• Eve

    Pour la cour de récré de Madame JB, le prénom de la semaine

    "Chut, ne fais pas de bruit, tu vas réveiller Léonce et Wenefride" murmure Innocent en secouant Anicet. 

    Les yeux pas vraiment en face des trous, Anicet bafouille "Hein, quoi ? Qu'est ce que tu veux Innocent ?"

    "C'est la pleine lune ce soir"

    "Oui et alors ?"

    "Et alors ? Mais tu ne te rappelles pas ce qu'a dit ce petit type rigolo, Romphaire ?"

    "Romphaire ?"

    "Oui, le gardien du cercle des fées, tu sais bien quand on l'a rencontré, il nous a laissé échapper que cette nuit les fées sortaient pour danser. Allez, viens on va aller voir ça !" dit Innocent en essayant de sortir Anicet de la boite à chaussures transformée en lit pour lui et sa petite amie.

    "T'es dingue" chuchote Anicet "on va avoir des ennuis si on fait ça ! T'as envie de retourner travailler chez le Père Noël ou quoi ?"

    "T'en fais pas, on ne se fera pas prendre" lui répond Innocent en ouvrant des yeux dont l'expression reflète beaucoup trop son prénom pour être honnête.

    Après quelques instants de réflexion, Anicet se lève et s'habille, après tout ça fait drôlement longtemps qu'il n'a pas vécu une aventure qui en vaille la peine.

    Et voilà nos deux compères qui d'un tour de passe-passe se retrouvent tout près du cercle des fées de Romphaire.

    La lune est superbe, ronde, lumineuse, souriante, elle attend le spectacle que lui offrent la Reine de la Forêt et ses compagnes lorsqu'elle est pleinement éveillée.

    Des champignons qui délimitent le cercle une douce lueur commence à poindre en même temps que de la musique s'élève. La petite flamme Hyacinthe arrive et se met à tourbillonner, depuis qu'elle a été accueillie à Bigorbourg par la Reine de la Forêt la très belle Eve, c'est elle qui précède son arrivée pour la danse.

    Elle s'assure que Romphaire a bien fait son travail.

    Sidéré, Innocent admire la petite flamme d’or qui virevolte.

    "C'est qui cette beauté ?" demande-t-il à son complice.

    "Hyacinthe, voyons, une des demoiselles d'honneur de notre reine" répond Anicet assez peu intéressé par ce feu-follet.

    Innocent est subjugué. Tellement subjugué qu'il ne s'aperçoit même pas que la flammèche s'est arrêtée de tournoyer et qu'une belle personne vient de la rejoindre.

    Anicet lui se rend bien compte qu'ils viennent d'être pris la main dans le sac et laisse échapper un couinement de détresse.

    Eve, la Reine de la Forêt, s'approche des deux fripons.  Son port royal, ses yeux de lumière, sa chevelure de jais les plongent dans un état second. Eve évadée du paradis terrestre pour vivre selon ses règles se tient devant eux et les toisent.

    "Eh bien jeunes gens, mon cercle vous intéresserait-il ? Faites attention, parfois la soif d'apprendre peut être terriblement punie, j'en sais quelque chose ! Alors que faisiez-vous ou que vouliez-vous faire ?"

    Penauds nos deux zigotos avouent qu’ils voulaient voir les fées danser.

    Eve se met à rire « Vous ne pouviez pas vous contenter des spectacles que nous offrons régulièrement. Bien, vous allez devoir apprendre qu’il existe des "mystères" et que les voyous de votre genre n'ont pas à y fourrer le nez. Donc, puisque vous aimez vous mêler des affaires des autres, vous devrez aider Romphaire à entretenir le cercle aussi longtemps que je le jugerai bon. Et je charge Hyacinthe de vous avoir à l’œil »

    D’un geste majestueux, la Reine renvoie nos deux petits amis directement dans leurs pénates.http://cf.img.v4.skyrock.net/cfe/silence-image/pics/667905220.jpg

    « Et voilà » râle Anicet « je t’avais prévenu, nous voilà encore punis ! »

    Mais Innocent sourit bêtement, il va revoir Hyacinthe et rien que pour ça il est prêt à entretenir tous les ronds de fées de la planète ! 



    20 commentaires
  • Eve

    Pour la cour de récré de Madame JB, le prénom de la semaine

    "Chut, ne fais pas de bruit, tu vas réveiller Léonce et Wenefride" murmure Innocent en secouant Anicet. 

    Les yeux pas vraiment en face des trous, Anicet bafouille "Hein, quoi ? Qu'est ce que tu veux Innocent ?"

    "C'est la pleine lune ce soir"

    "Oui et alors ?"

    "Et alors ? Mais tu ne te rappelles pas ce qu'a dit ce petit type rigolo, Romphaire ?"

    "Romphaire ?"

    "Oui, le gardien du cercle des fées, tu sais bien quand on l'a rencontré, il nous a laissé échapper que cette nuit les fées sortaient pour danser. Allez, viens on va aller voir ça !" dit Innocent en essayant de sortir Anicet de la boite à chaussures transformée en lit pour lui et sa petite amie.

    "T'es dingue" chuchote Anicet "on va avoir des ennuis si on fait ça ! T'as envie de retourner travailler chez le Père Noël ou quoi ?"

    "T'en fais pas, on ne se fera pas prendre" lui répond Innocent en ouvrant des yeux dont l'expression reflète beaucoup trop son prénom pour être honnête.

    Après quelques instants de réflexion, Anicet se lève et s'habille, après tout ça fait drôlement longtemps qu'il n'a pas vécu une aventure qui en vaille la peine.

    Et voilà nos deux compères qui d'un tour de passe-passe se retrouvent tout près du cercle des fées de Romphaire.

    La lune est superbe, ronde, lumineuse, souriante, elle attend le spectacle que lui offrent la Reine de la Forêt et ses compagnes lorsqu'elle est pleinement éveillée.

    Des champignons qui délimitent le cercle une douce lueur commence à poindre en même temps que de la musique s'élève. La petite flamme Hyacinthe arrive et se met à tourbillonner, depuis qu'elle a été accueillie à Bigorbourg par la Reine de la Forêt la très belle Eve, c'est elle qui précède son arrivée pour la danse.

    Elle s'assure que Romphaire a bien fait son travail.

    Sidéré, Innocent admire la petite flamme d’or qui virevolte.

    "C'est qui cette beauté ?" demande-t-il à son complice.

    "Hyacinthe, voyons, une des demoiselles d'honneur de notre reine" répond Anicet assez peu intéressé par ce feu-follet.

    Innocent est subjugué. Tellement subjugué qu'il ne s'aperçoit même pas que la flammèche s'est arrêtée de tournoyer et qu'une belle personne vient de la rejoindre.

    Anicet lui se rend bien compte qu'ils viennent d'être pris la main dans le sac et laisse échapper un couinement de détresse.

    Eve, la Reine de la Forêt, s'approche des deux fripons.  Son port royal, ses yeux de lumière, sa chevelure de jais les plongent dans un état second. Eve évadée du paradis terrestre pour vivre selon ses règles se tient devant eux et les toisent.

    "Eh bien jeunes gens, mon cercle vous intéresserait-il ? Faites attention, parfois la soif d'apprendre peut être terriblement punie, j'en sais quelque chose ! Alors que faisiez-vous ou que vouliez-vous faire ?"

    Penauds nos deux zigotos avouent qu’ils voulaient voir les fées danser.

    Eve se met à rire « Vous ne pouviez pas vous contenter des spectacles que nous offrons régulièrement. Bien, vous allez devoir apprendre qu’il existe des "mystères" et que les voyous de votre genre n'ont pas à y fourrer le nez. Donc, puisque vous aimez vous mêler des affaires des autres, vous devrez aider Romphaire à entretenir le cercle aussi longtemps que je le jugerai bon. Et je charge Hyacinthe de vous avoir à l’œil »

    D’un geste majestueux, la Reine renvoie nos deux petits amis directement dans leurs pénates.http://cf.img.v4.skyrock.net/cfe/silence-image/pics/667905220.jpg

    « Et voilà » râle Anicet « je t’avais prévenu, nous voilà encore punis ! »

    Mais Innocent sourit bêtement, il va revoir Hyacinthe et rien que pour ça il est prêt à entretenir tous les ronds de fées de la planète ! 



    20 commentaires
  • Tout de noir et blanc

    Dans la lumière d'automne

    Le passé s'invite

     

    manoir2


    27 commentaires
  • Tout de noir et blanc

    Dans la lumière d'automne

    Le passé s'invite

     

    manoir2


    27 commentaires