• Allez pour commencer la semaine en beauté, deux titres de mes chouchous le groupe Epica. Extraits de leur CD Classical Conspiracy. Je suis toujours sous le charme de ce mélange de rock métal auquel vient s'ajouter toute la force d'un orchestre symphonique.


    16 commentaires
  • Un peu de fraîcheur avec les frissons bleus de Mima ici.


    6 commentaires
  • Un peu de fraîcheur avec les frissons bleus de Mima ici.


    6 commentaires
  • Le livre des morts – Glenn Cooper

    http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/55/9782749116655TN.gif&wmax=70&hmax=110Résumé Decitre : New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le " tueur de l'Apocalypse " a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent vers Will Piper, ancien profileur d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel. Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts...L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cœur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité. Avec cet ouvrage à la construction remarquable et à l'intensité dramatique époustouflante, vendu à plus d'un million d'exemplaires et best-seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper manipule le lecteur et nous offre un thriller envoûtant, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d'histoire.

    Mon avis : Dommage de ne pas avoir conservé le titre anglais « Library of the dead » qui me paraît beaucoup plus judicieux, mais je ne vais pas vous dire pourquoi bien sûr mais on le devine vite. Un excellent bouquin qui mélange enquête policière, fantastique, raison d’état, un brin de romance et beaucoup de manipulations. En prime un Will Piper forte tête qui est bien décidé à partir en beauté (en fait pas vraiment de drame personnel, mais une grosse bêtise) et à en faire voir à sa hiérarchie. La jeune et tendre Nancy qu’on lui met dans les pattes comme partenaire va avoir du mal à se faire respecter. Mais quelque part Will est un bon nounours bougon, opiniâtre et attaché à ses convictions, que demander de plus. En plus, l’explication sur la destination de la fameuse zone 51 sort de l’ordinaire. Les passages concernant le moyen-âge sont aussi très intéressants. Et pour finir, une sacrée bombe ! Bref, je vous le recommande, ça se dévore très bien.


    8 commentaires
  • Le livre des morts – Glenn Cooper

    http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/55/9782749116655TN.gif&wmax=70&hmax=110Résumé Decitre : New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le " tueur de l'Apocalypse " a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent vers Will Piper, ancien profileur d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel. Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts...L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cœur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité. Avec cet ouvrage à la construction remarquable et à l'intensité dramatique époustouflante, vendu à plus d'un million d'exemplaires et best-seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper manipule le lecteur et nous offre un thriller envoûtant, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d'histoire.

    Mon avis : Dommage de ne pas avoir conservé le titre anglais « Library of the dead » qui me paraît beaucoup plus judicieux, mais je ne vais pas vous dire pourquoi bien sûr mais on le devine vite. Un excellent bouquin qui mélange enquête policière, fantastique, raison d’état, un brin de romance et beaucoup de manipulations. En prime un Will Piper forte tête qui est bien décidé à partir en beauté (en fait pas vraiment de drame personnel, mais une grosse bêtise) et à en faire voir à sa hiérarchie. La jeune et tendre Nancy qu’on lui met dans les pattes comme partenaire va avoir du mal à se faire respecter. Mais quelque part Will est un bon nounours bougon, opiniâtre et attaché à ses convictions, que demander de plus. En plus, l’explication sur la destination de la fameuse zone 51 sort de l’ordinaire. Les passages concernant le moyen-âge sont aussi très intéressants. Et pour finir, une sacrée bombe ! Bref, je vous le recommande, ça se dévore très bien.


    8 commentaires