• Sherry veut des rêves pour son casse-tête. En voici déjà un, un peu psychédélique sur les bords.

     

    Entre or et violine

    Un puits d'arc en ciel naissant

    Eclaboussement

     

    ciel et fleur1


    26 commentaires
  • Sherry veut des rêves pour son casse-tête. En voici déjà un, un peu psychédélique sur les bords.

     

    Entre or et violine

    Un puits d'arc en ciel naissant

    Eclaboussement

     

    ciel et fleur1


    26 commentaires
  • http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/oiseau12.png


    24 commentaires
  • http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/oiseau12.png


    24 commentaires
  • Un prénom du jour tout doux pour Jill Bill et sa cour de récré : Violaine

    En ce beau jour de janvier, Inès, la belle brebis de Pernelle, toute pomponnée de frais, a envie d'aller faire une petite promenade au grand air. Elle aime se promener museau au vent, sans compter que marcher c'est bon pour la ligne.

    Voilà donc notre amie qui s'engage dans la forêt, admirant les arbres dégarnis, discutant avec le petit peuple et avec les animaux qui n'hibernent pas.

    Elle s'enfonce de plus en plus sous la futaie, sans se rendre compte que le ciel se plombe de plus en plus. Hélas, elle aurait mieux fait d'écouter plus attentivement Pernelle qui parlait de l'arrivée proche de la neige, parce que ça y est, elle arrive, se met à tourbillonner, s'engouffre sous les arbres.

    Inès se dépêche de faire demi-tour, elle se met à courir, mais dans sa hâte de rentrer se mettre au chaud dans la bergerie, voilà qu'elle se trompe de chemin.

    Elle s'enfonce plus profondément dans le bois, la température d'agréablement vivifiante, devient carrément glaciale. La pauvre Inès se met à trembler de froid, elle cherche un abri et se met à bêler de détresse. Mais qui va bien pouvoir venir à sa rescousse au milieu de tout ce blanc ?

    Elle commence à désespérer, aveuglée par les flocons qui tombent serrés, lorsqu'un bêlement répond au sien.

    Est-ce possible l'une de ses amies de la ferme serait-elle venue la chercher ou n'est-ce qu'un écho ?

    Pour en avoir le cœur net, Inès bêle à nouveau. Et ? Et oui, pas de doute quelqu'un arrive !

    Inès entend le crissement de pas sur la neige, mais elle ne voit rien. Ou plutôt, si, elle voit un scintillement doré qui vient droit vers elle.

    Elle a un peu peur, quelle est cette chose qui s'approche d'elle ?

    Ca y est la "chose" émerge du tourbillon neigeux. C'est un superbe bélier à la toison blanche, portant fièrement enroulées de magnifiques cornes dorées.

    Il s'approche d'Inès, transie, se blottit tout contre elle, partageant sa chaleur avec elle. Il a un si beau regard que notre amie oublie son inconfort et sent son petit cœur de brebis se mettre à battre plus fort.

    Pendant ce temps, Pernelle s'inquiète, elle a remarqué l'absence d'Inès, mais la neige tombe si fort qu'il lui est impossible de se risquer dehors. Alors, l'âme en peine, elle attend et espère.

    Le lendemain, la neige a cessé de tomber, mais Inès n'est pas de retour. Pernelle est morte d'inquiétude, avec d'autres bigorbourgeois, elle se lance à la recherche de sa chère brebis.

    Hélas, rien, aucune trace. Et les jours passent, et l'espoir diminue.

    Mais un beau matin, le redoux arrive, la neige commence à fondre et qui voilà ? Inès qui arrive toujours aussi belle, comme si rien ne s'était passé.

    Pernelle hésite entre joie et colère, mais bien sûr c'est la joie qui l'emporte et toute la petite ferme fait la fête à la rescapée qui arbore un étrange air de satisfaction.

    Dans les jours qui suivent, Pernelle constate qu'Inès fugue régulièrement. Mais où peut-elle bien aller ?

    C'est le premier jour de l'été que tout le monde comprend, lorsqu'Inès après une nouvelle absence de plusieurs jours, revient toute fiérote avec à ses côtés une minuscule agnelle qui cabriole.

    Vous vous doutez bien qu'avec des parents comme Inès et le beau bélier aux cornes d'or, cette petite demoiselle n'est pas tout-à-fait ordinaire. Et c'est le moins que l'on puisse dire, sa toison toute bouclée est du plus beau violet, bizarrement la couleur que Pernelle affectionne tout particulièrement en ce moment. C'est ainsi que son prénom est tout trouvé, la fille d'Inès se prénommera Violaine.http://www.123dessins.com/images/dessins-moutons.gif

    Et je vais vous dire un secret que Pernelle n'a pas encore découvert. Tous les ans, la toison de Violaine changera de couleur, s'adaptant aux goûts du moment de la petite fermière.

    Quant au papa de Violaine, il préfère rester à l'abri des bois, près d'Eve la reine de la forêt, ce qui n'empêche nullement la petite famille de se retrouver très souvent.


    36 commentaires