• Etoiles

    Le thème des Impromptus : « Les étoiles ne sont pas faites pour être atteintes. Si on vous en offre une, méfiez-vous, jetez-la très fort, très loin, qu’elle retrouve sa place dans le ventre du ciel. » (Martin Page - On s’habitue aux fins du monde)
    Et vous, dans les étoiles, vous y faites quoi ?
    Dites-nous les vôtres, atteintes ou enviées, éteintes ou rejetées, en prose ou en vers, mais surtout en toute liberté !

    Donc, voilà mes étoiles personnelles.

    "Bonjour les enfants et bienvenue pour cette nouvelle année scolaire qui va vous permettre d'apprendre plein de choses nouvelles. Vous avez d'ailleurs été choisis pour faire partie de cette classe bien spéciale."
    La maîtresse s'installe à son bureau et contemple les petits minois qui luisent d'intérêt devant elle. Ce sera l'espère-t-elle une bonne année.
    Tous ces petits ont l'air bien gentil, sauf peut-être celui caché au fond de la classe et qui regarde le ciel plutôt que d'être attentif, il sera à surveiller de près. Enfin, bon remarquez, il en faut aussi des cancres, même dans les classes de surdoués.

    "On va apprendre quoi maîtresse ?" interroge un petit qui a l'air tout excité.
    "Vous avez été choisis parce que le grand conseil des Etoiles pense que vous ferez de parfaites bonnes étoiles. Vous allez donc apprendre à le devenir".

    Les questions se mettent à fuser.
    "C'est quoi un bonne étoile" clignote l'une.
    "Ca sert à quoi un bonne étoile" scintille l'autre.
    "Pourquoi on doit être des bonnes étoiles" rayonne une troisième.
    La maîtresse, une belle étoile miroitante, sourit. Voilà une classe qui ne va pas manquer d'intérêt.

    "Une bonne étoile est là pour apporter de la joie à un humain. Vous avez appris l'année dernière ce qu'était la terre n'est-ce pas ?"
    Acquiescement de la classe.
    "Eh bien, nous autres bonnes étoiles donnons un coup de main aux anges gardiens qui ont beaucoup de travail, les humains étant très dissipés, ils ont besoin d'être surveillés et protégés de près. Si on dit que nous sommes bonnes, c'est parce que nous amenons à ces drôles d'êtres des choses agréables, c'est à cela que nous servons. Les anges les protègent, nous nous apportons le petit plus pour que leur vie soit plus douce et pour les plus brillantes de nous, nous les guidons".

    "Ooooh" pétille la classe.
    "Mais" interroge une petite étoile à l'air bien éveillée "nous ne sommes pas beaucoup et eux ils sont drôlement nombreux".
    "C'est vrai, mais à la différence de l'ange qui reste attaché à une seule personne, vous pourrez aller de l'un à l'autre. La bonne étoile apporte juste un petit coup de pouce de temps en temps."
    "Et comment on sait à qui on doit donner un petit coup de pouce" chatoie une petite élève.
    "Ce n'est pas compliqué, vous repèrerez facilement ceux qui ont la tête dans les étoiles, ou des étoiles plein les yeux, ceux-là vous attireront."
    "Et c'est qui la plus brillante ?" interrogent-ils tous
    "Elle s'appelle l'Etoile du Berger, son rôle est de guider les personnes égarées, mais elle est là depuis bien longtemps, on ne vous en demandera pas tant".
    "Et c'est quoi les petits coups de pouce ?"
    "Des rencontres inopinées, une phrase qu'on aurait pas du entendre, un rêve qui incite à faire quelque chose de particulier, l'envie de prendre une route plutôt qu'une autre, plein de petites choses que vous allez apprendre".

    Du fond de la classe parvient tout-à-coup la voix de la petite étoile rêveuse "J'ai entendu parler de mauvaise étoile moi, ça veut dire quoi ?"
    Un grand silence se fait. La maîtresse se dit qu'elle avait bien raison au sujet de ce petit élève.
    "Les mauvaises étoiles inspirent de mauvais choix aux humains, leur causent plein de soucis"
    "Elles existent bien alors" persiste la petite étoile.
    "Oui" soupire la maîtresse "la terre telle qu'elle est actuellement ne peut se contenter uniquement de bonnes étoiles."
    "Je crois que j'ai envie de devenir une mauvaise étoile moi !" La petite étoile se redresse avec défi et fixe la maîtresse.
    "Dans ce cas, je vais en parler au Conseil des Etoiles et ils t'enverront dans une autre classe, tu es sûre que c'est ce que tu veux ?"
    "Oui"
    "Bien, il en sera fait comme tu le souhaites, et espérons que comme disent les humains d'un mal surgisse un bien."

    La maîtresse reste un moment songeuse, un peu triste, mais c'est la vie, de toute façon certains humains méritent bien une mauvaise étoile de temps et temps. Elle se ressaisit.
    "Allons, maintenant, il faut se mettre au travail. Prenez votre livre "Histoire des humains" et ouvrez-le à la première page."
    Dans son coin, la petite étoile rebelle rêve déjà aux mauvais tours qu'elle va pouvoir jouer aux humains.


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Janvier 2009 à 12:18
    Il y aurait donc des sorcières rigolotes - des fées farceuses et des étoiles facétieuses ????
    ON NE NOUS DIT PAS TOUT ...
    LIZAGRECE
    2
    Lundi 26 Janvier 2009 à 12:20
    camomille
    Toujours aussi beau... Ton imagination est débordante... Bravo Martine. Pense à mettre tous tes écrits dans un livre, un jour.....
    3
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:11
    Croco
    Ce serait sympa que tu dénichais un dessinateur capable d'accompagner tes textes, je les trouve très visuels.
    4
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:45
    Martine27
    Merci Camomille, il faudrait que j'ose me lancer !
    5
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:45
    Martine27
    Mais oui, mais oui et des lutins de placard et bientôt un dragon baladeur
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:46
    Martine27
    Vous vous êtes donnés le mot ! Je vais lancer un appel d'offre, ça pourrait être amusant
    7
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:47
    Yvette
    Coquine cette petite étoile, elle en a plein les poches de tours à jouer.
    Bioses Martine, toujours autant d'imagination!   Yvette
    8
    Lundi 26 Janvier 2009 à 15:27
    Martine27
    Espérons que ça ne sera que de toutes petites blagues
    9
    Lundi 26 Janvier 2009 à 18:20
    Azalaïs
    comme le vilain petit diable ou le petit loup qui voulaient être gentils Finalement les rêveurs sont toujours de mauvais élèves!
    10
    Lundi 26 Janvier 2009 à 19:01
    Martine27
    Comme le charmant cancre de Jacque Prévert.
    11
    Lundi 26 Janvier 2009 à 20:03
    laurence
    Voici l'adresse d'une jeune dessinatrice :
    http://isaly.canalblog.com/
    J'aime beaucoup ce qu'elle fait !
    Elle accompagnerai sans doute très bien tes jolies petites histoires avec ses dessins!
    12
    Lundi 26 Janvier 2009 à 22:51
    Santounette
    Voila une bien belle petite histoire d'étoiles, j'ignorais qu'il existait une école pour leur apprendre à devenir bonne.
    Tu as une grande imagination Martine. Je me suis prise à rêver d'une rencontre avec une bonne étoile.
    Gros bisou  
    13
    Mardi 27 Janvier 2009 à 07:50
    Martine27
    C'est charmant en effet, et en plus elle a des chats. Pourquoi pas en effet
    14
    Mardi 27 Janvier 2009 à 07:51
    Martine27
    Il y en a sûrement quelque unes dans tes crèches, le contraire serait très étonnant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :