• Marguerite

    Pour la cour de récré de Jill Bill, je vais aujourd'hui vous présenter Marguerite.

    Marguerite c'est dans un premier temps la grand-mère de Pernelle la fermière, dans un second temps, c'est aussi la vache de Marguerite.

    A elles deux, elles forment la Société Marguerite et Marguerite.

    Marguerite la grand-mère a élevé elle-même Marguerite la vache et il s'est bien sûr créé entre elle une tendre complicité.

    Il n'est pas rare de voir les deux Marguerite déambuler dans les rues de Bigorbourg en jacassant de tout et de rien. Comment ça discuter vous demandez-vous ? En fait, il faut bien reconnaître que Marguerite l'humaine est la plus bavarde des deux, ce qui n'empêche pas Marguerite la vache d'opiner, voire même de pousser quelques petits meuglements d'appréciation ou d'interrogation. Une chose est sûre, elles se comprennent parfaitement.

    Donc, nos deux amies vont régulièrement à Bigorbourg soit pour le plaisir, soit pour affaire.

    Avant de partir de leur maisonnette, Marguerite brosse soigneusement Marguerite pour que sa robe soit bien lissée, Marguerite quant à elle se charge des paniers de Marguerite pour que celle-ci ne se fatigue pas trop. Je vous laisse vous débrouiller pour décider quelle Marguerite fait quoi à l'autre Marguerite.

    Lorsque Marguerite, la grand-mère, va visiter ses amies, Marguerite la vache s'installe tranquillement dans le jardin de l'hôtesse est rumine paisiblement en attendant sa mère adoptive. Et lorsqu'on lui offre quelques douceurs comme des fruits ou des légumes, Marguerite la vache laisse toujours derrière elle un petit cadeau qui est toujours très apprécié (non mauvaises langues, pas CA, Marguerite la vache a deux dons un peu spéciaux, l'un d'eux est de laisser dans son sillage toute une floraison de marguerites, des marguerites qui pointent leur nez même en hiver et qui résistent très bien aux frimas).

    Le deuxième don de Marguerite la vache est celui qui est à la base de la constitution de la Société Marguerite et Marguerite.

    Marguerite la grand-mère s'est aperçu un jour que le lait de Marguerite (là pas la peine que je précise qu'il s'agit de la vache !) était aromatisé. Si elle mangeait une pomme, le lait avait un goût de pomme, lorsqu'elle grignotait (le terme n'est peut-être pas approprié pour une vache mais faute de mieux) un carré (enfin une plaque) de chocolat, hop son lait se "chocolatait" et ça fonctionnait avec tout.

    Donc régulièrement, les bigorbourgeois commandent des laits aromatisés aux Marguerite. C'est toute une organisation, il faut regrouper les commandes par saveur, parce que nos deux amies sont des adeptes du principe "directement du producteur au consommateur". Ainsi, le plus souvent le mercredi, les Marguerite font du porte à porte pour servir des verres de lait chocolaté aux enfants. Marguerite s'installe sur son trépied et trait Marguerite directement dans le pot à lait que les enfants fous de joie lui apportent et qu'ils attentent impatiemment de voir rempli, tout en caressant Marguerite la vache qui apprécie beaucoup ces câlineries (ça va vous suivez ?).

    Bien me direz-vous du lait au chocolat ou au goût de fruits c'est sympa, mais qu'en est-il lorsque Marguerite broute de l'herbe toute simple, parce que quand même c'est son régime habituel ? Eh bien son lait est du lait tout à fait normal, bien qu'un peu plus goûteux que celui que l'on trouve bêtement dans des bouteilles au supermarché.

    Mais pour rester à la pointe du progrès en gastronomie, les Marguerite n'hésitent pas à tester de nouvelleshttp://coloriage.tfou.fr/coloriage-tete-de-vache.gif saveurs comme petits pois ou haricots verts qui sont paraît-il très prisées par les fins gourmets qui transforment ce lait spécial en délicieuses glaces salées, les mères de famille ne sont d'ailleurs pas en reste car ce stratagème leur permet de convaincre leurs enfants que, si les légumes c'est bon !

    Il y a aussi le lait aromatisé aux fleurs que Marguerite la grand-mère transforme en très amusants petits fromages.

    Bref, la Société Marguerite et Marguerite a des beaux jours devant elle ! Et pour une fois que se faire traire est un plaisir, profitons-en !

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 06:59
    pierre

    Marguerite ,la vache blender, que j'aime ,un lait tomate svp

    2
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 07:10
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour élève Martine !  A Bigorbourg je ne m'étonne plus de rien et une Marguerite à deux dons me fait sourire... Fleurs derrière elle et lait arômatisé... Qu'elle soit la bienvenue à la cour de récré... les verres sont prêts !  La pelouse manque de pâquerettes !  Merci à toi Martine, bises de m'dame JB

    3
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:28
    pimprenelle - entreb

    Mais dis-moi, on dirait que tu connais parfaitement le fonctionnement d'une Marguerite.

    Et c'est tout à fait vrai que le lait change de goût en fonction de la nourriture. Tu as fait dans la drôlerie et c'est bien de faire passer cela.

    J'ai un conte dans lequel ma biquette fait des caprices et transforme de ce fait les fromages de la fermière.

    4
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 11:36
    Mimi de Bruges

    Bon tout d'abord, Marguerite est mon 2ème prénom de baptême, je suis donc enchantée par ce conte. De plus je me souviens des vaches de ma grand mère et que c'était bon le lait tout chaud sortant du pis, dommage manquait le chocolat.

    Bravo encore et gros bisous

    5
    ABC
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 13:50
    ABC

    Ce n'est plus un prénom c'est une affaire familiale, puis commerciale, bientôt une multinationale  La fleur s'en retourne dans sa tombe .

    6
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 18:33
    Martine27

    Mes Marguerite te remercient pour ton accueil et t'offre un gros bouquet pour décorer

    7
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 18:33
    Martine27

    Lait tomate nous sommes d'accord, pas bloody mary, je ne crois pas que Marguerite supporterait !

    8
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 18:35
    Martine27

    Alors là très franchement je ne savais pas du tout, manifestement Marguerite a pris les renes de l'histoire ! Et où est ce conte, il doit valoir son pesant de fromage

    9
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 18:38
    Martine27

    Contente que ma Marguerite te plaise. Je n'ai pas eu l'occasion de boire le lait comme ça, mais lorsque j'étais en vacances chez ma grand-mère je prenais plaisir à aller à la ferme avec mon pot à lait en métal et à voir la fermière mettre la louche dans le grand seau pour le remplir. Ce "manque d'hygiène" ferait frémir maintenant, en attendant je n'ai jamais été malade avec ce lait (auquel ma mère ajoutait le chocolat)

    10
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 18:59
    Martine27

    Mais une sympathique multinationale ! Pour toi un verre de lait parfumé à la marguerite

    11
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 19:09
    pimprenelle - entreb

    Il est dans ma tête et dans ma bouche lorsque je le donne. Je n' écris pas mes contes.

    12
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 19:27
    Martine27

    Tu es une vraie conteuse alors !

    13
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 19:59
    La Voisine

    Quand je pense que j'ai été élevée au milieu des vaches montbéliardes !

    Si j'avais su , je leur aurais donné du chocolat ...on ne sait jamais !

    14
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 20:42
    pimprenelle - entreb

    Je ne sais pas si je suis une vraie conteuse, tout ce que je peux dire c'est que parfois le conte prend son temps pour s'installer dans la tête et qu'il y a des nuits qui cherchent la phrase, le mot. J'ai un conte dans la tête depuis 14/15 ans. Je l'avais lu, mais je sentais que jamais je ne pourrais le raconter comme les autres conteurs le voyaient. Cet été en bloguant, j'ai raconté que je parle à tout, pas seulement aux humains. Voilà, mon histoire s'est mise en place.

    15
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 06:59
    cigalette

    Superbe histoire des deux Margueritte merci bonne journée

    16
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 19:28
    Martine27

    Surtout que dans le coin le chocolat est bon !

    17
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 19:30
    Martine27

    J'ai suivi un stage de trois jours sur l'art de conter, c'était passionnant. Et notre intervenant nous avait bien précisé que pour que le conte soit vivant il fallait se "l'approprier" en utilisant ses propres mots et sa gestuelle sans chercher à imiter qui que ce soit. Et moi aussi, j'ai tendance à parler à tout !

    18
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 19:31
    Martine27

    Merci pour mes Marguerite, elles trinquent avec toi

    19
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 19:53
    pimprenelle - entreb

    Si tu as été passionnée, il faudrait recommencer et surtout raconter autant que tu le peux devant un public.

    20
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 15:52
    Mina/Jacqueline

    t'as pas proposé à la socièté du lait au caramba????????

    21
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 16:37
    Martine27

    Je vais garder ça de côté pour la retraite ! Mais déjà devant un public de 6 personnes tu as le coeur qui bat vite !

    22
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 16:52
    Martine27

    Tu veux que ma pauvre Marguerite (la vache) se retrouve avec les dents collées ? C'est du costaud le carambar !

    23
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 19:53
    pimprenelle - entreb

    Six personnes, surtout si elles te connaissent ! Avec plus ce n'est ni pire, ni mieux (pour moi). Quand tu dépasses cela et que tu sens "ton" public, tu es portée et là c'est la bonheur. Tu as l'impression que ton conte est formidable et que tu peux le et te dépasser.

    Je dis depuis, un bon moment, que je n'en peux plus, que je vais arrêter, mais sitôt qu'il y a une racontée en vue je suis dedans, même si comme ce soir je me demande comment je vais faire.

    Ne pas écrire, ça veut dire ne pas avoir de "trou". A partir du moment où ttu as tes images, les mots viennent et pas toujours les mêmes.

    La retraite c'est le très bon moment.

    24
    Samedi 24 Septembre 2011 à 10:50
    Martine27

    C'est vrai qu'en stage tout le monde se connait et le tract est plus important. Tu parles tellement bien de ta passion, tu devrais en faire un article !

    25
    Samedi 24 Septembre 2011 à 10:51
    enriqueta

    Une entreprise sympathique.

    26
    Samedi 24 Septembre 2011 à 13:14
    Martine27

    Et qui marche très bien !

    27
    Samedi 24 Septembre 2011 à 16:11
    pimprenelle - entreb

    Ce peut être une bonne idée. Je te dirai comment tout a commencé.

    28
    Samedi 24 Septembre 2011 à 18:22
    Martine27

    Je crois que ce serait passionnant de nous faire découvrir ce loisir (enfin plus qu'un loisir) qui te tient tant à coeur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :