• Jésabelle

    Dans la Cour de Récré de Jill Bill, avant de glisser la clé sous la porte pour les vacances, je vous propose de rencontrer Jésabelle.

    Venez, suivez-moi dans la forêt de Bigourbourg et pour être plus exacte dans le petit coin où nichent les Papillanges. C'est parmi eux que nous allons trouver Jésabelle.

    C'est une très curieuse Papillange, délicate d'apparence comme tous les autres mais, alors que ses frères et sœurs sont pleins de couleur, de vitalité et virevoltent dans tous les coins, Jésabelle est beaucoup plus réservée, presque transparente. Des cheveux comme du verre filé, un teint pâle, des ailes transparentes, elle semblerait presque maladive.

    Mais, ça c’est le matin avant d’entamer sa journée de travail.

    Tenez, justement la voilà qui s’envole. Attention, ne la perdez pas des yeux. Pour le moment, elle est tellement translucide qu’on ne peut la repérer qu’au léger scintillement d’air qu’elle laisse derrière elle.

    Ah, elle s’arrête près d’une maison. Je crois qu’elle a trouvé de quoi s’occuper.

    Une fenêtre est légèrement entrouverte, elle en profite pour se glisser doucement dans l’habitation et comme à Bigorbourg nous sommes invisibles et sans épaisseur empruntons lui le pas pour la voir à l’œuvre.

    Sur quoi peut bien travailler Jésabelle ? Juste un petit rappel la Jésabelle historique était une vilaine manipulatrice, eh bien disons que la nôtre a aussi ce talent, mais, elle, c’est pour la bonne cause.

    Installez-vous, vous allez comprendre.

    Dans le salon, il y a installée dans un fauteuil confortable une grand-mère aux cheveux blancs qui doivent être tout doux au toucher j’en suis sûre. Près d’elle, assise sur le bras du fauteuil, il y a une petite fille aux cheveux raides comme des baguettes de tambour, sa main joue avec les cheveux de sa grand-mère et elle pose des questions, plein de questions.

    Des questions sur quoi ?

    Des questions sur les quelques vieilles photos en noir et blanc qui s’alanguissent sur les genoux de son aïeule.http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/papi210.jpg Des photos qui lui font demander avec des étoiles dans les yeux.

    http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/papi410.jpg« Pourquoi la dame a ce drôle de chapeau »

    « Pourquoi la petite fille a des cheveux tout bizarres »

    « Qui c’est ce monsieur, et cette dame, et ce bébé ? »

    « C’est où cette maison ? »

    « Et pourquoi elle a l’air triste la dame ? »

    Et la grand-mère fouille dans sa mémoire, elle essaye de se rappeler pourquoi elle avait mis ce drôle de bibi, elle tente d’expliquer que cette dame c’est sa maman à elle et que si elle est triste c’est parce que la vie était dure pour les femmes seules, que cette petite fille malicieuse aux cheveux tout frisés c’est la maman de la fillette le jour de la remise des prix, que ce bébé, c’est, c’est … elle ne sait plus de qui il s’agit.

    La petite fille s’impatiente, elle veut tout savoir pourquoi ? Et si ? Et mais ? Et comment ?

    http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/papi110.jpgVoyant l’air un peu désemparé de la vieille dame, notre Jésabelle s’approche, elle se met à tournoyer doucement autour de la tête blanche.

    Et voilà, brusquement les souvenirs affluent, ils reprennent des couleurs, de la vie, les mots coulent facilement, le rire est proche des larmes, les larmes se transforment en rire. Et la petite fille bat des mains, toute heureuse de rencontrer sa maman à son âge, toute désolée de ne pas pouvoir serrer ce monsieur dans ses bras.

    Et la grand-mère sourit, elle sait bien que la petite fille ne retiendra pas tout de seshttp://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/papi310.jpg histoires, qu’un jour elle sera heureuse de retrouver ces vieilles photos, mais tellement frustrée aussi de ne plus se souvenir des paroles qui allaient avec.

    Voilà c’est ça le travail de Jésabelle, comme le dit la chanson « Les souvenirs que l'on croit fanés sont des êtres vivants » et elle, elle leur rend la vie.

    Mieux encore, elle peut aussi atténuer les souvenirs tristes, ceux qui restent tellement plus présents dans l’esprit que les souvenirs heureux.

    Et lorsque la fillette écarte les photos et se pelotonne sur les genoux de sa grand-mère pour un gros câlin complice, la petite Papillange reprend son vol et regardez comme elle a maintenant de belles couleurs, comme elle paraît pleine de vie ! Les souvenirs la nourrissent, comme ils nous nourrissent, alors gardons les bien précieusement, ils réchaufferont les jours tristes et ils perpétueront la mémoire des êtres aimés.

    http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/papi510.jpg

    Photos familiales bien sûr alors de haut en bas et de gauche à droite :

    Mon arrière-grand-mère et mon arrière-grand-oncle (enfin je crois) et bébé inconnu 1920/1930 

    Ma mère à la remise de prix 1938 ou 39

    Mon arrière-grand-mère et ma mère entre 1937 et 1940

    Ma grand-mère en 1943

    Et ma pomme en 1957-58


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin 2012 à 07:08
    Nicole

    J'adore ! La photo de la rue mes parents ne les refusaient jamais!

     Que de souvenirs !

    Merci

    Ta (belle)  pomme est née quand j'avais déjà 20 ans !

    Bisous 

    Nicole 

    2
    Mercredi 27 Juin 2012 à 07:35
    jill bill

    Bonjour élève Martine !  Jésabelle le souvenir... Je l'ai suivie pour découvrir une famille... Nous avons tous, je l'espère, de vieux clichés noir et blanc, souvent jaunis par le temps... parfois nous ne savons qui est-ce si une grand-mère pour nous aider à y voir clair dans notre arbre généalogique !  Sois la bienvenue Jésabelle à la cour de récré.... Merci à toi d'avoir profité de Bigorbourg pour nous montrer la tienne.... et ta pomme comme tu dis !  Bel été à toi de la part de m'dame JB... Bizzz

    3
    Mercredi 27 Juin 2012 à 08:02
    Marité

    Quelle idée merveilleuse idée de publier ces photos !!! La curiosité de Jésabelle n'est pas un vilain défaut... bien  au contraire !

    BISOUS et Bonnes vacances Martine.

    4
    Mercredi 27 Juin 2012 à 09:51
    pimprenelle

    Le souvenir, c'est là, installé à l'intérieur. Le coeur les fait revivre pour que ceux qui ne sont plus présents physiquement puissent le rester dans les mémoires. J'aime beaucoup ta Jesabelle, celle qui dépoussière la mémoire.

    J'en fais office maintenant. Mais j'ai des manques moi aussi et je regrette souvent de ne pas avoir écrit.

    Merci Martine pour cette belle page.

    Bonne journée

    5
    Mercredi 27 Juin 2012 à 11:16
    Clio Francine

    C'est adorable , Martine !!!

    Merci pour le texte et aussi pour le partage .

    Gros bisous .

    Francine .

    6
    Mercredi 27 Juin 2012 à 11:26
    Jeanmi

    En 1957-58 j'avais déjà 12 ans et j'écrivais mon nom en faisant pipi dans le neige ! 

    7
    Mercredi 27 Juin 2012 à 12:09
    fanfan

    J'adore! Quelles jolies photos pleines de souvenirs! J'en oublie Jésabelle!

     

    8
    Mercredi 27 Juin 2012 à 12:27
    Monelle

    Je l'adore ta Jésabelle, elle ferait bien de venir me voir pour me rapeller le nom de visages de vieilles photos et même certaines plus récentes... merci pour cette belle histoire et

    Bonnes vacances à toi - bisous

    x_3c85dbb0

     

    9
    Mercredi 27 Juin 2012 à 13:52
    Pierre

    Une belle joie des souvenirs, pouvoir mettre un nom, évoquer une petite histoire, c'est ainsi que la vie continue.

    10
    Mercredi 27 Juin 2012 à 15:44
    reinette

    j'aime quel plaisir de lire chez toi

    bisous

    11
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:04
    Mimi de Bruges

    C'est magnifique, très tendre, très émouvant. Oh tu vas presque me faire pleurer.

    Bisous

    12
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:26
    Martine27

    C'est vrai je me souviens la photo et le petit coupon pour aller la retirer ! Le bel âge 20 ans en 57 j'espère !

    13
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:28
    Martine27

    Mes vieux clichés ne sont même pas jaunis (ou si peu) mais effectivement il y a pas mal de visages qui me sont inconnus et c'est bien dommage. Bon, il va falloir commencer à réfléchir aux noms de la rentrée, il y en a certains qui ne sont pas tristes

    14
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:29
    Martine27

    Et elle n'égale que ma curiosité quand je découvre de nouveaux visages dans mon trésor de guerre !

    15
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:31
    Martine27

    Je trouve que pour ça les blogs sont un "outil" bien pratique, une façon de stocker nos souvenirs pour les nôtres s'ils ont envie un jour d'en savoir plus. Ma grand-mère a laissé également une dizaine de feuilles dans lesquelles elle résume sa vie et j'ai découvert un certain nombre de choses étonnantes

    16
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:32
    Martine27

    Au fil de mes pages vous devez pouvoir me voir jusqu'à l'âge de 10 ans, mais pas encore au-delà ! Bonnes vacances à toi

    17
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:33
    Martine27

    Ah là là, les garçons !!!!

    18
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:33
    Martine27

    C'est un vrai plaisir pour moi de partager ces photos

    19
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:34
    Martine27

    Elle va se faire un plaisir de venir de rafraîchir la mémoire

    20
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:35
    Martine27

    J'aimerais bien l'avoir aussi plus près de moi pour retracer certains petits bouts d'histoires qui s'effilochent ou que je n'ai pas bien écoutées

    21
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:37
    Martine27

    Et prendre le temps de les mettre par écrit toutes ces histoires pour ne pas les perdre. Je me souviens d'une pièce de théâtre dans laquelle un des personnages disait que l'on vivait aussi longtemps que quelqu'un continuait de penser à vous (Huis-clos il me semble)

    22
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:38
    Martine27

    Et moi j'ai plaisir à vous accueillir

    23
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:39
    Martine27

    J'avoue, j'avoue que je me suis laissée un peu emporter (et que j'avais aussi la larme à l'oeil, faut le faire quand même !)

    24
    Mercredi 27 Juin 2012 à 19:17
    Jacqueline

    je me demande si beaucoup d'enfants posent des questions à leur grand mère...C'est quand on est grand qu'on se rend compte comme leur absence est cuisante pour savoir un peu de son passé.....

    25
    Mercredi 27 Juin 2012 à 19:22
    Martine27

    J'ai posé des questions mais j'étais déjà adolescente et en effet je regrette énormément maintenant de ne pas en avoir posé plus et surtout de ne pas avoir noté les réponses !

    26
    ABC
    Mercredi 27 Juin 2012 à 22:00
    ABC

    C'est précieux d'avoir une Jésabelle chez soi, aucun souvenir ne se perdra !

    27
    Mercredi 27 Juin 2012 à 22:25
    Nicole

    Non en 58, mais en janvier !

    Bisous 

    Nicole 

    28
    Jeudi 28 Juin 2012 à 16:57
    Martine27

    Ce serait bien effectivement de ne pas perdre une goutte des bons moments

    29
    Jeudi 28 Juin 2012 à 16:58
    Martine27

    Tu n'es pas passé loin des 57

    30
    Samedi 30 Juin 2012 à 14:27
    helleborelle

    j'ai connu ce sentiment d'inconnu quand on entre dans l'histoire de sa famille, t'en fais pas une fois les questions posées, la vie observée de nos ancètres ça passe et puis on passe à autre chose. Beaucoup d'inconnues il faudrait tout écrire derrière les photos, écrire le livre de notre vie, j'ai cru à un moment donné que le blog serait ce support...Bon wee end !

    31
    Samedi 30 Juin 2012 à 16:05
    Martine27

    Pour la grande curieuse que je suis, c'est frustrant parfois de ne plus ou de ne pas être capable de mettre une histoire sur un visage. Et en effet, bien peu d'informations derrière les photos c'est très énervant. Tu as l'air de te débrouiller avec la nouvelle plateforme, en ce qui me concerne je n'y comprend rien !

    32
    Samedi 30 Juin 2012 à 17:09
    helleborelle

    de biens beaux souvenirs...

    33
    Samedi 30 Juin 2012 à 17:24
    Martine27

    Oui et très précieux

    34
    Josette
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:05
    Josette

    bonjour jeune Martine, je suis contente  par la grace de jezabelle nous te voyons enfin !

    je te souhaite un bel été et RV à la rentrée

    bizzzzzzzzzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :