voire même carrément enlevées si le besoin s'en faisait sentir), puis il va se coucher dans son pot rempli de terre nourricière qui va le ressourcer pour la journée qui vient.


    36 commentaires
  • L'autre monde - L'alliance des trois - Maxime Chattam

    Résumé Decitre : Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies... Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... A cet Autre Monde

    Mon avis : Un Chattam très soft après ceux auxquels il nous a habitué, bon d'accord il détruit l'humanité mais il faut reconnaître qu'elle l'avait bien cherché. Du jour au lendemain, la terre est envahie par la végétation. Les adultes soit disparaissent purement et simplement soit sont transformés en guerriers sauvages ou en mutants débiles.

    Seuls les enfants tirent leur épingle du jeu, à eux maintenant d'exploiter les nouvelles possibilités que notre Mère la Terre leur offre. Sauront-ils faire face aux défis multiples qui les attendent, survivre simplement et garder le contact avec les autres communautés éparpillées dans le monde et faire face à deux dangers dont on ne sait encore que peu de chose : la Reine du Sud et le Raupéroden. A la fin du premier tome (il y en a encore deux à venir) Matt, Tobias, Ambre et la chienne Plume prennent la route pour que nous en sachions plus. Un Chattam différent de l'habitude mais tout aussi prenant.


     


    16 commentaires
  • L'autre monde - L'alliance des trois - Maxime Chattam

    Résumé Decitre : Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies... Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... A cet Autre Monde

    Mon avis : Un Chattam très soft après ceux auxquels il nous a habitué, bon d'accord il détruit l'humanité mais il faut reconnaître qu'elle l'avait bien cherché. Du jour au lendemain, la terre est envahie par la végétation. Les adultes soit disparaissent purement et simplement soit sont transformés en guerriers sauvages ou en mutants débiles.

    Seuls les enfants tirent leur épingle du jeu, à eux maintenant d'exploiter les nouvelles possibilités que notre Mère la Terre leur offre. Sauront-ils faire face aux défis multiples qui les attendent, survivre simplement et garder le contact avec les autres communautés éparpillées dans le monde et faire face à deux dangers dont on ne sait encore que peu de chose : la Reine du Sud et le Raupéroden. A la fin du premier tome (il y en a encore deux à venir) Matt, Tobias, Ambre et la chienne Plume prennent la route pour que nous en sachions plus. Un Chattam différent de l'habitude mais tout aussi prenant.


     


    16 commentaires
  • Un grand moment de bonheur pour les écoliers que la table de multiplication (celle de 7 n'est toujours pas rentrée en ce qui me concerne !), mais quand c'est le Philibert de Jacques Bodoin qui s'en mêle (et qui s'emmêle) que demander de plus !


    30 commentaires
  • Un grand moment de bonheur pour les écoliers que la table de multiplication (celle de 7 n'est toujours pas rentrée en ce qui me concerne !), mais quand c'est le Philibert de Jacques Bodoin qui s'en mêle (et qui s'emmêle) que demander de plus !


    30 commentaires