• Adelphe 1

    Pour Bigornette voilà aujourd'hui Adelphe, mais comme ce petit bonhomme avait beaucoup de choses à exprimer vous aurez l'histoire en deux fois.

    Au centre de Bigorbourg s’ouvre à tous un délicieux petit jardin avec quelques jeux pour les enfants, des bancs pour les parents et des arbres pour l’ombre et le plaisir des yeux.

    Les fenêtres de la chambre d’Aubain, notre petit miraculé, donne sur ce petit havre de joie.

    Mais depuis quelques temps Aubain a du mal à dormir. Tous les soirs il entend quelqu’un pleurer et il est sûr que cela vient du jardin public. Lorsqu’il appelle ses parents et leur demande qui a autant de chagrin, ils ont beau tendre l’oreille, ils ne discernent rien. Mais dès que la porte est refermée les pleurs reprennent.

    Même en s’écrasant le nez sur la fenêtre, Aubain ne voit rien. Où peut bien être cet enfant qui a tant de peine ?

    Alors, un soir, il attend que ses parents soient couchés et sur la pointe de pied, il descend l’escalier et se glisse hors de la maison. Sa chute dans l’Olive n’a en rien entravé son esprit aventureux.

    Dehors, il croise Belle Aggie et Paterne qui font leur petite promenade digestive, la cuisine de Pélagie étant toujours aussi délicieuse mais calorique. Ils se frottent contre les jambes du bambin et décident de l’accompagner.

    Aubain tend l’oreille, les pleurs ont repris. Les chats semblent les percevoir aussi ce qui fait plaisir à Aubain, au moins il ne rêve pas comme le disent ses parents.

    Les oreilles transformées en radar, les chats ouvrent la marche devant Aubain. Ensemble, ils se dirigent vers le jardin public. A cette heure là il est fermé, comment entrer ?

    Ce n’est pas un problème pour nos félins qui se dirigent vers un buisson et se glissent dessous en miaulant des encouragements à Aubain pour qu’il leur emboîte le pas, enfin pour être plus précise pour qu’il rampe derrière eux.

    Et les voilà tous les trois de l’autre côté, admirant les jeux de la lune dont la lumière s’amuse à rebondir de balançoires en toboggan avant d’illuminer les arbres. Bon ce n’est pas tout, ils ne sont pas là pour ça !

    Les pleurs continuent, ils proviennent du fond du jardin. C’est un endroit un peu inquiétant malgré tout, plein de broussailles et qui paraît impénétrable. Pas de doute les pleurs viennent de là.

    Soutenu par la présence de ses amis chats, Aubain se faufile tant bien que mal (plutôt mal pour son pyjama) entre les branchages qui semblent chercher à le retenir. Après quelques égratignures, le voilà arrivé au cœur d’une minuscule clairière complètement cernée par des arbres qui n’ont pas l’air aimable et pas du tout satisfaits de voir ces intrus.

    Et là, la source des pleurs leur apparaît. Assis sur le bord d’un bassin bien abîmé se tient un petit enfant qui tient dans ses bras un gros poisson qu’il caresse tendrement.

    Aubain s’approche du garçon.

    « Bonsoir, pourquoi tu pleures ? »

    Le petit lève le nez et bouche bée contemple ses visiteurs.http://www.bancspublics.net/images/fond_bancs/fond_saint_omer/saint_omer_jardin_public_1280_small.jpg

    « J’en ai assez d’être tout seul » renifle-t-il « et mon poisson voudrait cracher de l’eau »

    Aubain s’approche un peu plus de l’enfant et son étrange compagnon.

    Voilà suite au prochain numéro, bon vous doutez bien un peu de qui est Adelphe et de ce qu'il est !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février 2010 à 09:54
    Djemaa Pascal
    Bonne semaine et merci pour ces articles ! Pascal.
    2
    Mercredi 24 Février 2010 à 10:17
    lyly
    Bonjour Martine

    Oui, on a comme un doute sur "qui est Adelphe" !
    3
    Mercredi 24 Février 2010 à 10:25
    Martine27
    Et merci de ton passage
    4
    Mercredi 24 Février 2010 à 10:26
    Martine27
    Alors tu verras demain si tu avais raison
    5
    Mercredi 24 Février 2010 à 11:02
    Santounette
    Moi pour Adelphe je n'ai pas d'idée, j'attends donc la suite de cette petite histoire.
    Bonne journée
    Bises 
    6
    Mercredi 24 Février 2010 à 12:45
    lizagrece
    La suite ! la suite !!! Clic du jour
    7
    Mercredi 24 Février 2010 à 13:15
    martine
    J'ai une petite idée mais alors ce ne serait pas vraiment un poisson...
    A demain et bises
    8
    Mercredi 24 Février 2010 à 14:13
    hihi... comme tu es toujours pleine de surprise, je n'avancerai rien et j'attends donc la suite... sait-on jamais...ton monde étant très étonnant je m'interroge... gros gros bisous et à demain...merci pour ce premier épisode...
    9
    Mercredi 24 Février 2010 à 15:42
    Croc
    ben non, on s'en doute pas une seconde !!! hihihi
    10
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:20
    Martine27
    Il y avait un petit indice quand même
    11
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:21
    Martine27
    J'espère te surprendre un peu
    12
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:21
    Martine27
    Pas vraiment un poisson en effet
    13
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:21
    Martine27
    Elle arrive, elle arrive !
    14
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:22
    Martine27
    Pas une seconde, c'est vrai ça ?
    15
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:48
    PATSY
    Je trépigne d'impatience de connaître la suite de cette rencontre. Toujours aussi bien écrit.
    Bonne nuit à toutes les deux
    16
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:49
    fransua
    heu j'ai lu mais Adelphe ............................ (il aime le poisson pané ?)
    non je viendrai voir la suite car je me fais du souci pour ce petit !
    17
    Mercredi 24 Février 2010 à 22:34
    Pascale la Tricotine
    je vais lire la suite tu me mets l'eau à la bouche !!! hihi
    18
    Jeudi 25 Février 2010 à 19:05
    Martine27
    C'est en effet une histoire d'eau
    19
    Jeudi 25 Février 2010 à 19:05
    Martine27
    Aucune crainte à avoir
    20
    Jeudi 25 Février 2010 à 19:05
    Martine27
    C'est bon de se faire désirer !
    21
    Dimanche 28 Février 2010 à 03:42
    Caroline.K
    Eh Martine,

    Quel talent, ils sont nombreux les invités du mercredi à donner le change à Adelphe, excellente idée

    Merci pour le retour de visite, je vais lire la suite de ce pas...

    Caroline
    22
    Dimanche 28 Février 2010 à 10:10
    Martine27
    Nous commençons à avoir de l'expérience avec les prénoms bizarroïdes de Bigornette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :