• Petit casse-tête de la semaine. Pour moi ce sera cloche, mais une cloche un peu spéciale ! Une chose est sûre elle ne distribue pas de souris en chocolat !

     

    P3310296.jpg


    34 commentaires
  • Encore une petite perle de chez les Lolcats. Mettez le son !

     


    29 commentaires
  • Encore une petite perle de chez les Lolcats. Mettez le son !

     


    29 commentaires
  • Le paradoxe de Vasalis - Raphaël Cardetti


    http://www.decitre.fr/gi/48/9782265087248FS.gifRésumé Decitre : La Fondation Stern, ses chefs-d'oeuvre et ses secrets vous ouvrent leurs portes... Depuis qu'elle a été licenciée du Louvre, Valentine n'a plus de restauratrice d'art que le nom. Loin des oeuvres des grands maîtres, elle est désormais réduite à redorer des croûtes et à gâcher son talent. C'est du moins l'avis du mythique Elias Stern, collectionneur d'art de renommée internationale, qui décide d'embaucher la jeune femme au sein de sa fondation. Car il sait que seule Valentine pourra restaurer le palimpseste qu'il vient d'acquérir... et peut-être révéler ainsi un texte interdit du XIIIe siècle qui a valu à son auteur - Vasalis - de finir sur le bûcher. A mesure qu'elle se penche sur ces pages maudites, c'est tout un monde que Valentine découvre. Confrontée aux érudits de l'illustre Sorbonne comme aux pires trafiquants d'art, elle comprend qu'elle a mis le pied dans une fondation à l'image de son créateur : puissante, mystérieuse, et qui semble tirer toutes les ficelles...

    Mon avis : Pas mal. Une fondation d'art créée pour remettre un peu d'ordre dans le monde de l'art, d'une façon un peu musclée, c'est une bonne idée, parce que c'est vraiment un sacré panier de crabes. Les personnages d'Elias, de Valentine, de David et d'Hugo se complètent bien et ils vont avoir beaucoup de travail pour venir à bout de cette affaire et devoir payer de leur personne, mais pour Valentine c'est aussi un bon moyen de remonter à la surface après son licenciement du Louvres. Bon pas un chef d'oeuvre, mais remuant et distrayant.



    8 commentaires
  • Le paradoxe de Vasalis - Raphaël Cardetti


    http://www.decitre.fr/gi/48/9782265087248FS.gifRésumé Decitre : La Fondation Stern, ses chefs-d'oeuvre et ses secrets vous ouvrent leurs portes... Depuis qu'elle a été licenciée du Louvre, Valentine n'a plus de restauratrice d'art que le nom. Loin des oeuvres des grands maîtres, elle est désormais réduite à redorer des croûtes et à gâcher son talent. C'est du moins l'avis du mythique Elias Stern, collectionneur d'art de renommée internationale, qui décide d'embaucher la jeune femme au sein de sa fondation. Car il sait que seule Valentine pourra restaurer le palimpseste qu'il vient d'acquérir... et peut-être révéler ainsi un texte interdit du XIIIe siècle qui a valu à son auteur - Vasalis - de finir sur le bûcher. A mesure qu'elle se penche sur ces pages maudites, c'est tout un monde que Valentine découvre. Confrontée aux érudits de l'illustre Sorbonne comme aux pires trafiquants d'art, elle comprend qu'elle a mis le pied dans une fondation à l'image de son créateur : puissante, mystérieuse, et qui semble tirer toutes les ficelles...

    Mon avis : Pas mal. Une fondation d'art créée pour remettre un peu d'ordre dans le monde de l'art, d'une façon un peu musclée, c'est une bonne idée, parce que c'est vraiment un sacré panier de crabes. Les personnages d'Elias, de Valentine, de David et d'Hugo se complètent bien et ils vont avoir beaucoup de travail pour venir à bout de cette affaire et devoir payer de leur personne, mais pour Valentine c'est aussi un bon moyen de remonter à la surface après son licenciement du Louvres. Bon pas un chef d'oeuvre, mais remuant et distrayant.



    8 commentaires