• Merci pour ce ravissant prénom Bigornette.

    Pernelle est l’heureuse propriétaire (ou propriété c’est selon) de Pulchérie la poule, d’Aymard le canard et de Venceslas l’âne et de quelques autres qui restent à découvrir.

    Pernelle est une fermière à la pointe du progrès. Elle a entendu dire que les plantes se développaient mieux avec de la musique, elle s’est donc dit qu’il n’y avait pas de raison de ne pas essayer avec son propre potager et avec ses animaux.

    Je précise que notre petite fermière n’élève pas ses animaux pour les faire passer à la casserole, non, non elle se contente de ce qu’ils veulent bien lui fournir comme de la laine, des œufs, du lait, ou simplement de l’amitié.

    Elle a donc planté des haut-parleurs un peu partout avec des musiques aussi diverses que variées selon le résultat espéré.

    Pour tout ce qui se doit de pousser le plus haut possible c’est l’incontournable « Aller plus hôôô ».

    Pour tout ce qui doit s’arrondir, mûrir nous avons le magnifique « Printemps » de Vivaldi.

    Pour les moutons, impossible d’y échapper « c’est la ouate qu’ils préfèrent », je sais la ouate c’est du coton et pas de la laine, mais adressez vous à la chanteuse qui n’avait qu’à écrire « c’est la laine que j’préfère ».

    Si les vaches font du bon lait c’est parce que « couchées dans le pré avec le soleil pour témoin » leur permet de se la couler douce et de ruminer en toute tranquillité.

    Pour les canards, c’est forcément « la danse du même nom », il faut dire qu’ils adorent se trémousser en chœur, ça les maintient en forme.

    Pour les poules, « picoti, picota, lève la queue et puis s’en va » et à chaque coup on gagne, hop un bel œuf ! Marche bien aussi « Mon truc en plumes »

    Pour les lapins, je sais en principe les lapins c’est direct la marmite, mais Pernelle préfèrent qu’eux et le cochon recyclent les déchets ménagers comme les restes de nourriture ou ce qui peut passer dans le ventre d’un cochon. Donc pour leur garantir une digestion facile ce sera évidemment « J’ai bien mangé, j’ai bien bu, j’ai la peau du ventre bien tendu ».

    Vencelas lui se délecte des « Tableaux d’une exposition ».

    Mais attention Pulchérie a droit en l’honneur de son état de future maman qui perdure (il faut dire que le poussin n’a pas l’air décidé à sortir de son œuf) à toute la série des berceuses disponibles en stock, ce qui bizarrement commence à l’énerver un tantinet, elle préférerait quelque chose de plus « We were, we were rock you » pour secouer un peu son rejeton.

    Pour remonter le moral au coq éconduit par la dite Pulchérie un petit coup « d’El Condor passa » lui fait le plus grand bien.

    Quant à notre Pernelle de fermière « la symphonie pastorale » lui convient parfaitement.http://www.michel-ange.net/photos/extras/DEGRAN10058.jpg

    Bref, inutile de dire que les touristes qui passent dans le coin sont fort étonnés d’entendre toutes ces musiques qui se mêlent et s’emmêlent, mais lorsqu’ils dégustent les produits que leur propose Pernelle, eh bien ils se mettent tous à chanter « Halleluyah »


    36 commentaires
  • Merci pour ce ravissant prénom Bigornette.

    Pernelle est l’heureuse propriétaire (ou propriété c’est selon) de Pulchérie la poule, d’Aymard le canard et de Venceslas l’âne et de quelques autres qui restent à découvrir.

    Pernelle est une fermière à la pointe du progrès. Elle a entendu dire que les plantes se développaient mieux avec de la musique, elle s’est donc dit qu’il n’y avait pas de raison de ne pas essayer avec son propre potager et avec ses animaux.

    Je précise que notre petite fermière n’élève pas ses animaux pour les faire passer à la casserole, non, non elle se contente de ce qu’ils veulent bien lui fournir comme de la laine, des œufs, du lait, ou simplement de l’amitié.

    Elle a donc planté des haut-parleurs un peu partout avec des musiques aussi diverses que variées selon le résultat espéré.

    Pour tout ce qui se doit de pousser le plus haut possible c’est l’incontournable « Aller plus hôôô ».

    Pour tout ce qui doit s’arrondir, mûrir nous avons le magnifique « Printemps » de Vivaldi.

    Pour les moutons, impossible d’y échapper « c’est la ouate qu’ils préfèrent », je sais la ouate c’est du coton et pas de la laine, mais adressez vous à la chanteuse qui n’avait qu’à écrire « c’est la laine que j’préfère ».

    Si les vaches font du bon lait c’est parce que « couchées dans le pré avec le soleil pour témoin » leur permet de se la couler douce et de ruminer en toute tranquillité.

    Pour les canards, c’est forcément « la danse du même nom », il faut dire qu’ils adorent se trémousser en chœur, ça les maintient en forme.

    Pour les poules, « picoti, picota, lève la queue et puis s’en va » et à chaque coup on gagne, hop un bel œuf ! Marche bien aussi « Mon truc en plumes »

    Pour les lapins, je sais en principe les lapins c’est direct la marmite, mais Pernelle préfèrent qu’eux et le cochon recyclent les déchets ménagers comme les restes de nourriture ou ce qui peut passer dans le ventre d’un cochon. Donc pour leur garantir une digestion facile ce sera évidemment « J’ai bien mangé, j’ai bien bu, j’ai la peau du ventre bien tendu ».

    Vencelas lui se délecte des « Tableaux d’une exposition ».

    Mais attention Pulchérie a droit en l’honneur de son état de future maman qui perdure (il faut dire que le poussin n’a pas l’air décidé à sortir de son œuf) à toute la série des berceuses disponibles en stock, ce qui bizarrement commence à l’énerver un tantinet, elle préférerait quelque chose de plus « We were, we were rock you » pour secouer un peu son rejeton.

    Pour remonter le moral au coq éconduit par la dite Pulchérie un petit coup « d’El Condor passa » lui fait le plus grand bien.

    Quant à notre Pernelle de fermière « la symphonie pastorale » lui convient parfaitement.http://www.michel-ange.net/photos/extras/DEGRAN10058.jpg

    Bref, inutile de dire que les touristes qui passent dans le coin sont fort étonnés d’entendre toutes ces musiques qui se mêlent et s’emmêlent, mais lorsqu’ils dégustent les produits que leur propose Pernelle, eh bien ils se mettent tous à chanter « Halleluyah »


    36 commentaires
  • Une chanson que l'on entendait beaucoup dans les manifs, elle date de 1977, toujours d'actualité non ?



    Et un chanteur que j'adore Marc Ogeret qui remet au goût du jour les chansons révolutionnaires de tous les temps


    26 commentaires
  • Une chanson que l'on entendait beaucoup dans les manifs, elle date de 1977, toujours d'actualité non ?



    Et un chanteur que j'adore Marc Ogeret qui remet au goût du jour les chansons révolutionnaires de tous les temps


    26 commentaires
  • Aujourd'hui ma beauté bleue à 5 ans. Une grande fille quoi, mais avec toujours ses quart d'heure de folie. Et je viens aussi juste de percuter que mon blog a déjà 3 ans. Bigre que le temps passe vite !



    Mes photos préférées de ma miss.

    regard.jpg

    P4260373.jpg

    PhotoD001.jpg

    P2040021dessin.jpg

    34 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires