• Gudule

    Aujourd'hui un nouveau petit prénom charmant de Bigornette : Gudule !

    Ce matin Anthelme est bien embêté ! Il a beau s'échiner à tirer sur la corde de la cloche qui devrait mettre en branle Gudule la cloche en chef de Bigorbourg, rien à faire, pas le moindre ding et encore moins dong ! En revanche du côté de Gudulette et Guduline ses frangines, pas de problème, ça dingdong à tout va ! Que se passe-t-il ?

    Anthelme, en maugréant, grimpe dans le clocher et là ! Surprise ! Pas de Gudule !

    Un autre qui est drôlement embêté par cette affaire, c'est l'ami Igor le coq, si les 3 cloches ne sonnent pas en chœur, lui il reste coincé en haut de son clocher, pas cool parce qu'il aimerait bien aller câliner sa Pulchérie.

    Mais que s'est-il passé ? Où est passée Gudule ? Aurait-elle été kidnappée ?

    Reprenons donc notre histoire au début.

    Bigorbourg est en pleine semaine de Pâques, les trois frangines Gudule, Guduline et Gudulette se sont envolées vers Rome pour récupérer les bons d'enlèvement qui leur permettront de récupérer, auprès de l'usine cachée quelque part dans la campagne italienne, de quoi semer oeufs, fritures, cloches et autres lapins dans les jardins de Bigorbourg pour la plus grande joie des enfants.

    Notre amie Thècle, curieuse comme une chouette, a demandé à les accompagner, elle voudrait bien savoir comment les cloches s'approvisionnent. Ayant rencontré la sorcière locale lorsque celle-ci était venue s'occuper d'Igor, c'est avec le plus grand plaisir que les triplées l'ont invitée à les suivre dans leur périple annuel.

    Donc de bon matin, nos cloches accompagnées de Thècle, Rune sa chatte sur l'épaule et confortablement installée sur Herbert son balai, se sont envolées pour Rome.

    Le voyage s'est passé sans encombre, tout le monde rigolait bien. Rune s'amusait à sauter d'une cloche à l'autre, au grand dam de Thècle qui avait peur qu'elle ne tombe. Elles faisaient les folles avec les oiseaux de passage, taillaient une bavette avec les autres copines parties se ravitailler. Bref, de vraies vacances.

    Les choses ont commencé à se gâter au-dessus de Rome. C'était un peu la pagaille, le gros bourdon chargé de distribuer les bons d'enlèvement, du fait de son grand âge (l'âge de la retraite n'avait pas encore sonné pour lui), n'était pas très efficace et le chaos s'était vite développé.

    Tout-à-coup, une cloche allemande et une anglaise avaient commencé à se donner des noms d'oiseaux. Il y avait eu bousculade et Gudule s'était trouvé séparée de ses sœurs et de Thècle. Ayant pris un coup de battant, la pauvre complètement sonnée était partie voleter en zigzags elle ne savait plus trop où !

    Dans le même temps, ses frangines avaient réussi à récupérer les bons et se dégageant de la mêlée avaient entraîné Thècle, le chapeau un peu en bataille et Rune le poil un brin hérissé, vers l'usine secrète où elles avaient fait le plein de friandises. Petite parenthèse, Thècle n'a pas pu résister à tester quelques spécialités, mais on la pardonne bien volontiers. Pensant que leur sœur les rejoindrait pour la distribution à Bigorbourg, les quatre amies étaient rentrées bien alourdies à la maison, avaient survolé tous les jardins et lâché leur manne de chocolat. Puis elles étaient rentrées les unes dans le clocher, les autres au Salon de thé.

    Le lendemain, les enfants s'étaient rués dehors pour la récolte, mais par rapport aux années précédentes, elle leur parut un peu chiche.

    De leur côté Guduline et Gudulette s'étaient aperçu que Gudule n'était pas revenue. Elles se rongeaient d'inquiétude les pauvres, incapables de partir à sa recherche.

    Pendant ce temps, alertés par Anthelme, les bigorbourgeois se creusaient la tête, qui avait bien pu embarquer une cloche qui même fine et délicate, pesait quand même un certain poids ! Thècle aurait bien aimé partir à la rescousse, mais par où commencer les recherches, les cloches n'étant pas équipées du GPS ! Bref, elle du se résoudre à attendre comme tout le monde.

    Pendant ce temps, Gudule retrouvait petit à petit ses esprits, mais malheureusement il était trop tard pour faire le plein de friandises, d'ailleurs Pâques était passé. Elle était bien malheureuse d'avoir failli à sa mission, la pauvre Gudule. Elle rentra donc au bercail en passant par le littoral et là, elle eut une idée, elle allait quand même ramener des cadeaux aux bambins de son village.

    Et voilà qu'une semaine après Pâques, les bigorbourgeois furent réveillés par le tintement joyeux d'une cloche passant au-dessus de chez eux.

    Les enfants se ruèrent dans les jardins et découvrir de superbes coquillages multicolores, des galets tout doux en forme d'œufs, répandus dans les jardins.

    Gudule de son côté, éreintée, revint dans le clocher où elle aurait bien voulu piquer un bon roupillon pour récupérer de ses émotions.

    Reniflant une curieuse odeur de marée, en entrant dans l'église, Anthelme, allez savoir pourquoi tirahttp://www.coloriagesagogo.net/d/4901-1/coloriage_cloche_05.jpeg sur la corde de Gudule et celle-ci réveillée en sursaut lança un ding-dong surpris. Rendu fou de joie en entendant la voix de sa préférée, Anthelme se lança dans un carillonnage échevelé qui ameuta tout Bigorbourg heureux de retrouver sa cloche saine et sauve et qui permit à Igor d'aller retrouver sa Pulchérie. Quant à Thècle, elle inventa de nouveaux délicieux petits gâteaux en forme de galets et de coquillages qui eurent aussitôt un immense succès.

    Pour en savoir plus sur Thècle (la vraie) c'est ici



  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Avril 2010 à 00:47
    Armide

    Le retour de l'enfant prodigue a du être salué avec brio. Rien de tel que des surprises qu'on n'attendait plus.

    2
    Mercredi 14 Avril 2010 à 08:18
    lizagrèce

    Brave Gudule !

    3
    Mercredi 14 Avril 2010 à 08:18
    Martine27

    Ce sont les meilleures effectivement et puis en plus de vrais coquillages ça change un peu du chocolat

    4
    Mercredi 14 Avril 2010 à 08:19
    Martine27

    Un peu sonnée, mais ça va elle n'a pas perdu le Nord !

    5
    Mercredi 14 Avril 2010 à 11:38
    Jeanne Fadosi

    quelle belle idée encore une fois et pauvre Gudule qui n'a pas eu le temps de faire la grasse matinée après cette épopée chevaleresque ! bises du mercredi

    6
    Mercredi 14 Avril 2010 à 14:09
    Oxygene

    Réparation de livres, Leo Ferré, un original logiciel qui transforme tes photos et maintenant Gudule.... Le texte est trop long pour que je m'y intéresse tout de suite. il faut que je sois raisonnable et que je lâche un peu l'ordi  Je reviendrai te lire dans la soirée.

    A bientôt Martine !

    7
    Mercredi 14 Avril 2010 à 14:24
    Croc

    tit bisou en vitesse, carré"ment à la bourre aujourd'hui..... je reviendrai

    8
    Mercredi 14 Avril 2010 à 15:57
    laurence

    Toujours autant d'imagination.... c'est génial!

     

    9
    Mercredi 14 Avril 2010 à 16:21
    Martine27

    C'est vrai que je ne l'ai pas épargnée la pauvre, mais bon elle a un an pour s'en remettre

    10
    Mercredi 14 Avril 2010 à 16:22
    Martine27

    Tu vas sortir ta montre à gousset comme le lapin d'Alice

    11
    Mercredi 14 Avril 2010 à 16:22
    Martine27

    On a effectivement vite fait de se laisser absorber par toutes les sollicitations ! Merci de ton passage et à bientôt.

    12
    Mercredi 14 Avril 2010 à 16:23
    Martine27

    Il faut croire que les prénoms bizarres m'inspirent comme il faut

    13
    Mercredi 14 Avril 2010 à 16:23
    Martine27

    Très contente d'avoir plu à tes petites filles ! Gudule aussi d'ailleurs

    14
    Mercredi 14 Avril 2010 à 19:04
    lyly

    Bonsoir Martine

    Quelle aventure ! Une cloche sonnée, c'est rare !

    Quel jonglage avec tous tes personnages, ne perds pas le fil surtout !

    Bravo pour ce texte qui colle à l'actualité festve

    Bonne soirée, bises, Lyly

    15
    Mercredi 14 Avril 2010 à 19:16
    Martine27

    Ca y est elle est remise de ses émotions la pauvre !

    16
    Mercredi 14 Avril 2010 à 19:22
    Martine27

    Je suis parfois obligée d'aller relire mes histoires pour être sûre de ne pas me tromper dans mes personnages, dans quoi me suis-je embarquée, mais c'est très stimulant. Gudule va beaucoup mieux, dieu merci elle n'est pas fêlée !

    17
    Mercredi 14 Avril 2010 à 19:24
    lyly

    Puis Pâques est une fête où on s'tape souvent la cloche ! ha ha ha

    18
    Mercredi 14 Avril 2010 à 19:35
    Martine27

    Donc pour l'année prochaine, penser à organiser un concours de carambolage de cloches !

    19
    Jeudi 15 Avril 2010 à 20:24
    amtealty bougnen

    merci à gudule de s'être un peu eloigné maintenant je sais pourquoi existe aussi la friture en chocolat

     et comme le choclat c'est bon

     en coquillage ça me va aussi

     toujours une belle histoire

     bisous de bretagne  où il fait froid

    20
    Vendredi 16 Avril 2010 à 09:34
    Martine27

    Un petit cadeau original, ça change du chocolat

    21
    Samedi 17 Avril 2010 à 18:35
    Martine27

    Merci pour cette charmante façon d'exprimer les choses, faut dire que ma Gudule est une cloche bien trempée !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    22
    Dimanche 18 Avril 2010 à 22:36
    gene

    gudule est un joli prénom pour une cloche . bisous

    23
    Lundi 19 Avril 2010 à 08:37
    Martine27

    Je trouve aussi, d'ailleurs je n'ai pas eu à chercher longtemps avant que la cloche de Bigorbourg m'indique que c'était son prénom à elle !

    24
    Lundi 25 Avril 2011 à 10:22
    Délires en Liberté

    J'ai tremblé en lisant cette histoire, enfin, ce n'est pas une histoire, c'est ce qui est paru dans le journal de Bigorbourg.

    Mais tout est bien qui finit bien, et j'ai poussé un "ouf" de soulagement en entendant le "ding dong" fleurant bon la marée... paques cloches paques cloches 4 gif

    Bises de Délires ^!^

    25
    Lundi 25 Avril 2011 à 16:59
    Martine27

    La pauvre Gudule a eu un peu de mal à s'en remettre, cette année elle a été plus prudente !

    26
    Josette
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:37
    Josette

    pas cloche ce conte là !

    27
    jill bill
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:37
    jill bill

    Mon dieu ! Quelle aventure pas possible...  Beau récit Martine, ta pauvre Gudule sonne joyeusement à présent...  Amitiés poétiques de JB

    28
    Bigornette
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:37

    hihi...je t'ai lu deux fois, une fois seule et une autre fois avec mes petites filles... sous le charme... merci à toi... du bon boulot comme toujours... bisous et belle journée Martine !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :