• Paradis sur mesure

    Paradis sur mesure - Bernard Werber

    Résumé decitré : Imaginez un monde uniquement peuplé de femmes, où les hommes ne sont plus qu'une légende. Imaginez un monde où il est interdit de se souvenir du passé, où les gens n'ont qu'un seul intérêt : le cinéma. Imaginez un humoriste qui partirait à la recherche du lieu où naissent les blagues anonymes. 17 histoires sous forme de contes, légendes ou fables. 17 histoires fantastiques pour frémir, rêver ou sourire.

    Mon avis : Après avoir été déçue par la série des Dieux, je dois reconnaître que je m'étais tâtée pour attaquer un nouveau Werber. Cette fois-ci il s'agit de nouvelles et franchement c'est meilleur. Petit bémol, il reprend certains thèmes qu'il a déjà développé par ailleurs et c'est un peu dommage et pour certaines histoires il y a des incohérences ou des manques qui sont un peu dérangeants pour tout dire certaines fins nous laissent sur notre faim, mais bon les autres rattrapent bien le coup, il a notamment quelques idées pour le moins étonnantes et peut être pas si loufoques que ça. Ca vous dirait Mesdames d'être l'avenir de l'homme, sans homme ?



  • Commentaires

    1
    Clo
    Jeudi 13 Août 2009 à 05:41
    Clo
    euuuuh même s'ils ont plein de défauts...on les aime bien quand même nos ti mecs... Pour ma part, je travaille dans une équipe où il 11 femmes et 3 hommes....les pauuuuvrres ! c'est plutôt chipies les bonnes femmes entre elles, non ?
    2
    Jeudi 13 Août 2009 à 08:55
    Martine27
    C'est vrai que c'est souvent mieux de travailler avec des hommes et puis bon d'accord, ils sont utiles parfois
    3
    Jeudi 13 Août 2009 à 08:59
    Martine27
    Disons que dans Werber il y a du bon et du moins bon, les fourmis restant quand même un grand moment. Simak ouh ça ne nous rajeunit pas ça. Je ne me souviens pas de Mastodonia. Des couloirs temporels ce pourrait être sympas mais attention aux paradoxes temporels.
    4
    Jeudi 13 Août 2009 à 09:23
    Gigi
    Tiens tiens tiens , intéressant intéressant 
    5
    Jeudi 13 Août 2009 à 10:11
    Martine27
    Du bon et du un peu moins bon, mais dans l'ensemble plutôt sympa
    6
    Jeudi 13 Août 2009 à 20:33
    LADY MARIANNE
    bonsoir MARTINE !
    ça ne doit pas être trop mal - mise à part les reprises -
    c'est comme les suites des films ---- ils font un peu à l'identique -
    bonne soirée     bises   Lady marianne
    7
    Jeudi 13 Août 2009 à 23:21
    Bea kimcat
    Coucou Martine
    Dommage que cet auteur ne respecte pas son public ...
    Bisou de Béa kimcat
    8
    Vendredi 14 Août 2009 à 07:51
    Martine27
    Il a l'air en effet d'avoir un peu de mal à décrocher de certains thèmes
    9
    Vendredi 14 Août 2009 à 07:52
    Martine27
    Je crois surtout qu'il a un peu de mal à se renouveler. Et pour le moment ses livres de nouvelles sont préférables aux romans
    10
    Vendredi 14 Août 2009 à 09:22
    c'est vrai que moi aussi , j'ai laissé tomber un peu cet auteur  et tu ne me donnes pas tellement envire de m' y remettre !!!!!!!
    11
    Vendredi 14 Août 2009 à 11:00
    Martine27
    Il a un peu trop traîner sur les thanatonautes et sur les anges c'est dommage
    12
    Vendredi 14 Août 2009 à 14:10
    Bea kimcat

    Oui il a du mal à se renouveler... et pour m'expliquer davantage quant à son respect du public... ma fille a été très déçue par son comportement lors d'un salon di livre à Paris...

    13
    Vendredi 14 Août 2009 à 14:32
    Martine27
    Un petit coup de grosse tête ?
    14
    Vendredi 14 Août 2009 à 15:07
    Bea kimcat
    Oui tout a fait !
    15
    Vendredi 14 Août 2009 à 18:02
    Martine27
    Dommage quand même
    16
    Lundi 17 Août 2009 à 12:01
    zazimuth
    J'avais lu un roman de science-fiction "Un monde de femmes" le connais-tu ?
    17
    Lundi 17 Août 2009 à 13:48
    Martine27

    Le titre ne me dit rien

    18
    PATSY
    Samedi 18 Janvier 2014 à 17:46
    PATSY
    Bonjour. Je ne suis pas fan de Werber (contrairement à mon fils aîné), mon chouchou c'est Clifford D. Simak avec son incontournable "demain les chiens", mais c'est surtout "Mastodonia" où le chien du narrateur lui ramène des os de dinosaures tout frais. Parfois je rêve de couloirs temporels dans lesquels pourraient se perdre certains chefs de guerre et autre Zébulon à talonnettes...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :