• La tour noire – Louis Bayard

    http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/4/9/1/9782749113234FS.gifLa tour noire – Louis Bayard

    Résumé Decitre : Paris, 1818. Les expériences révolutionnaires et napoléoniennes ont vécu. Dans un pays en pleine confusion politique, les Bourbons, en la personne de Louis XVIII, sont de retour sur le trône. C'est dans ce contexte politique et social trouble qu'Hector Carpentier, un jeune étudiant en médecine, est soupçonné du meurtre d'un inconnu. Mais le directeur de la Sûreté nationale, François Eugène Vidocq, doute de la culpabilité d'Hector. Personnage mystérieux, féru d'investigations scientifiques et d'espionnage, Vidocq doit mettre tous ses talents en oeuvre lorsqu'il comprend que l'affaire est liée à la disparition du Dauphin, louis XVII, officiellement mort en 1795 à l'âge de dix ans à la prison du Temple, construite cinq siècles plus tôt par les Templiers. Alors qu'un tueur mystérieux continue à sévir dans les rues de Paris, commence pour Vidocq, secondé d'Hector, une enquête passionnante. Avec une intrigue mêlant politique, histoire et conspiration, et une reconstitution magistrale du Paris de l'époque, Louis Bavard nous offre, après Un oeil bleu pâle, un thriller historique de tout premier ordre, aux rebondissements incessants, à la tension et au suspense d'une rare intensité.

    Mon avis : Voilà un Vidocq truculent et roi du déguisement qui entraîne à sa suite le narrateur de l'histoire Hector, rétif au début, il va se retrouver bellement embrigadé. Belle performance de la part d'un auteur américain de faire revivre ainsi le Paris de la Révolution et celui de Louis XVIII. En plus ce Louis XVII qui nous est proposé est parfaitement crédible et le petit Dauphin, enfant martyrisé par les révolutionnaires, qu'il fait revivre au travers des écrits du père d'Hector, est terriblement émouvant, pour un peu on se prend à espérer que peut-être en effet il a pu être secouru par des âmes charitables que les souffrances d'un enfant innocent ont émues. Et voilà nos héros confrontés à un Louis XVII potentiel beaucoup plus intéressé par le jardinage que par le pouvoir, un jeune homme doux resté un enfant, un enfant qui en sait beaucoup sur la prison du Temple. Alors réalité ou supercherie ? Louis Bayard et Hector nous mènent gentiment en bateau et d'ailleurs Hector n'en saurait-il pas plus qu'il ne veut bien le dire ? Une plongée dans l'histoire petite et grande qui vaut le détour.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 06:21
    New Dawn

    J'adore les romans historiques et tu me donnes envie de me procurer le livre ... merci à toi !

    2
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 07:56
    Nicole

    Je le commande ..dès que rouvrira la bib qui est en travaux pour un mois !

    Merci 

    Bisous 

    Nicole 

    3
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 08:23
    Mimi de Bruges

    ça c'est un livre qui devrait me plaire beaucoup

    Bisous

    4
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 09:05
    Malika

    Merci pour ce titre.

    5
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 09:38
    Martine27

    C'est un mélange intéressant je dois dire et j'en ai profité pour aller sur internet pour en savoir plus sur le supposé Louis XVII, Madame Royale et toute la famille. Je crois vraiment que nous n'avons pas guillotiné le "bon" roi !

    6
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 09:39
    Martine27

    Je t'en prie

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 09:39
    Martine27

    Ce sera une promenade dans le temps pour changer un peu de lieu de balade

    8
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 09:39
    Martine27

    J'espère que tu ne seras pas déçue, ce Vidocq est un sacré numéro

    9
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 10:34
    Pascal Djemaa

    Bel été à toi et longue vie à ton blog, Pascal.

    10
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 15:44
    Oncle Paul

    Bonjour

    Je ne connaissais pas ce roman

    Merci pour l'info

    Amitiés

    11
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 18:21
    Martine27

    Merci, d'autant plus beau que les vacances commencent

    12
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 18:27
    Martine27

    Je dois avouer que je ne connais pas beaucoup de ceux que tu présentes ! Tant de choses à lire et si peu de temps !!!

    13
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 19:26
    Peut-être

    Bonne fin de semaine .

    14
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 19:53
    Éric G. Delfosse

    Le genre de livre qu'il me plairait de lire ... si j'arrivais à le dénicher en version électronique...

    Oui, je sais, les prétendus puristes vont encore râler parce que le seul livre qui soit, c'est le livre en papier, et blablabla, mais, bon, quand on possède des caisses de bouquins qu'on doit stocker dans un grenier humide parce qu'on a déménagé d'une maison de plusieurs centaines de mètres carrés vers un machin de 45m² (et demi), on est bien content d'avoir des centaines de livres stockés sur une puce électronique...

    Et puis, on a bien abandonné le parchemin en peau de bête, les tablettes de cire et les murs des cavernes, pourquoi n'abandonnerait-on pas le papier ?

     

    Belle journée... Belle soirée, plutôt... Je vois avec horreur qu'il est déjà presque 20h et je n'ai pas encore commencé à préparer mon souper ! Je file en cuisine !

    15
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 19:54
    Éric G. Delfosse

    PS Et en plus, ce roman correspond pile poil à ce que je suis en train de lire actuellement, à savoir les oeuvres complètes de mister Paul Féval...

    16
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 22:38
    Labaronne

    il faut que je remonte dans tes conseils de lecture, qui sont excellents, et ce n'est pas pour te faire plaisir que le l'écris, c'est vrai - après le livre des noms et le livre des âmes, dans lesquels je me suis "vautrée" j'arrive bientôt au bout du "serment du silence" - très bon tout ça - alors il m'en faut d'autres je suis boulimique maintenant que je ne me lève que lorsque j'ai fini de dormir (mais finalement jamais plus de 7 h de dodo...)

    17
    Samedi 21 Juillet 2012 à 15:51
    Martine27

    C'est très bien parti pour

    18
    Samedi 21 Juillet 2012 à 15:56
    Martine27

    J'ai vérifié, pas de version numérique pour celui-ci. Bon c'est vrai que j'aime avoir un "vrai livre" entre les mains pour le plaisir de feuilleter (et aller voir la fin sans remords), mais je dois reconnaître que le livre numérique commence aussi à faire son chemin dans mon esprit, ne serait-ce que parce que c'est moins lourd à trimballer qu'un pavé de 600 pages et parce que du côté de la place, ça commence à faire limite aussi par chez moi ! J'espère que la soupe était bonne !

    19
    Samedi 21 Juillet 2012 à 15:57
    Martine27

    Le bossu c'est bien ça ?

    20
    Samedi 21 Juillet 2012 à 16:00
    Martine27

    Un très beau programme, avec aussi une belle réflexion sur les enfants maltraités

    21
    Samedi 21 Juillet 2012 à 16:00
    Martine27

    Alors nous dirons le rouge, le mètre soixante, nigthwish, et les goûts littéraires ! Notre prénom est terriblement dirigiste !!! Chouette le Serment du silence n'est-ce pas

    22
    Samedi 21 Juillet 2012 à 16:04
    Martine27

    Et en plus être américain (j'ai vérifié !). Mais non, mais non, on ne craque pas ! On se fait une petite pause thé avec un gratouillis à Mr G.

    23
    Samedi 21 Juillet 2012 à 16:32
    Éric G. Delfosse

    Alors, en vrac...

     

    - Pour la soupe d'hier, c'était tomates, poivron jaune, oignon, ail, origan, le tout pas trop cuit et pas trop mixé... Miam...

    Ce soir, j'envisage les moules et les frites (bin, quoi, c'est la fête nationale belge !)...

     

    - Pour ma tablette, ça fait un peu plus de 15 mois que je l'ai, et je suis en train de la remplir avec des "vieux bouquins" que je n'aurais de toute façon jamais achetés en librairie (peut-être en brocante mais même pas certain). Mais les vieux machins (dont l'auteur est mort depuis + de 70 ans) sont passés dans le domaine public, donc ... gratuits sur certains sites ! D'où ma consommation effrénée de livres du 19e siècle ... qui, finalement, me plaisent bien !Mais même les écrits actuels, s'ils ne sont pas gratuits, coûtent moins cher que la version papier.

