• Césarie

    Pour sa cour de récré Jill Bill nous a proposé le prénom « Césarie » pas facile à porter si vous voulez mon avis. Donc allons voir ce que Bigorbourg nous a concocté !

    Césarie est une adolescente ordinaire, plutôt quelconque avec encore quelques difficultés avec ses bras et ses jambes qui ont parfois tendance à l’encombrer un peu. Elle est très amie avec Léonce, il faut dire que, comme elle, la pauvre Césarie a hérité d’un prénom pas facile à assumer et qui bien sûr entraîne des moqueries de la part de ses « camarades ».

    Un jour de profonde déprime à ce sujet elle s’en ouvre à Léonce qu’elle voit depuis quelques temps bien guillerette, elle qui se débattait aussi avec les problèmes causés par son sacré prénom.

    Léonce, bonne amie, se fait un plaisir de raconter son histoire à Césarie (pour toute information complémentaire à ce sujet cliquez ici) et l’encourage à aller faire un petit tour dans la forêt de Bigorbourg pour voir si éventuellement elle ne pourrait pas tomber sur « quelqu’un » qui que soit ce quelqu’un, susceptible de lui donner un petit coup de main.

    Césarie a donc suivi le conseil de son amie et ce soir, après les cours, elle s’enfonce dans la riante forêt qui cerne Bigorbourg. Elle laisse ses pas la mener où ils veulent, elle respire à plein poumons un vent tendre et frais, écoute les feuillages bruirent au-dessus d’elle, surprend parfois du coin de l’œil le passage d’un petit animal. Bref, pour une fois elle s’abandonne complètement à la nature environnante, elle toujours si timide et si craintive.

    Un peu fatiguée, elle découvre une clairière et avec bonheur s’allonge sur la mousse accueillante. Mais voilà que tout à coup une pluie venue d’on ne sait où s’abat sur la pauvre Césarie, qui dépitée par cette rosserie du temps sent revenir sa déprime et se met à pleurer à grands sanglots.

    Alors qu’elle renifle piteusement, elle sent près d’elle une présence. Tournant la tête avec un brin d’inquiétude, ses yeux rencontrent un regard lumineux comme un rayon de soleil. Cet étrange regard est niché dans une curieuse petite chose toute poilue, pourvu d’une queue qui fait comme une ombrelle au-dessus de sa tête, son pelage est chatoyant et de toutes les couleurs.

    Césarie sursaute, se redresse brusquement et dévisage la drôle de bestiole qui lui adresse un large sourire.

    Césarie ne comprend pas bien pourquoi mais ce sourire est contagieux, elle oublie ses ennuis de prénom, ses vêtements mouillés et comme le soleil après la pluie justement, elle se met à rire, le petit être rit avec elle.

    Leur joie mêlée monte vers le ciel et se mélange aux gouttes de pluie. Les deux nouveaux amis lèvent le nez ensemble et là, au milieu des gouttes de pluie un merveilleux arc-en-ciel déploie ses couleurs.

    Césarie en reste béate d’admiration et entend dans sa tête une voix délicate et flûtée lui murmurer « Je te fais ce cadeau amie Césarie, maintenant quand il pleuvra, tu riras et ton rire créera des arc-en-ciel »

    Césarie baisse les yeux, regarde autour d’elle et … plus personne ! Elle est seule au milieu de la clairière, trempée comme une soupe avec l’impression d’avoir rêvé.

    Inutile de dire qu’elle attend la prochaine pluie avec beaucoup d’impatience, histoire de savoir si elle a vraiment maintenant un don.

    Quelques jours plus tard, Césarie et Léonce rentrent chez elles lorsqu’une pluie diluvienne se déchaîne. Au contact des gouttes sur son visage, alors que Léonce cherche un refuge, Césarie se met à rire et aussitôt les nuages s’écartent et un arc-en-ciel rutilant apparaît. Folle de joie, Césarie serre Léonce contre elle et la remercie de son conseil avisé.

    Maintenant, les moqueries glisseront sur elle comme l’eau sur les plumes du canard et seuls quelques http://marcaurele.tripod.com/image/arc-en-ciel.jpgprivilégiés comprendront que la timide Césarie n’est pas si quelconque que ça, loin de là. Quant à l’étrange petit bonhomme qui est-il ? Nul ne le sait, peut-être le lutin que l’on trouve au bout de l’arc-en-ciel. Un chaudron de rire ne serait-il pas préférable à un chaudron d’or ?


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 01:04
    coco

    Une ravissante histoire que je pourrais raconter à mes petits enfants le soir au coucher... Je suis sûre que ça leur plairait...A consommer sans modération et à savourer pleinement !

    (Des milliers de rires valent bien quelques lingots d'or..
    surtout quand on est poétesse).
    J'aime beaucoup...
    Passe une bonne journée avec Césarie et Léonce

    2
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 07:16
    cigalette

    oh quel conte merveilleux, merci bonne journée

    3
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 07:20
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour Martine, sous ce drôle de prénom se cache une fille arc-en-ciel... Et bien que les Césarie soient dans nos vies ces pluies de sourires... Merci Martine pour ce conte original, les félicitations de m'dame JB.... Bizzzzzzzzzzz

    4
    ABC
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 09:17
    ABC

    Quel pouvoir ! C'est magique, puisse Césarie multiplier les arc-en-ciel, elle fera rêver Bigorbourg et ses environs et personne ne songera à se moquer de son prénom....

    5
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 09:37
    Reinette

    un joli pour les couchers des petits.

    j'aime

    6
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 11:30
    Azalaïs

    magique cette histoire, ce n'est pas chantons sous la pluie mais ce rire en cascade qui fait naître l'arc-en ciel est vraiment plein de poésie

     

    7
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 12:07
    gene

    un beau moment de poésie . bonne journée

    8
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 14:13

    Coucou Martine... je vois que tu continues a grossir ton village... toujours aussi agréable de te lire, je te demande pardon de ne pas passer plus souvent mais j'ai eu beaucoup de soucis graves et ce n'est pas fini hélas... A bientôt donc ! bisous !

    9
    Ava
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:32
    Ava

    Je suis toujours autant épatée des écrits que je trouve sur le net.

    A cette occasion, j'ai pensé à toi pour un tag en provenance de Miss bbm... "écrire une lettre de rupture"...

    Voilà, pas de dégâts.. je compte sur toi, et ton talent : tout est sur cet article :

    http://www.connais-toi-toi-meme.biz/article-ma-lettre-de-rupture-tag-merci-bbm-58824349.html

    à bientôt,

    10
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:50
    Martine27

    Je pense que nos deux amies doivent être en train de faire une promenage en forêt, le temps s'y prête ! Si mes histoires peuvent plaire aux petits tant mieux

    11
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:51
    Martine27

    Merci beaucoup, nous en prépares tu en ce moment ?

    12
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:53
    Martine27

    Merci maicresse . Ca fait du bien de faire turbiner un peu ses neurones. Je ne sais pas si le prénom Césarie est très répandu, mais si elles avaient toutes ce don, le vie serait très colorée

    13
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:54
    Martine27

    Ils ne préfèrent pas avoir peur les petits de maintenant ?

    14
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:54
    Martine27

    Peut-être pas très utile comme pouvoir, mais très agréable ce qui est le principal

    15
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:55
    Martine27

    Merci, il faut bien rêver de temps en temps

    16
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:55
    Martine27

    Les prénoms de Bigorbourg ont une très nette tendance à choisir leur métier ou leur don tous seuls comme des grands, c'est très curieux

    17
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 15:57
    Martine27

    Ne t'en fais pas je sais que tu es inquiète pour ton homme, j'espère que ça va bientôt aller mieux. Bigorbourg continue en effet à voir sa population croître, je te remercie encore vivement d'avoir lancé cette idée de prénoms

    18
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 16:01
    Martine27

    Je vais venir voir ça, au besoin j'ai quelques post-it de rupture sous le bras ! Et c'est vrai que le net est une mine aussi bien pour les écrits que pour les photos et les dessins

    19
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 16:18
    Lina Carmen

    Bonjour Martine ! J'aime beaucoup ce conte, il est vraiment attendrissant.

    Bonne journée

    Lina

    20
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 16:24
    Martine27

    Merci. Bigorbourg est un endroit où le meilleur arrive. Pour le moins bon je me défoule avec d'autres histoires

    21
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 18:35
    Martine

    je viens de comprendre que chaque prénom correspondait à un habitant d'un petit village dont tu racontais l'histoire. était ce l'idée de départ de la communauté ou juste ton idée ( géniale ) ?
    en tout cas bravo pour ce joli conte

    22
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 19:10
    Martine27

    Mieux vaut tard que jamais très chère . Donc, je récapépète : L'année dernière Bigornette a lancé cette idée d'un prénom bizarre par semaine aucune obligation de leur donner des suites, j'ai commencé avec l'Abbé Paterne et bizarrement sa bonne Pélagie a suivi et là tilt, mon petit village était né. Je l'ai baptisé Bigorbourg en hommage à la super idée de Bigornette qui est la marraine de mon village, d'ailleurs je ne suis que la chroniqueuse, je crois que ces prénoms ont leur vie propre, complètement fondue la fille s'pas ? Mais bon j'chuis une Martine, alors !!!

    23
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 19:26
    fransua

    et en voilà une bien jolie histoire comme je les aime et j'aime aussi les arc en ciel alors bravo ç Césarie qui t'as inspiré ces mots

     

    24
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 20:16
    Martine27

    Merci, je ne fais que recopier ce que les bigorbourgeois me glissent à l'oreille

    25
    Jeudi 14 Octobre 2010 à 13:57
    fanfan

    c'est une belle histoire   très tendre ;

    ou,i un sourire heureux vaut tout l'or du monde! Quand je verrai un arc-en -ciel je penserai à Césarie!

    26
    Jeudi 14 Octobre 2010 à 14:01
    Martine27

    Et tu n'auras plus qu'à chercher la bizarre petite bestiole poilue, Césarie n'ayant pas pensé à lui demander son prénom, ce serait bien de le connaître

    27
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 15:46
    Kimcat

    Coucou Martine

    Pas vilaine ta Césarie !

    Bises félines

    Béa kimcat

    28
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 16:29
    Martine27

    C'est une très gentille fille, juste un peu timide mais ça va lui passer

    29
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:33
    PATSY

    Ben c'est toujours aussi chouette à Bigorbourg pour les "pas comme les autres".

    Je me demande bien comment FF dessinerait le petit animal poilu et quel nom tu lui donnerais ? A voir...

    30
    Lundi 18 Octobre 2010 à 18:56
    Martine27

    Je laisse libre cours à votre imagination sur ce point ! Et il faut bien que les pas comme les autres aient un petit coin bien à eux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :