• Si vous n'avez pas encore lu ce merveilleux livre de Vercors, je vous le conseille vivement. En pleine guerre ce n'était pas évident d'écrire cette histoire qui est à la fois histoire de résistance, mais aussi histoire de tolérance. Cet officier allemand qui tout le long du récit, et malgré l'hostilité de ses "hôtes" forcés, fait l'éloge de notre pays est un personnage merveilleux, humain et humaniste, espérant que la guerre débouchera sur l'union de la France et de l'Allemagne. Et que dire de sa déception lorsqu'il se rend compte que ce n'est pas là le but de ses supérieurs. Plutôt que de se soumettre à ce qu'il estime une barbarie, à revenir sur ce qui est pour lui un idéal, il préfère s'engager sur le front de l'est sachant qu'il a peu de chance d'en revenir. Et le seul mot que dit enfin la jeune fille est à la fois amour, pardon et regret.

    http://www.extrudex.ca/cgi-bin/extrudex/articles.cgi/torgnole (résumé, commentaire, citations)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Silence_de_la_mer


    votre commentaire
  • Nul n'y échappera : Romain Sardou

    Je vous mets les deux résumés relevés sur Internet, ça permet d'en savoir plus

    Résumé Decitre : New Hampshire.
    Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute. 24 cadavres ! Tués d'une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte. Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de compte ? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police. Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, tout jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste au Durrisdeer Colleae une université richement dotée dont les terres jouxtent le chantier des 24.
    Très vite, quelque chose l'inquiète sur le campus. Bientôt, Franklin va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes.

    Résumé Electre : Vingt-quatre cadavres sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute dans le New Hampshire. S'agit-il d'un sacrifice de secte, d'un suicide assisté ou d'un règlement de compte ? Le romancier Ben O Boz a-t-il quelque chose à voir avec ces meurtres ? Une enquête est ouverte.

    Un roman tout-à-fait correct même si deux/trois choses ne me paraîssent pas vraiment crédibles, mais bon la lecture pour moi c'est de la détente, pas de la critique d'art. On ne sais jamais trop sur quel pied danser avec les principaux personnages, coupables, pas coupables, manipulations ? Le mobile du tueur est plutôt inventif et la fin à de quoi surprendre avec un dernier alibi qu'il fallait trouver. Bref bien ficelé et agréable à lire.

    Deux autres romans de Romain que j'ai lu il y a déjà quelques temps

    L'Eclat de Dieu. Ou Le Roman du Temps
    Résumé : Plus encore que le Graal ou l'arche d'alliance, l'Eclat de Dieu suscite bien des convoitises depuis la nuit des temps.
    A celui qui le possède sont en effet promises la compréhension des mystères de l'univers, ainsi que la connaissance et la puissance absolues. Sous couvert d'assurer la protection d'un immense pèlerinage vers Jérusalem libérée, neuf chevaliers francs entreprennent cette audacieuse quête. Mais peu avant le départ, l'un d'eux est mystérieusement assassiné Cosimo, son neveu, insatisfait des explications officielles, se joint alors à l'expédition pour tenter de découvrir la vérité.
    La proximité d'un tel trésor attisant les ambitions et multipliant les trahisons, Cosimo, qui en sait déjà trop, va devoir redoubler de vigilance et d'habileté tandis que s'affrontent des forces qui le dépassent... Un roman d'aventures éblouissant qui transporte le lecteur à travers le plus grand des mystères : le Temps.

    Pas mal, mais sans plus, je n'ai pas trop accroché à cause de l'incessant passage du passé à futur éloigné et trop "science-fiction"

    Pardonnez nos offenses
    Résume : Hiver 1284. Les " froidures du Diable " accablent Draguan, petit diocèse du comté de Toulouse. La population est en proie aux peurs les plus irraisonnées depuis la découverte macabre de restes de corps suppliciés dans la rivière... Henno Gui, prêtre aux manières étranges, mandé pour prendre en charge la paroisse d'Heurteloup, se présente à l'évêché. Enfoui dans une forêt inextricable, entouré de marais nauséabonds soupçonnés de porter la peste, Heurteloup vit dans l'oubli depuis des décennies.
    L'église est en ruine, nombre de maisons sont à l'abandon. Nul ne sait ce que les habitants sont devenus... Cette paroisse maudite, treizième d'un évêché aussi pauvre qu'isolé, intéresse pourtant les plus hautes sphères de Rome : un terrible secret semble avoir présidé à la "disparition" du village. "Ce voyage passionnant au cour du Moyen Age n 'est pas sans rappeler la mystérieuse atmosphère du Nom de la rose.

    Nettement meilleur, une ambiance angoissante qui tient jusqu'à la fin et à la révélation finale inattendue. En plus un héros dont on ne sait pas trop s'il faut l'aimer ou pas.


    2 commentaires
  • Le chat qui faisait la bombe de Lilian Jackson Braun

    Résumé : Toute la ville de Pickax est en effervescence ! Les habitants préparent en effet activement les réjouissances prévues pour son cent cinquantième anniversaire.
    Étranger à toute cette agitation, le facétieux Koko s'est quant à lui inventé un nouveau passe-temps bien curieux : se jeter des balcons, telle une bombe, et atterrir ainsi dans les endroits les plus improbables... Mais voilà qu'un ouragan menace les festivités et qu'un couple fortuné meurt subitement d'une étrange maladie... Du travail en perspective pour Jim Qwilleran, Koko et Yom-Yom. D'autant que dort dans le coffre d'un notaire un document dont la révélation va faire l'effet...d'une bombe !

    Eh oui, une fois n'est pas coutume, ce nouvel opus de Lilian m'a déçue. J'ai vraiment eu l'impression que l'histoire moulinait à vide. Bien sûr, ces livres sont plus des chroniques de la vie à plein de kilomètres de nulle part et un hymne aux chats, que des romans policiers à part entière. Mais il me semble que plus ça va et plus la partie policière est laissée de côté, en fait on devine dès le début qui est coupable et dans ce livre-çi encore plus que d'habitude. En plus, le résumé est une vraie catastrophe dans la mesure où l'ouragan et les meurtres arrivent dans les 25 dernières pages et que le document bombe apparaît dans l'avant dernière. Il y a un autre meutre complètement laissé de côté et Lilian nous supprime deux personnages sans véritable raison valable. Espérons que le suivant sera meilleur. Bon, cela mis à part Qwill est toujours super sympa, ses chats de sacrés numéros et la lecture distrayante, mais ça s'essoufle, dommage.

     


    8 commentaires
  • Allez un peu de fantasy (light ou heroïc) avec la formidable série de Terry Pratchett "Le disque monde". Ci-après un article qui résume plutôt bien cette saga (attention 3 pages). Un monde plat qui traverse l'espace perché sur des éléphants eux-mêmes posés sur une tortue géante. Ca commence bien pas vrai ? En vrac vous avez : un mage incompétent (mais qui sauve le monde régulièrement sans le faire exprès), un orang outang bibliothécaire (attention ne pas le traiter de singe, c'est un anthropoïde s'il vous plait), un touriste accompagné d'un coffre à mille-pattes qui mord si on l'embête, un fleuve tellement pollué qu'on peut marcher dessus, un patricien homme politique dans toute sa splendeur, des minis dragons à réaction qui explosent s'ils sont trop sous pression, une patrouille de guet constitué d'humains, de trolls, de nains (dont un de 2 mètres il est adopté), d'une louve-garou, il y a aussi, des fées (pas sympas) des vampires et un croquemitaine timide, une université de magie en folie, nous avons également 3 sorcières déjantées dont une (Mémé Ciredutemps) qui pratique la tétologie (comprenez la psychologie inverse ou pas), n'oublions pas les guildes des assassins, des voleurs, un Conan le barbare quasi centenaire, et puis aussi la mort qui ne parle qu'en MAJUSCULES et qui est accompagné de la Mort aux rats, des contes de fées qui s'emmêlent, un père porcher pour les cadeaux et j'en passe et des meilleurs, je ne me souviens plus mais y aurait bien un raton laveur. Bref un monde fou, fou, fou


    Mes personnages préférées sont les sorcières et la Mort (ah au fait il faut dire il, pas elle). Bref un monde complètement à l'envers, plein d'invention et d'humour, une fête et une foire d'empoigne à la maison lorsqu'il y a un nouveau livre qui débarque. Actuellement nous en sommes à 28.
    Dans l'article il est précisé qu'on peut les lire de manière séparée, c'est vrai mais mieux vaut rester dans l'ordre pour les minis séries sur Rincevent le mage, les sorcières et les aventures du Guet. Comment ? Vous dites que j'aime cette série ? Quelle perspicacité, enfin non en réalité je n'aime pas, j'ADORE.
    Petit conseil si vous avez envie d'acheter quelques Disque-Monde préférez la série de poche moins chère certes mais aussi moins fragile que la série éditée par l'Atalante (là c'est l'infirmière des livres qui parle)

    http://www.fluctuat.net/dossiers/pratchett/


    6 commentaires
  • Kate Mosse - Labyrinthe 

    Résumé

    Trois secrets.
    Deux femmes. Un Graal. Juillet 1209 : Dans la cité de Carcassonne, Alaïs, dix-sept ans, reçoit de son père un manuscrit qui, prétend-il, recèle le secret du Graal. Bien qu'elle n'en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d'en assurer la protection. Elle doit, au prix d'une foi inébranlable et de grands sacrifices, préserver le secret du labyrinthe, secret issu des sables de l'ancienne Egypte voilà plusieurs milliers d'années.
    Juillet 2005 : Lors de fouilles archéologiques aux environs de Carcassonne, Alice Tanner trébuche sur deux squelettes. Dans la grotte où gisent ces ossements, elle découvre, gravé dans la roche, un langage ancien, qu'il lui semble possible de déchiffrer. Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu'elle vient de déclencher une succession d'événements terrifiants. Son destin est désormais lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant.
    Avec ce roman, fruit d'un important travail historique, traduit dans trente-six pays, best-seller européen, Kate Mosse a fait une entrée remarquée dans le monde littéraire anglo-saxon. Labyrinthe vient d'être récompensé aux British Book Awards avec le prix " Richard and Judy Best Read of the Year ".

    http://www.decitre.fr/livres/Labyrinthe.aspx/9782709625838

    Un très intéressant va-et-vient entre l'histoire d'aujourd'hui et l'histoire du Moyen-âge, le passage de l'une des époques à l'autre se faisant de plus en plus rapidement au fur et à mesure du déroulement de l'histoire ce qui donne un rythme prenant.

    Bon bien sûr dès le début on voit bien où l'auteur veut en venir avec Alaïs et Alice, mais ce n'est pas le plus important. Des personnages bien campés, même si parfois j'étais morte d'envie de coller des baffes à Alaïs et à Alice pour leur naïveté, mais ça faisait partie du côté sympathiques de ces jeunes femmes.

    Ce que j'ai surtout apprécié c'est le côté historique du roman, l'iniquité de la croisade lancée sur les terres du sud, mais ça j'en parlerai dans mes billets. Manifestement l'auteur (désolée je n'écrirai pas auteure comme ça se fait maintenant je trouve ça moche comme tout) s'est bien documentée sur la vie à l'époque, on s'y croirait et on vit avec les personnages. La partie actuelle est presque moins intéressante.

    En fait, on a quasiment deux livres en un seul.
    Ci-après, un certain nombre d'extraits du livre que j'ai bien aimé, dont certains expliquant un peu la philosophie des cathares ou bons homes (avec un seul m).


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique