• Pour notre maîtresse d'école Jill Bill, aujourd'hui c'est Urbain qui va venir faire son tour dans la cour de récréation.

    Urbain est le grand-père de la petite fermière de Bigorbourg Pernelle. Comme elle, il travaille la terre et plus particulièrement la vigne, son vignoble est tout petit mais il fait son bonheur.

    Il produit un délicieux petit vin réservé aux seuls habitants de Bigorbourg.

    Ce vin est un nectar, il faut dire qu'Urbain est bien aidé. Faustine la Dame nature qui vit dans la forêt et se fait un plaisir, contre quelques grappes et bouteilles, de réserver le temps le plus clément possible au bon développement des fruits.

    Igor et sa tendre moitié Pulchérie quant à eux n'hésitent pas à faire la police lorsque les oiseaux du coin se révèlent trop gourmands. Urbain n'a rien contre quelques prélèvements par ses amis les oiseaux, mais comme ils ont parfois des têtes de linottes et qu'ils risquent de tout dévorer, il est parfois bon de les rappeler à l'ordre.

    Aujourd'hui commencent les vendanges. Les habitants seraient tous d'accord pour venir donner un coup de main, mais comme ils sont nombreux et le vignoble un petit, Urbain bénéficie d'une aide sur mesure en matière de taille.

    Les papillanges et les poissillons, dirigés par Léocadie et Romuald, se mettent à zigzaguer avec bonne humeur au milieu des rangées de ceps. Et ça pépie, ça chante, ça jacasse, le tout dans un joyeux remue-ménage coloré, plumes et écailles chatoient et envoient des reflets d'arc-en-ciel dans tout le bourg.

    Grappes en main (ou en bec) les petits êtres viennent les déposer dans le chariot que Venceslas ira ensuite tirer jusqu'au pressoir.

    Là les "grands" du village pourront enfin donner un coup de main à Urbain en foulant les grappes à l'ancienne. C'est avec des rires et des plaisanteries que les bigorbougeois se relaient pour patauger comme des enfants au milieu de ce raisin qui donnera le délicieux vin qu'ils partageront dès qu'il aura vieilli. Pour rafraîchir les travailleurs, Landry le vent souffle une douce brise qui sèche les fronts en sueur avec douceur.

    Lorsque la journée sera terminée, papillanges et poissillons se régaleront des raisins gardés à leur intention, tandis que les enfants et les adultes pourront déguster un peu du délicieux jus de raisin qui s'écoule du pressoir agrémenté de quelques amuse-gueules fournis par Madame Thècle et Pélagie.

    Inutile de vous dire qu'ensuite, après une telle journée, tout ce petit monde ira rejoindre ses pénates pour jouir d'un repos bien mérité.

    Urbain quant à lui, mettra le précieux nectar dans les beaux tonneaux qui l'attende et laissera le Temps faire son alchimie.

    Urbain est le Saint patron de vignerons.


    34 commentaires
  • Je suis encore retombée dans la marmite de Nissoup dimanche et j'ai continué à jouer avec son Mont-Saint-Michel. Vous pouvez même aller voter maintenant. Et cette photo va bien aussi avec le thème de Photographe du Dimanche "Sous le pied"

     

    "Eh ho, mais ! Fais un peu attention où tu mets les pieds !"

     

    MSMattention


    30 commentaires
  • Je suis encore retombée dans la marmite de Nissoup dimanche et j'ai continué à jouer avec son Mont-Saint-Michel. Vous pouvez même aller voter maintenant. Et cette photo va bien aussi avec le thème de Photographe du Dimanche "Sous le pied"

     

    "Eh ho, mais ! Fais un peu attention où tu mets les pieds !"

     

    MSMattention


    30 commentaires
  •  


    40 commentaires
  •  


    40 commentaires