    D'autres avantages : le poids et le volume, évidemment, mais aussi la facilité avec laquelle on peut "feuilleter" un bouquin !

    En plus, il faut dire que j'ai acheté une tablette complète (pas seulement une liseuse de livre électroniques), qui me sert parfois pour autre chose que lire (aller sur Internet, par exemple).

     

    - Paul Féval (le père) a écrit Le Bossu, oui, mais je ne l'ai même pas lu, celui-là... J'ai commencé par les huit volumes des Habits Noirs, puis, en vrac, les Belles ed Nuit, la Fée des Grèves, ..., je viens de terminer la série du Fils du Diable et suis en train de commencer les Épées de je ne sais plus quoi.

    Le seul truc que je n'ai pas aimé de lui, c'était la Quittance de Minuit... Mais, bon, au prix où je l'ai payée.

    Ha, oui, juste avant de cliquer sur "publier", je me rappelle le titre "la reine des épées"...

     

    Belle après-midi à toi...

    24
    Samedi 21 Juillet 2012 à 17:02
    Martine27

    Sympa le menu (aussi bien celui d'hier que celui d'aujourd'hui)

    Je pense que je vais finir par me laisser tenter aussi par une liseuse, futur cadeau de Noël à suggérer mine de rien !

    Ah il y a Féval père et fils (un gang). J'avoue que je me suis arrêtée au film avec Jean Marais et que je n'ai pas lu les livres, mais je vois qu'il y a de quoi faire

    25
    Samedi 21 Juillet 2012 à 17:43
    Éric G. Delfosse

    J'ai lu quelque part que le père (le fils, je connais moins) aurait écrit pas loin de 200 bouquins...

    Je file me préparer pour aller à la chasse aux moules (chez Léon de Bruxelles).

    26
    Samedi 21 Juillet 2012 à 19:21
    Martine27

    Et tout ça sans ordinateur, ni machine à écrire ! Bonne pêche !

    27
    Samedi 21 Juillet 2012 à 22:06
    Éric G. Delfosse

    Sans ordi, ni pour écrire, ni pour la pêche aux moules-moules-moules (♫ je n'veux plus y'aller, maman, les gens de la ville-ville-ville m'ont pris mon panier maman ♫).

     

    Le n'Éric, il est n'allé manzer dans n'un des deux meilleurs "Léon de Bruxelles" du monde. Les deux meilleurs étant celui de la Place Rouge à Moscou et celui de la Place République à Paris. Devine dans lequel le n'Éric est n'allé ?

    28
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 00:50
    cacao

    Une valeur sûre, bien résumée et commentée par une lecrice avisée. Grosses bises.

    29
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 17:47
    Martine27

    Ah mon navis, le néric a choisi celui de Moscou et il a narrosé les moules navec de la vodka !

    30
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 17:51
    Martine27

    Un mélange histoire/policier que j'apprécie tout particulièrement, c'est distrayant et en plus on apprend pas mal de choses

    31
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 23:41
    Éric G. Delfosse

    Haaaa, les moules à la vodka ! Un délice !

    Note que, pourquoi pas ?

    On fait bien des moules avec du vin...

    Tiens, je viens peut-être d'inventer une recette qui va faire fureur...

    32
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:19
    Pyrausta

    je note.Crenom d'une pipe!!! un de plus!! 

    33
    Lundi 23 Juillet 2012 à 15:38
    Martine27

    Et même pas besoin de les faire cuire avant, logiquement la vodka doit les confire !

    34
    Lundi 23 Juillet 2012 à 15:46
    Martine27

    Y a pas de raison que ma PAL chancèle et pas la tienne !!!

    35
    PATSY
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:05
    PATSY

    Hé, hé, se nommer Bayard et écrire un livre sur l'histoire... Ok, je sors...

    J'ai une tonne de bouquins en retard, les cartons s'empilent, le temps n'est pas à rallonge, je craque........ (Air dubitatif de Mr G., qui retourne se lècher les patounes).

    Et en plus IL PLEUT 

    36
    Corine Caporlan
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:05
    Corine Caporlan

    Du suspense sur fond d'Histoire. Un beau programme.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :