•  

    Toujours pour le rendez-vous de l'insolite. Un objet encore plus ancien que celui d'hier. Il me vient de ma grand-mère qui l'avait reçu pour son mariage ce qui nous amène aux années trente du siècle dernier.

    Il s'agit, enfin je pense, d'un service pour couper le gigot, le manche (je ne sais pas trop comment s'appelle ce truc) permettait de maintenir l'os et pour pouvoir prélever de belles tranches. Classe non ?

    P8210757

     

    P8210758


    42 commentaires
  •  

    Toujours pour le rendez-vous de l'insolite. Un objet encore plus ancien que celui d'hier. Il me vient de ma grand-mère qui l'avait reçu pour son mariage ce qui nous amène aux années trente du siècle dernier.

    Il s'agit, enfin je pense, d'un service pour couper le gigot, le manche (je ne sais pas trop comment s'appelle ce truc) permettait de maintenir l'os et pour pouvoir prélever de belles tranches. Classe non ?

    P8210757

     

    P8210758


    42 commentaires
  • Canelle nous demandait de présenter pour son rendez-vous de l'insolite des Objets insolites anciens et/ou à l'usage peu connu.

    J'ai donc fait une fouille dans mes placards.

    Voilà ce que je vous propose aujourd'hui

    P8220763

    Bon la photo n'est pas terrible, alors de plus loin

     P8220762

    Eh oui, c'est un coquetier offert pour le baptème de ma mère (enfin je crois) autrement dit un petit objet qui a maintenant 77 ans. Demain, une autre surprise d'un temps où l'on savait vivre :

     

     


    38 commentaires
  • Canelle nous demandait de présenter pour son rendez-vous de l'insolite des Objets insolites anciens et/ou à l'usage peu connu.

    J'ai donc fait une fouille dans mes placards.

    Voilà ce que je vous propose aujourd'hui

    P8220763

    Bon la photo n'est pas terrible, alors de plus loin

     P8220762

    Eh oui, c'est un coquetier offert pour le baptème de ma mère (enfin je crois) autrement dit un petit objet qui a maintenant 77 ans. Demain, une autre surprise d'un temps où l'on savait vivre :

     

     


    38 commentaires
  • Hier une terrible nouvelle sur le blog de PupuceFreeWoman, une nouvelle qui vous fait haïr certains hommes. J'ai donc ressorti pour elle cette petite histoire qui je crois vous dit tout le bien que je pense de la race humaine !


    J’en ai marre, mais j’en ai marre !!!

    Depuis un moment, ça me gratte de partout.

    Je perds mes cheveux par poignées.

    J’ai l’haleine de plus en plus fétide.

    Je me prends des coups de soleil pas possible.

    Un coup, je suis en nage.

    Un coup, je me gèle les fesses.

    J’engraisse d’un côté.

    Je maigris de l’autre.

    J’ai les oreilles qui bourdonnent.

    Je n’arrête pas de voir des moucherons me passer devant les yeux.

    Bref, je sens que la déprime arrive à grand pas.

    Il va falloir que je réagisse !

    Et vite en plus avant de ne plus pouvoir revenir en arrière.

    Demain, c’est décidé je sors le grand jeu.

    Je fais intervenir le ban et l’arrière-ban.

    Y en a qui vont le sentir passer je vous le dis moi.

    Ensuite, bien sûr il ne faudra pas refaire les mêmes erreurs.

    J’espère que j’ai réussi à planquer ceux qui le méritent.

    C’est vrai il faut quand même que j’ai de quoi retravailler mon projet.

     

    Et le lendemain ….

    Le lendemain, la terre s’ébroua un grand coup.

    Elle envoya balader dans l’espace ces fichus moustiques de satellites.

     

    Les volcans, même ceux prétendument endormis, se réveillèrent.

    Les mers et les océans gonflèrent en vagues gigantesques.

    La terre trembla même là où on ne l’attendait pas.

    Les ouragans balayèrent le peu qui restait.

    Notre mère la terre avait décidé de sévir.

    Elle se débarrassa des hommes et de leurs inventions.

     

    Et le surlendemain…

    Timidement ressortis des fonds marins, des coins de forêts épargnées, des quelques ruines encore partiellement debout, des animaux un peu affolés pointèrent leur nez, ils savaient que la vie, la vraie allait reprendre son cours, Mère la terre avait protégé ses enfants innocents.

    La grande forêt amazonienne s’étira de bien être, elle allait à nouveau pouvoir croître. La banquise recommença à geler.

    La terre vérifia bien dans tous les coins, non plus d’homo sapiens sapiens.

    Bonne chose de faite !!!

    Bien sûr il allait lui falloir un peu de temps pour cicatriser et elle savait qu’elle allait devoir surveiller de près les primates, une nouvelle erreur était toujours possible.

    Mais bon sang, elle se sentait quand même drôlement mieux sans ces fichus insectes qui lui pompaient le sang.

     


    16 commentaires