• L'échelle de Dionysos

    L'échelle de Dionysos - Luca Di Fulvio

    Résumé Decitre : 31 décembre 1899. Premier d'une longue série, un carnage à La Mignatta (la Sangsue), repaire des voleurs, violeurs, prostituées et misérables rejetés par la ville, ensanglante le siècle nouveau. Dans cette zone de non-droit, reclus dans leurs somptueuses villas, vivent aussi les riches actionnaires d'une sucrerie. Tel un Dionysos saisi par une orgie de violence, le " monstre assassin " s'est acharné sur le corps de leurs femmes. Muté au cœur de cette poudrière, l'inspecteur Milton Germinal, héroïnomane repenti, tente de décrypter la signature du tueur dans ses rituels macabres. Une descente aux enfers qui le sauvera, ou le mènera à sa perdition. Car celui qu'il traque semble prêt à franchir tous les paliers de l'horreur pour atteindre son but mystérieux... Retrouvant l'émerveillement des lectures adolescentes, Luca di Fulvio nous ramène à la grande tradition du feuilleton dans ce qu'il a de plus noble.Sombre, complexe, original, ce thriller fulgurant aux dimensions de tragédie antique nous fait dire que Dickens, Hugo, Dumas et Zola ont enfin rencontré Thomas Harris !

    Mon avis : Un excellent roman même si on ne sait pas trop si l'action se passe en Italie ou en Angleterre. Des personnages attachants et en effet une action digne des grands feuilletons du XIXème, le style alambiqué en moins. En plus, une sacrée plongée dans le monde des différences entre riches (très) et pauvres (encore plus). Une chose intéressante également, et je crois que c'est la première fois que je tombe sur cette façon de clore un livre : en dernière partie, une fois que l'histoire en elle-même est terminée, l'auteur reprend la génèse des personnages et l'enchainement des faits qui a conduit à ce paroxisme de fureur à l'aube du XXème siècle, c'est plutôt sympa parce que bien souvent on reste sur notre faim à ne pas savoir le pourquoi du comment, ce qui a vraiment forgé la personnalité d'un tueur et dans ce cas précis tout est expliqué et permet une meilleure compréhension de ses actes.


  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Février 2009 à 13:27
    Yvette
    Toujours en lecture! Moi c'est le soir uniquement avant de m'endormir. Et les lectures sont variées, plus historiques.
    Bises Martine    Yvette
    2
    Samedi 7 Février 2009 à 13:34
    Martine27
    J'ai toujours un livre à portée de main en effet. J'aime bien aussi les historiques quand ils mélangent un peu de polar avec !
    3
    Samedi 7 Février 2009 à 13:56
    LADY MARIANNE
    merci de ton passage Martine 27 -
    au vu de la qualité de tes articles je suis sure qu'une de mes communautés serait pour toi ?
    amicalement   bon week end  
    Lady Marianne
    4
    Samedi 7 Février 2009 à 14:05
    Martine27
    Merci Marianne, je me suis inscrite dans le Forum Libre expression, des mémoires pour l'avenir me tente bien aussi, j'ai déjà fait quelques articles dans ce sens, mais il faut que je m'y remette
    5
    Jeudi 12 Février 2009 à 11:03
    Callophrys
    je ne veux plus venir ici!!!
    6
    Jeudi 12 Février 2009 à 12:10
    Martine27
    Désolée de jouer les diables tentateurs
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :