• Pour finir la journée en musique, un quatuor de sacrés virtuoses, dingues, mais virtuoses !

     


    10 commentaires
  • Que vais-je bien pouvoir trouver pour le casse-tête de Lajémy de cette semaine. Signature, ce n’est pas évident !

    Un petit tour en forêt devrait m’éclaircir les idées. Et en effet, voilà que je tombe sur cet arbre tagué, le pauvre, j’ai l’impression de l’entendre râler après l’imbécile qui s’est amusé à le défigurer. Clic une photo sur cette signature qui ne veut pas dire Zorro, mais Imbécile !

     

    http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/sign111.jpg


    Un peu plus loin, voilà que je croise un autre arbre avec un cœur gravé dans sa chair. Je m’approche de lui, je caresse l’écorce entaillée, j’ai l’impression de ressentir sa douleur. Clic une photo sur cette signature écrite avec le sang de la forêt.

     

    http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/sign10.jpg


    J’ai un peu l’impression d’être une voyeuse. Je reprends mon chemin, quand :

    « Psitt ! »

    « Quoi ! Il y a quelqu’un ? » Je me retourne un peu inquiète.

    « Psitt ! Tu veux en savoir plus ? »

    Je regarde à nouveau autour de moi, pas de doute la voix vient de l’arbre au cœur.

    « En savoir plus sur quoi ? »

    « Sur ce qui est arrivé aux graveurs et au taggueur ? »

    « Ma foi, oui, pourquoi pas ! »

    « Je crois que tu as compris l’humiliation de mon ami sali par la bêtise humaine et la douleur que j’ai ressenti lorsque ce couteau entrait dans ma chair. Et bien, ne t’en fais pas justice a été rendue ».

    « Comment ça ? »

    « Les amoureux sont repartis en voiture, le taggueur en vélomoteur et ils se sont rencontrés ! »

    Il me semble entendre les arbres rirent, un rire grinçant, menaçant.

    « Rencontrés ? »

    « Oui, le vélomoteur a foncé dans la voiture. Le pare-brise a éclaté, les bombes de peinture aussi. Maintenant le taggueur a une partie du visage noirci par son produit indélébile et les amoureux, chacun une balafre en forme de demi-cœur sur le visage, unis pour la vie par cette cicatrice.»

    Autour de moi, les arbres recommencent à ricaner. Voilà une leçon sur le respect de l’autre que trois jeunes gens doivent avoir bien du mal à digérer.

     

     

     

     


    34 commentaires
  • Que vais-je bien pouvoir trouver pour le casse-tête de Lajémy de cette semaine. Signature, ce n’est pas évident !

    Un petit tour en forêt devrait m’éclaircir les idées. Et en effet, voilà que je tombe sur cet arbre tagué, le pauvre, j’ai l’impression de l’entendre râler après l’imbécile qui s’est amusé à le défigurer. Clic une photo sur cette signature qui ne veut pas dire Zorro, mais Imbécile !

     

    http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/sign111.jpg


    Un peu plus loin, voilà que je croise un autre arbre avec un cœur gravé dans sa chair. Je m’approche de lui, je caresse l’écorce entaillée, j’ai l’impression de ressentir sa douleur. Clic une photo sur cette signature écrite avec le sang de la forêt.

     

    http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/sign10.jpg


    J’ai un peu l’impression d’être une voyeuse. Je reprends mon chemin, quand :

    « Psitt ! »

    « Quoi ! Il y a quelqu’un ? » Je me retourne un peu inquiète.

    « Psitt ! Tu veux en savoir plus ? »

    Je regarde à nouveau autour de moi, pas de doute la voix vient de l’arbre au cœur.

    « En savoir plus sur quoi ? »

    « Sur ce qui est arrivé aux graveurs et au taggueur ? »

    « Ma foi, oui, pourquoi pas ! »

    « Je crois que tu as compris l’humiliation de mon ami sali par la bêtise humaine et la douleur que j’ai ressenti lorsque ce couteau entrait dans ma chair. Et bien, ne t’en fais pas justice a été rendue ».

    « Comment ça ? »

    « Les amoureux sont repartis en voiture, le taggueur en vélomoteur et ils se sont rencontrés ! »

    Il me semble entendre les arbres rirent, un rire grinçant, menaçant.

    « Rencontrés ? »

    « Oui, le vélomoteur a foncé dans la voiture. Le pare-brise a éclaté, les bombes de peinture aussi. Maintenant le taggueur a une partie du visage noirci par son produit indélébile et les amoureux, chacun une balafre en forme de demi-cœur sur le visage, unis pour la vie par cette cicatrice.»

    Autour de moi, les arbres recommencent à ricaner. Voilà une leçon sur le respect de l’autre que trois jeunes gens doivent avoir bien du mal à digérer.

     

     

     

     


    34 commentaires
  • Pour l'arbre à mots, un petit détour par Noctalie 

    On peut trouver dans les plaines de Noctalie une très étrange fleuranimal. Il s'agit du Coquelicorne.

    Imaginez une belle fleur écarlate aux pétales soyeux et soigneusement refermés sur son cœur.

    Les noctaliens savent bien qu'il ne faut pas la cueillir, d'abord parce que lorsque vous le faites la fleur pousse un cri d'agonie tellement perçant que l'imprudent peut en devenir sourd ou rester pétrifié sur place et qu'ensuite la beauté convoitée se transforme aussitôt en poussière. Mais cela ne les empêche pas de tenter régulièrement leur chance.

    Mais, me demanderez-vous (je vous en prie, ne vous privez pas) pourquoi les noctaliens s'entêtent-ils à essayer de cueillir cette fleur en dépit de tous les risques encourus ?

    Elle n'est pas rare, elle pullule même dans les champs, mais cette plante qui ressemble à son cousin le coquelicot terrestre a une particularité très convoitée.

    Un coquelicorne sur un million renferme en son cœur un véritable trésor.

    Venez, allons observer le phénomène sur place.

    Seule la lune d'argent brille en ce moment !

    Là, vous voyez, cet éclat noir qui vient de se faufiler entre les pétales rouges ?

    Entendez-vous ce chant qui plane dans l'air ?

    Il vous attire irrésistiblement, attention, restez près de moi, pas d'imprudence. Nous allons attendre qu'Argentine la lune termine son cycle.

    Voilà ça y est elle est couchée.

    Rapprochons nous doucement du coquelicorne qui nous intéresse.

    Entendez-vous ce léger vrombissement ?

    Et voilà, la fleur s'ouvre complètement pour accueillir son occupante.

    La voilà qui se pose !

    N'est-elle pas magnifique cette minuscule licorne qui replie doucement ses ailes pour venir se reposer dans la soie de la fleur ?

    Ces deux êtres vivent en symbiose parfaite. La partie Coque sert d'abri à la partie Licorne et celle-ci s'envole régulièrement pour aller s'accoupler et lorsqu'elle revient, les deux partenaires donnent naissance à des millions de graines qui viendront ensemencer les champs de Noctalie et qui perpétueront leur espèce.

    Mais je vous avais aussi parlé de trésor.

    Eh bien, il paraît que celui qui réussira à cueillir un Coquelicorne habité deviendra l'ami à vie de la Licorne et que celle-ci lui apportera protection, bonheur et prospérité.

    Mais, il faut le savoir, jusqu'à maintenant si les sourds et les paralysés sont légions, les chanceux ne sont que légende.

    Donc un conseil, faites comme le disait ma grand-mère "Touchez avec les yeux, pas avec les mains" !

     

    coquelicorneblanc



    26 commentaires
  • Pour l'arbre à mots, un petit détour par Noctalie 

    On peut trouver dans les plaines de Noctalie une très étrange fleuranimal. Il s'agit du Coquelicorne.

    Imaginez une belle fleur écarlate aux pétales soyeux et soigneusement refermés sur son cœur.

    Les noctaliens savent bien qu'il ne faut pas la cueillir, d'abord parce que lorsque vous le faites la fleur pousse un cri d'agonie tellement perçant que l'imprudent peut en devenir sourd ou rester pétrifié sur place et qu'ensuite la beauté convoitée se transforme aussitôt en poussière. Mais cela ne les empêche pas de tenter régulièrement leur chance.

    Mais, me demanderez-vous (je vous en prie, ne vous privez pas) pourquoi les noctaliens s'entêtent-ils à essayer de cueillir cette fleur en dépit de tous les risques encourus ?

    Elle n'est pas rare, elle pullule même dans les champs, mais cette plante qui ressemble à son cousin le coquelicot terrestre a une particularité très convoitée.

    Un coquelicorne sur un million renferme en son cœur un véritable trésor.

    Venez, allons observer le phénomène sur place.

    Seule la lune d'argent brille en ce moment !

    Là, vous voyez, cet éclat noir qui vient de se faufiler entre les pétales rouges ?

    Entendez-vous ce chant qui plane dans l'air ?

    Il vous attire irrésistiblement, attention, restez près de moi, pas d'imprudence. Nous allons attendre qu'Argentine la lune termine son cycle.

    Voilà ça y est elle est couchée.

    Rapprochons nous doucement du coquelicorne qui nous intéresse.

    Entendez-vous ce léger vrombissement ?

    Et voilà, la fleur s'ouvre complètement pour accueillir son occupante.

    La voilà qui se pose !

    N'est-elle pas magnifique cette minuscule licorne qui replie doucement ses ailes pour venir se reposer dans la soie de la fleur ?

    Ces deux êtres vivent en symbiose parfaite. La partie Coque sert d'abri à la partie Licorne et celle-ci s'envole régulièrement pour aller s'accoupler et lorsqu'elle revient, les deux partenaires donnent naissance à des millions de graines qui viendront ensemencer les champs de Noctalie et qui perpétueront leur espèce.

    Mais je vous avais aussi parlé de trésor.

    Eh bien, il paraît que celui qui réussira à cueillir un Coquelicorne habité deviendra l'ami à vie de la Licorne et que celle-ci lui apportera protection, bonheur et prospérité.

    Mais, il faut le savoir, jusqu'à maintenant si les sourds et les paralysés sont légions, les chanceux ne sont que légende.

    Donc un conseil, faites comme le disait ma grand-mère "Touchez avec les yeux, pas avec les mains" !

     

    coquelicorneblanc



    26 commentaires