• Et une fois de plus OB nous impose des trucs et des machins dont nous n'avons pas forcément envie. Alors zou du balai les icônes "Facebook" "Twitter" "J'aime" et autres pollueurs . En plus lorsqu'on va visiter les blogamis, paf, une fenêtre qui apparaît "partagez l'article", mais de quoi je me mêle, je suis en mesure de copier un lien toute seule quand même ! Si vous voulez vous en débarasser : Dans l'administration, sur la page "Configurer > options globales > partager" décocher le tout, valider et ensuite un petit F5 histoire de tout remettre en place.


    52 commentaires
  • Et une fois de plus OB nous impose des trucs et des machins dont nous n'avons pas forcément envie. Alors zou du balai les icônes "Facebook" "Twitter" "J'aime" et autres pollueurs . En plus lorsqu'on va visiter les blogamis, paf, une fenêtre qui apparaît "partagez l'article", mais de quoi je me mêle, je suis en mesure de copier un lien toute seule quand même ! Si vous voulez vous en débarasser : Dans l'administration, sur la page "Configurer > options globales > partager" décocher le tout, valider et ensuite un petit F5 histoire de tout remettre en place.


    52 commentaires
  • http://www.decitre.fr/gi/44/9782226218544FS.gifLes Radley – Matt Haig

    Résumé Decitre : Adieu les Grateful Dead, bonjour Simon & Garfunkel ! Peter et Helen Radley ont renoncé à leurs instincts vampiriques pour élever leurs deux enfants, Rowan et Clara. Se soumettant aux règles du Manuel de l’abstinence, destiné aux vampires qui souhaitent s’intégrer à la société, ils mènent depuis dix-sept ans une existence tranquille et terne dans une petite ville de province anglaise. Peter est médecin, Helen femme au foyer. Ils s’ennuient terriblement, mais ont le sentiment du devoir accompli. Jusqu’au jour où leurs enfants devenus ados découvrent leur condition de vampires et comprennent que leurs parents leur ont toujours mentis. Une satire décapante et réjouissante du roman de genre, qui porte un regard à la fois tendre et lucide sur la famille, ses dysfonctionnements, ses forces et ses faiblesses. Drôle, noir, bourré de clins d’oeil littéraires, musicaux et cinématographiques.

    Mon avis : Je m'attendais à un livre plus humoristique, mais je n'ai quand même pas été déçue par cette étrange famille de vampires qui a bien du mal à vivre "normalement". Bien sûr l'apparence bien lisse de la famille finie par se fissurer lorsque Clara la fille dérape en voulant se débarrasser d'un violeur potentiel, lorsque Rowan le fils tombe amoureux de la fille d'une victime de son oncle, oncle qui débarque pour mettre une belle pagaille dans la petite vie bien rangée des Radley, mais après tout d'un mal il peut parfois sortir du bon. Il faudra juste quelques réajustements et apprendre à maîtriser certains pouvoirs. Et puis la crème solaire haute protection et le vin à base de sang de vampires ce n'est pas fait pour rien. Il y a des passages très amusants, mais c'est aussi la chronique d'une famille de base qui a du mal à assumer les problèmes de couple ou d'adolescence. Sympathique.


    8 commentaires
  • http://www.decitre.fr/gi/44/9782226218544FS.gifLes Radley – Matt Haig

    Résumé Decitre : Adieu les Grateful Dead, bonjour Simon & Garfunkel ! Peter et Helen Radley ont renoncé à leurs instincts vampiriques pour élever leurs deux enfants, Rowan et Clara. Se soumettant aux règles du Manuel de l’abstinence, destiné aux vampires qui souhaitent s’intégrer à la société, ils mènent depuis dix-sept ans une existence tranquille et terne dans une petite ville de province anglaise. Peter est médecin, Helen femme au foyer. Ils s’ennuient terriblement, mais ont le sentiment du devoir accompli. Jusqu’au jour où leurs enfants devenus ados découvrent leur condition de vampires et comprennent que leurs parents leur ont toujours mentis. Une satire décapante et réjouissante du roman de genre, qui porte un regard à la fois tendre et lucide sur la famille, ses dysfonctionnements, ses forces et ses faiblesses. Drôle, noir, bourré de clins d’oeil littéraires, musicaux et cinématographiques.

    Mon avis : Je m'attendais à un livre plus humoristique, mais je n'ai quand même pas été déçue par cette étrange famille de vampires qui a bien du mal à vivre "normalement". Bien sûr l'apparence bien lisse de la famille finie par se fissurer lorsque Clara la fille dérape en voulant se débarrasser d'un violeur potentiel, lorsque Rowan le fils tombe amoureux de la fille d'une victime de son oncle, oncle qui débarque pour mettre une belle pagaille dans la petite vie bien rangée des Radley, mais après tout d'un mal il peut parfois sortir du bon. Il faudra juste quelques réajustements et apprendre à maîtriser certains pouvoirs. Et puis la crème solaire haute protection et le vin à base de sang de vampires ce n'est pas fait pour rien. Il y a des passages très amusants, mais c'est aussi la chronique d'une famille de base qui a du mal à assumer les problèmes de couple ou d'adolescence. Sympathique.


    8 commentaires
  • Encore de superbes photos d'Emma !


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires