• Agathe

    Aujourd'hui, Jill Bill nous propose de faire connaissance avec Agathe

    Ce matin, la maîtresse (pardon l'institutrice, pardon la professeure des écoles) de Bigorbourg arrive dans la cour de récréation avec un paquet soigneusement fermé sous le bras, Chapimou le chat mascotte sur les talons.

    Inutile de dire que tous ses petits élèves l'entourent, aussi curieux que le chat qui cherche à escalader le pantalon de Mademoiselle Agathe pour atteindre le colis mystère.

    L'institutrice (si vous n'y voyez pas d'inconvénient je préfère utiliser ce terme) sourit, ravie de voir tous ces yeux briller d'intérêt. Souriante, elle fait face à la tempête de questions qui se déchaîne et, sans un mot, entraîne son petit monde dans la salle de classe.

    Inutile de dire que personne ne traîne les pieds, ceci étant Mademoiselle Agathe étant une institutrice qui non seulement sait expliquer mais aussi écouter (*), consoler et encourager, ses élèves vont à l'école avec plaisir.

    En attendant, Mademoiselle Agathe, taquine, a décidé de prolonger un peu le suspense.

    Elle promet d'ouvrir l'énigmatique boite à la récréation, en attendant il va falloir se concentrer un peu sur les exercices de lecture. Après quelques cris et miaulements de protestation, les livres sont ouverts et les élèves se plongent studieusement dans une histoire de fées et de lutins, tandis que Chapimou s'assoit sur le paquet pour être sûr qu'il ne s'ouvrira pas sans lui.

    Dix heures, un carillon joyeux retentit. C'est l'heure de la récré !

    Aussitôt Mademoiselle Agathe est entourée d'une bande d'enfants surexcités qui scande sur l'air des lampions "la boite, la boite, la boite".

    Amusée, l'institutrice, s’installe dans le coin jeux, s'agenouille au milieu de ses élèves et tout doucement, pour faire durer le plaisir, ouvre le carton, repoussant de la main, un museau de Chapimou qui cherche à s'introduire dedans.

    Et stupeur chez les élèves, elle sort de la boite … une poule ! Une poule bizarre qui paraît bien raide.

    Devant l’étonnement de sa classe, elle précise que cette poule, elle l’a trouvée dans son grenier (et vous savez que les greniers de Bigorbourg recèlent de bien étranges choses), qu’elle lui vient de sa mère et qu’elle a un don très particulier.

    Elle pose la poule sur le sol, lui fourre un grain de riz dans le bec, appuie sur son dos et surprise, la poule pond. Elle ne pond pas un œuf, ni même le grain de riz, non elle pond une bille. Une belle bille bien ronde, Chapimou commence par reculer en feulant, avant de risquer un coup de patte qui envoie la bille rebondir sur Prosper le ballon tout étonné de rencontrer une si petite balle.

    Les enfants en restent bouche bée. Puis les questions s’enchaînent : A quoi ça sert une bille, est-ce que la poule peut en pondre d’autres, est-ce qu’elles ressemblent toutes à celle-là ?

    Agathe leur tend à chacun un grain de riz et à tour de rôle ils font picorer la poule et reçoivent une belle bille en échange.

    Agathe leur en donne le nom et en profite pour leur offrir une petite leçon de jeu de billes bien sûr avec la chasse, la poursuite, la tic, le cercle et bien d’autres.

    Mais surtout, elle leur propose un merveilleux voyage au travers des noms poétiques de ces jouets si simples et si intemporels. Il y a les animaux : l’abeille, l’araignée, la hibou, la tigre, la lion, la poisson clown, la perroquet, la canari, l’œil de chat, la condor, il y aussi la nature et l’espace avec l’arc en ciel, la bulle d’eau, la cyclone, l’océan, la galaxie, la givrée, la mer bleue, la neptune, la saturne, la sibérie, l’ozone, la météorite, la flamme, la tornade, la trou noir, la terre, l’équinoxe, la fleur, la cuivre, et encore d’autres aux noms amusants ou étonnants comme la barouleau, la basket-ball, la caramel, l’essence, la loupe, l’œuf, la porcelaine, la pétrole, la schtroumpf, la spaghetti, la pépite, la speedy, la spider, la laiteuse, la confetti, la dentifrice, .

    Et pour finir, elle récupère la toute première bille que la poule, surnommé Agathe bien sûr, a pondu, elle la fait tourner entre ses doigts et dit en chuchotant « et celle-là, c’est ma bille à moi, elle s’appelle Agate ».

    Et mine de rien, voilà que l’heure du repas est arrivée, les enfants filent en riant et en serrant précieusement dans leur main ce tout nouveau jouet plein de promesses. Mademoiselle Agathe, quant à elle les regarde s’éloigner en souriant et en caressant doucement Chapimou d’une main et la poule Agathe de l’autre.

     

    (*) l'agate est dite "pierre qui écoute", elle apporte équilibre émotionnel, physique et intellectuel,  harmonisehttp://mistral.laclasse.com/IMG/jpg/billez_couleur.jpg le yin et le yang, apaise et calme en douceur, améliore la concentration, elle stimule les souvenirs, donne de la confiance en soi. Bref toutes les qualités que l'ont peut attendre d'uneinstitutrice !

    Les plus « anciens » d’entre vous doivent connaître cette drôle de poule jouet que nous avions pour Pâques et qui pondait des œufs en sucre.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 07:37
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour élève Martine !  Agate sans h une pierre en effet... Une bille aussi dans les cours de récré... Agathe l'institutrice a donné là une belle leçon !  La bienvenue parmi nous Mademoiselle Agathe !  Ah Bigorbourg tjs peuplé de "créations" extraordinaires !  Merci à toi, bises de m'dame JB

    2
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 08:07
    Ountés Passat

    Une institutrice que j'aurais bien aimé connaître, dans une école très sympathique...

    La prochaine fois peut-être.

    Bonne journée Martine.

    3
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 08:37
    Rébecca@Devenir Ecri

    Une histoire bien sympa avec des élèves bien sympas et une dimension de rêve qu'il est parfois difficile d'installer à l'école. Je parle en connaissance de cause...

    4
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 09:05
    Dominique

    Bonjour,

    Que de souvenirs...Merci que d'avoir fait resurgir celui-ci de ma mémoire. En effet je me souviens très bien de cette poule, si ma mémoire ne me trompe pas elle était jaune...Je l'avais oubliée et suis ravie de la retrouver ici !

    Mes amitiés

    Dominique

    5
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 09:15
    New Dawn

    C'est vrai que les billes ont des reflets extraordinaires,lorsque j'étais petite fille j'aimais les collectionner...malheureusement on en donnait surtout aux garçons !

    6
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 09:29
    Aude Terrienne

    Je me délecte toujours autant de tes écrits humoristiques et instructifs. Je ne savais pas qu'il y avait autant de noms de billes ! Et non je ne connaissais pas ce genre de poules. Vraiment merci pour ce moment de plaisir !

    7
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 10:50
    pimprenelle

    Eh oui, tu as fait surgir des souvenirs.

    Je crois que je vais offrir une agathe à mes petits enfants. Si cela peut leur permettre d'avoir un tout petit peu de tout ce qe tu as dit.

    Quant à moi, il m'en faudrait beaucoup autour de moi, dans mes poches, dans mon sac, dans ....

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 13:01
    emma

    ah je me demandais quel personnage  serait Agathe en ton royaume, je ne suis pas déçue, et j'aime bien aussi la docu que tu déniches avec à propos

    9
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 13:18
    fanfan

    oh! oui, je me souviens de ces poules de Pâques qui pondaient  des oeufs !

    merci pour ce souvenir!

    c'est une belle histoire , comme d 'habitude: tu t'y connais en billes!

    Si j'avais connu toutes les qualités de l'agathe , j'en urais mis une, dans ma poche  en permanence  quand je travaillais!

    Bonne journée

    10
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 14:54
    Jeanne Fadosi

    ravissante histoire comme dab' Tu en connaius des choses sur les jeux de bille !

    bises et belle journée

    11
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 17:14
    Clio48

    Dans le même ordre d'idée , Martine ; mais il est bien joli ton texte !!!!!

    A bientôt et bisousssssssssssssssssssssssss .

    12
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:14
    Martine27

    Ce prénom offrait plusieurs pistes d'histoire, j'en ai couplé deux

    13
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:15
    Martine27

    J'ai souvenir de quelques profs qui ont su me passionner, Mademoiselle Agathe les représente un peu

    14
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:16
    Martine27

    Ca c'est sûr que mon école n'est que du domaine du rêve, dommage, si elle était ainsi, il y aurait bien moins d'échec.

    15
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:19
    Martine27

    Jaune ou blanche je ne sais plus trop comment était la mienne, bon pour ce qui est du bon goût c'était peut-être un peu discutable, mais qu'est ce que je me suis amusée avec

    16
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:20
    Martine27

    Etant un vrai garçon manqué j'ai beaucoup joué avec et comme j'ai eu un fils, j'en ai profité pour lui acheter des billes !

    17
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:21
    Martine27

    Pour ce qui est du noms des billes j'en ai découvert aussi un certain nombre que je ne connaissais pas. Quant à la poule ça remonte à au moins une quarantaine d'années !

    18
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:23
    Martine27

    Je ne sais pas s'il faut croire aux pouvoirs des pierres, mais c'est tellement agréable à regarder et à toucher que ça ne doit pas faire de mal !

    19
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:24
    Martine27

    Lorsque mon personnage ne veut pas venir de lui-même, j'aime bien lui tendre la perche en lui proposant tout ce qui peut se rapporter à son prénom et après il choisit !

    20
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:25
    Martine27

    Ah je vois avec plaisir que nos poules de Pâques ne sont pas oubliées ! Wikipédia m'a bien aidé pour le nom des billes, j'en connaissais un certain nombre mais j'ai été étonnée par le nom de certaines. Une pierre zénifiante ne se refuse pas en effet

    21
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:27
    Martine27

    J'y ai joué étant enfant, mais wikipédia m'a bien aidé pour compléter mon éducation !

    22
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:29
    Martine27

    Manifestement, nous avons du nous croiser pour que tu saches que j'aimais les billes et que les garçons ne gagnaient pas toujours quand nous jouions !

    23
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:32
    Martine27

    Ah super ! Une de plus dans le club !

    24
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 20:17

    et voilà, j'allais le dire que ça me rappelait la poule qui pondait dans mon enfance... souvenir oublié que tu as fait ressurgir d'un coup... merci j'ai toujours autant de plaisir à lire ton monde, ce conte qui n'en finit pas car il se passe toujours des choses étonnantes dans ce village... j'adore ! bisous Martine et bravo pour ton imagination qui est si vaste que j'en reste baba... bisous et bonne soirée !

    25
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 20:30
    Martine27

    Manifestement cette poule a eu du succès à "notre époque". Pour tout te dire mes personnages m'étonnent aussi à venir si gentiment vers moi à l'appel de leur prénom !

    26
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 08:05
    Mimi de Bruges

    J'ai beaucoup joué aux billes mais avec nos propres régles que l'on avait inventé. Chaque bille ayant le nom d'un coureur du Tour de France, on faisait des paris. Que de souvenirs là.

    Bonne journée. Bisous

    27
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 17:54
    Yvette

    Ah ces belles billes. Je me souviens à un Noël en Algérie , avoir troqué mes dattes fourrées  contre les billes de mon frère qui était bien plus âgé que moi. Comme je n'aimais pas le sucré et que lui les billes, ce n'était plus de son âge , le marché a été vite conclu!

    28
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 19:11
    Martine27

    Moi non plus je ne les connaissais pas, maintenant il me reste les billes de mon fiston, il a voulu que je lui en achète pas pour jouer, juste pour le plaisir de les regarder. Timbré avec Suchet ? Ouah, il joue quel rôle ? La journée soupe s'est-elle bien passée ?

    29
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 19:12
    Martine27

    Il me semble bien me souvenir qu'à la plage un monticule de sable bien tassé se transformait en circuit pour billes

    30
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 19:19
    Martine27

    Je pense que le marché a été tout à ton avantage !

    31
    PATSY
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:13
    PATSY

    Ma poule de Pâques avait de vraies plumes rousses, je l'adorais. J'ai longtemps joué aux billes avec mes petits copains, mais je ne connaissais pas tous ces noms ; par contre j'avais une "oeil de chat" très belle que je gardais précieusement dans ma poche.

    Aujourd'hui  je vais vendre de la soupe au Sidannecy, journée de rigolade en perspective avec les infirmières et les bénévoles du Secours Populaire .

    Sur Gulli je suis tombée par hasard sur une adaptation de "Timbré" de Pratchett, avec D. Suchet (H. Poirot). Un pur moment de dinguerie...

    32
    Josette
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:13
    Josette

    oui oui je fais partie des anciennes qui a eu une poule qui pondait des oeufs en sucre !

    un bon souvenir

    merci Agathe

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :