• Et un nouveau prénom fort seyant proposé par Jill Bill pour sa Cour de Récré.

    « Ze veux pas » Philibert, le fils des gardes-chasse Bertille et Fulbert, boude les bras fermement serrés contre la poitrine et pour bien enfoncer le clou, il insiste « Ze veux pas, ze veux pas et ze veux pas ! ». Bref ce petit bonhomme a du caractère. 

    Mais que ne veut-il pas ?

    Il ne veut pas apprendre à nager.

    Bertille essaye de le raisonner.

    « Mais si voyons mon poussin, c'est très agréable de nager, je t'assure »

    « M'en fisse, Pacôme y nage pas lui »

    (Pour mémoire je rappelle que Pacôme est le loup apprivoisé de la famille, protecteur du jeune Philibert.)

    « Je t'assure que Pacôme sait très bien nager, tous les animaux savent nager »

    « Pas les sats ! »

    « Mais si eux aussi, savent, ils zaiment, euh je veux dire ils n'aiment pas c'est tout »

    « Ben Pacôme non plus il aime pas, alors moi zaime pas non plus »

    Bref, du côté de Bertille ça commence à sauffer, pardon, à chauffer (il est contagieux ce petit bout de chou). Comment arriver à convaincre son rejeton qu'il est important d'apprendre à nager.

    Bertille se tourne vers le loup qui assiste, impavide, à la passe d'armes entre mère et fils. Elle lui jette un regard peu aimable et le prend à partie « Tu ne m'aides pas beaucoup toi ! »

    « Grrr » répond Pacôme (je précise que ce n'est pas un grrr menaçant, Pacôme n'a simplement pas beaucoup de vocabulaire tout est grrr pour lui) là il semble qu’il s’agisse d’un grrr de soutien aux difficultés maternelles, parce que le grand loup s’approche à pas de lui (à pas de loup quoi, oui j’ai honte) de son jeune deux pattes, le saisit délicatement par le T-shirt (pour les besoins de mon histoire, merci d’imaginer que vous êtes en plein été et qu’il fait chaud, OK ?) et l’entraîne vers la forêt.

    Bertille commence par soupirer, et hop encore un T-shirt qui va être bousillé par les crocs de Pacôme, puis intriguée, elle  emboîte le pas au duo. Quel peut bien être le but du loup ?

    Le trio finit par arriver à la rivière.

    « Grrr » Pacôme pousse son jeune ami du bout du museau, à cet endroit l’Olive (c’est le nom de la rivière) n’est pas très profonde, il est donc assez facile de décrypter la signification de ce Grrr. D’ailleurs Philibert ne s’y trompe pas. Il se laisse tomber par terre, recroise les bras et lance à nouveau « Ze veux pas, ze veux pas et ze veux pas ! ». On ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir de suite dans les idées.

    Pacôme lève alors le nez et pousse un bref hurlement. Presque aussitôt un Plouf retentit et un corps brun se met à onduler dans l’eau.

    Philibert, curieux, se lève, se penche et re-plouf, il tombe à l’eau.

    « Grrr » cette fois le grrr de Pacôme ressemble fortement à un rire, il se dépêche de s’interposer entre la rivière et Bertille qui se prépare à voler au secours de son fiston.

    « Mais » commence-t-elle.

    « Grrr » répond-il

    « Ah, vraiment ! Bon je te fais confiance» (quand je vous dis que le grrr de Pacôme est très parlant).

    Philibert qui vient d’émerger se met à hululer « Ze vous ai dis que ze veux pas, ze veux pas et ze veux pas ! ».

    Brusquement, il se tait et regarde d’un œil suspicieux la chose brune qui s’approche de lui.

    Un sifflement perçant retentit.

    Une adorable loutre pointe le bout de son nez hors de l’eau, elle se met à tourner à toute vitesse autour de Philibert qui oublie sa colère et essaye de la suivre. Il a tôt fait de s’apercevoir que la petite bête est bien trop rapide pour lui.

    « Grrr » lance Pacôme et la loutre se rapproche de Philibert, elle se glisse sous son bras et l’entraîne. Le jeune garçon se met à battre des pieds et bientôt il s’exclame.

    « Maman, maman, ze nage, ze nage, c’est zouette ! »

    Bertille rit de bon cœur, remercie chaudement Pacôme et lui promet un bon steak pour son dîner.

    Quant à la loutre qui vous vous en doutez s’appelle Radegonde*, elle siffle de bonheur en jouant avec ce drôle de petit d’homme et le raffut qu’ils font attire un certain Otto, agent immobilier et loutre mâle de surcroît qui regarde avec beaucoup d’intérêt cette adorable nouvelle venue.

     

    *Sainte Radegonde est souvent invoquée pour faire baisser la fièvre et pour préserver de la noyade.

    Et pour avoir une idée de la façon de parler de Radegonde, un petit clic ici et accrochez-vous !

     


    45 commentaires
  • Juste pour vous réchauffer un peu !

     

    http://i16.servimg.com/u/f16/09/02/08/06/feu_aq10.jpg


    40 commentaires
  • Juste pour vous réchauffer un peu !

     

    http://i16.servimg.com/u/f16/09/02/08/06/feu_aq10.jpg


    40 commentaires
  • Eh oui, je me suis amusée. C'est effectivement le même titre que la chanson que je vous avais proposée la semaine dernière. Mais la chanson est différente.

     

    Another rainy morning
    Encore un jour pluvieux
    People rushing by
    Les gens s'affairaient aux alentours
    My head is still in the clouds
    Mon esprit était encore dans les nuages
    I dream with open eyes
    Je rêvais les yeux ouverts
    Suddenly out of nowhere
    Soudain, venue de nulle part
    She came into my life
    Elle apparut dans mon existence
    Like we know each other
    De la même manière que si nous nous connaissons
    For quite a while
    Depuis un bon moment

    In the sound of silence
    Dans le son du silence
    Time is standing still
    Le temps s'écoule toujours
    There's some kind of bond between us
    Il y a une sorte de lien entre nous
    That's givin' me the chill
    Qui me donne des frissons
    Do you really wonder
    Doutes-tu réellement
    That we can burn the sky
    De notre capacité à enflammer le ciel
    It's written a thousand years ago
    C'est écrit depuis un millénaire
    In the book of life
    Dans le livre de la vie

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's always in my dreams
    Es-tu celle présente en permanence dans mes rêves
    The one who keeps me goin'
    Celle qui m'aide à aller de l'avant
    When I can't go on
    Lorsque je n'y parviens pas
    The one that I've been waiting for
    Celle que j'ai attendue
    For so long
    Tellement longtemps

    Suddenly out of nowhere
    Soudain, venue de nulle part
    She came into my life
    Elle est apparue dans mon existence

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's always in my dreams
    Es-tu celle présente en permanence dans mes rêves

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's mine eternally
    Es-tu celle qui sera éternellement mienne
    The one who keeps me dreamin'
    Celle qui me permet de rêver
    When I'm sad and tired
    Quand je suis triste et épuisé
    Who gives my life a meaning
    Qui donnera un sens à ma vie
    Till the day I die
    Jusqu'à l'heure de ma mort

    Are you the one
    Es-tu celle
    Are you the one
    Es-tu celle


    12 commentaires
  • Eh oui, je me suis amusée. C'est effectivement le même titre que la chanson que je vous avais proposée la semaine dernière. Mais la chanson est différente.

     

    Another rainy morning
    Encore un jour pluvieux
    People rushing by
    Les gens s'affairaient aux alentours
    My head is still in the clouds
    Mon esprit était encore dans les nuages
    I dream with open eyes
    Je rêvais les yeux ouverts
    Suddenly out of nowhere
    Soudain, venue de nulle part
    She came into my life
    Elle apparut dans mon existence
    Like we know each other
    De la même manière que si nous nous connaissons
    For quite a while
    Depuis un bon moment

    In the sound of silence
    Dans le son du silence
    Time is standing still
    Le temps s'écoule toujours
    There's some kind of bond between us
    Il y a une sorte de lien entre nous
    That's givin' me the chill
    Qui me donne des frissons
    Do you really wonder
    Doutes-tu réellement
    That we can burn the sky
    De notre capacité à enflammer le ciel
    It's written a thousand years ago
    C'est écrit depuis un millénaire
    In the book of life
    Dans le livre de la vie

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's always in my dreams
    Es-tu celle présente en permanence dans mes rêves
    The one who keeps me goin'
    Celle qui m'aide à aller de l'avant
    When I can't go on
    Lorsque je n'y parviens pas
    The one that I've been waiting for
    Celle que j'ai attendue
    For so long
    Tellement longtemps

    Suddenly out of nowhere
    Soudain, venue de nulle part
    She came into my life
    Elle est apparue dans mon existence

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's always in my dreams
    Es-tu celle présente en permanence dans mes rêves

    Are you the one that God had made for me
    Es-tu celle que Dieu a créée pour moi
    Are you the one who's mine eternally
    Es-tu celle qui sera éternellement mienne
    The one who keeps me dreamin'
    Celle qui me permet de rêver
    When I'm sad and tired
    Quand je suis triste et épuisé
    Who gives my life a meaning
    Qui donnera un sens à ma vie
    Till the day I die
    Jusqu'à l'heure de ma mort

    Are you the one
    Es-tu celle
    Are you the one
    Es-tu celle


    12 commentaires