•  

    Pour la nouvelle communauté « L’arbre à mots » conduite par FF du Balisier de couleurs, voilà à la bourre, un petit texte pour expliciter le mot Scaramouche qui était proposé cette semaine. Comme Jill Bill va reprendre à partir de mercredi « Le prénom du Mercredi », je pense qu’il y aura des chances de voir se produire quelques interférences entre ces deux communautés.

    Définition

    Scaramouche nom féminin ou masculin selon que l’animal est un garçon (auquel cas les ailes ont une teinte bleutée) ou une fille (ailes légèrement rosées).

    Le ou la scaramouche n’est pas né(e) d’une manipulation génétique comme on pourrait le penser, mais est bel et bien une chimère sortie tout droit de l’imagination fertile d’un habitant de Bigorbourg (en attente d’un prénom adéquat).

    Ainsi qu’on peut le constater le (la) scaramouche est le très beau produit du mélange délicat d’un scarabée et d’une mouche. Il (elle) possède du scarabée l’aspect solide, puissant du chevalier en armure et de la mouche la délicatesse d’ailes d’une transparence arachnéenne et la grâce de la danseuse.

    A noter que le (la) scaramouche possède une particularité très importante, voulue par son créateur. Cet étrange insecte ne vole pas en rond, mais en carré et il n’émet pas cet énervant bourdonnement de la vulgaire mouche, mais le doux son des carillons éoliens.

    Enfin, côté reproduction les scaramouches sont peu prolifiques mais, à la différence des autres insectes, ils s’intéressent de très près à l’éducation de leur progéniture.

    Actuellement, les scaramouches ne formant encore qu’une petite colonie, ils ne sont observables qu’à Bigorbourg.

    Voici un exemple de Scaramouche, dessin réalisé sur le vif par Francine du Balisier de couleurs (pastels secs). Merci à elle de m’avoir gentiment prêté son dessin.

    scaramouche


    26 commentaires
  • On peut dire que le casse-tête de Lajemy tombait bien. Ca faisait un moment que je le cherchais ce sacré générique, je venais de le trouver et de le mettre en stock pour un futur article, quand hop transmission de pensées. Vous vous souvenez, sur la 3 tous ces yeux qui défilaient ! On reconnait facilement Marlène, Bourvil, Audrey, Michelle, Peter, Paul, Marlon, mais il y en a de plus énigmatiques. Amusez-vous à les retrouver.

    Et puis voilà quelques yeux supplémentaires

    Ahuri ou sérieux ?

    P9130037
    Souriant et amusé

    P9130039
    Profond, énigmatique, insondable

    regard.jpg

    surimpression-oeil-thalis-givr-.JPG
    Et carrément bizarre

    Photofunia.jpg

    34 commentaires
  • On peut dire que le casse-tête de Lajemy tombait bien. Ca faisait un moment que je le cherchais ce sacré générique, je venais de le trouver et de le mettre en stock pour un futur article, quand hop transmission de pensées. Vous vous souvenez, sur la 3 tous ces yeux qui défilaient ! On reconnait facilement Marlène, Bourvil, Audrey, Michelle, Peter, Paul, Marlon, mais il y en a de plus énigmatiques. Amusez-vous à les retrouver.

    Et puis voilà quelques yeux supplémentaires

    Ahuri ou sérieux ?

    P9130037
    Souriant et amusé

    P9130039
    Profond, énigmatique, insondable

    regard.jpg

    surimpression-oeil-thalis-givr-.JPG
    Et carrément bizarre

    Photofunia.jpg

    34 commentaires
  • La Lignée - Guillermo del Toro - Chuck Hogan

    http://www.decitre.fr/gi/44/9782258080744FS.gifRésumé Decitre : Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...

    Mon avis : Attention trilogie ! Dans ce premier livre un maître vampire dissident invité par un gros méchant plein aux as débarque en Amérique pour tout mettre à feu et à sang (c'est le moins que l'on puisse dire). Après quelques problèmes pour arriver à admettre que le vampirisme n'est pas une légende et doit être considéré comme un virus, Eph et sa collègue Nora se lancent tête baissée dans la résistance soutenus par une drôle d'équipe : Abraham Setrakian, rescapé des camps de la mort où il a eu l'occasion de rencontrer et d'affronter le Maître, qu'il traque depuis ce jour, et Fet Vassili le dératiseur qui emploie avec les vampires les mêmes techniques de détection qu'avec les rats. Ils ont une semaine devant eux pour régler le problème (mais vous vous doutez bien que comme il s'agit d'une trilogie tout ne va pas être réglé facilement) et la résistance des autorités à admettre le problème n'est pas le moindre de leurs problèmes. Et en franc tireur on découvre aussi une petite frappe latino Gus Elizalde qui révèle un caractère bien trempé. Dans ce livre on suit également de près l'évolution de la transformation qui frappe les 4 survivants, ouille, ouille ! Bref un roman sur les vampires qui bien que presque classique (encore que l'apparence des-dits vampires, bref ...) promet découvertes intéressantes et rebondissements multiples. J'aime bien notamment le début qui est un gros clin d'oeil (remis au goût du jour) au roman de Bram Stocker. Vivement la suite. Et puis si vous avez déjà vu des films de Guillermo del Toro vous vous doutez bien que c'est angoissant juste ce qu'il faut



    12 commentaires
  • La Lignée - Guillermo del Toro - Chuck Hogan

    http://www.decitre.fr/gi/44/9782258080744FS.gifRésumé Decitre : Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...

    Mon avis : Attention trilogie ! Dans ce premier livre un maître vampire dissident invité par un gros méchant plein aux as débarque en Amérique pour tout mettre à feu et à sang (c'est le moins que l'on puisse dire). Après quelques problèmes pour arriver à admettre que le vampirisme n'est pas une légende et doit être considéré comme un virus, Eph et sa collègue Nora se lancent tête baissée dans la résistance soutenus par une drôle d'équipe : Abraham Setrakian, rescapé des camps de la mort où il a eu l'occasion de rencontrer et d'affronter le Maître, qu'il traque depuis ce jour, et Fet Vassili le dératiseur qui emploie avec les vampires les mêmes techniques de détection qu'avec les rats. Ils ont une semaine devant eux pour régler le problème (mais vous vous doutez bien que comme il s'agit d'une trilogie tout ne va pas être réglé facilement) et la résistance des autorités à admettre le problème n'est pas le moindre de leurs problèmes. Et en franc tireur on découvre aussi une petite frappe latino Gus Elizalde qui révèle un caractère bien trempé. Dans ce livre on suit également de près l'évolution de la transformation qui frappe les 4 survivants, ouille, ouille ! Bref un roman sur les vampires qui bien que presque classique (encore que l'apparence des-dits vampires, bref ...) promet découvertes intéressantes et rebondissements multiples. J'aime bien notamment le début qui est un gros clin d'oeil (remis au goût du jour) au roman de Bram Stocker. Vivement la suite. Et puis si vous avez déjà vu des films de Guillermo del Toro vous vous doutez bien que c'est angoissant juste ce qu'il faut



    12 commentaires