• Perceval

    Prénom très chevaleresque aujourd'hui pour la Cour de Récré de Jill Bill, mais mon Perceval n'a pas eu envie de revêtir une armure, alors je l'ai laissé faire.

    Madame Thècle est postée, les poings sur les hanches, au milieu du jardin qui entoure son salon de thé et elle râle ferme !

    Pourquoi la sorcière de Bigorbourg râle-t-elle ?

    A cause des déprédations que son beau jardin vient de subir.

    Plusieurs taupinières déparent la pelouse et les plates-bandes.

    "Ah bon sang, si je tenais le petit sagouin qui m'a fichu cette pagaille, je lui…, je lui…"

    Madame Thècle est tellement furibarde qu'elle ne trouve même pas quel pourrait bien être le terrible sort qu'elle lancerait sur le malotru qui a transformé son jardin en champ de mines.

    C'est alors qu'une petite voix chagrine s'élève.

    "J'en ai marre ! Personne ne m'aime !"

    Madame Thècle sursaute et regarde autour d'elle.

    La voix reprend.

    "C'est vrai quoi, c'est pas juste ! Je rends plein de services et personne ne me remercie."

    "Qui parle ?" s'enquière Madame T (vous m'excuserez pour l'abréviation, mais je ne vais pas continuer à taper le nom en entier, c'est fatigant).

    "Moi !"

    "Moi qui ?"

    "Moi, Perceval"

    "Auriez-vous l'amabilité de vous montrer" demande Madame T en grinçant des dents.

    "Vous pourriez le demander un peu plus gentiment".

    "Quoi, j'ai bien dit –auriez-vous l'amabilité- ?"

    "Oui, mais avec une vilaine grimace, c'est pas sympa ça"

    "Une minute, si c'est vous qui avez fichu la pagaille dans mon jardin, j'ai bien le droit d'être de mauvaise humeur et pas sympa non ?"

    "Non !"

    "Non ? Et pourquoi non je vous prie ?"

    "Parce que j'ai débarrassé les racines de vos fleurs de vilains insectes qui voulaient les boulotter. Dites donc pour une sorcière vous n'en savez pas long sur la nature."

    "Mais, je ne vous permets pas, je suis très respectueuse de la nature."

    "Justement, vous devriez bien savoir que je suis drôlement utile alors."

    Madame T, tape du pied, elle commence à en avoir un peu assez de parler dans le vide. Quelques mouvements des doigts et le jardin s'éclaire.

    "Aïe, ça fait mal ! Vous êtes malade ou quoi ? Je ne vois plus rien moi, déjà que je ne vois pas grand-chose en temps normal ! Vous voulez me rendre complètement aveugle, c'est méchant, très méchant."

    Quelque chose de chaud et de doux vient percuter les chevilles de Madame T.

    Elle baisse le regard sur un petit animal brun, au museau pointu pourvu de grosses pattes griffues et de tous petits yeux qui clignent.

    (Bon au cas où ce dialogue vous étonnerait, je me permets de vous rappeler que Madame T en tant que sorcière comprend le langage des animaux.)

    "Oups, excusez-moi, la colère est mauvaise conseillère" répond Madame T en baissant la puissance de la lumière "Là, c'est mieux ?"

    "Oui" grommelle le petit taupe (je suis pour la parité pas de raison que le mot taupe ne puisse pas être utilisé au masculin).

    Il risque un petit coup d'œil vers la grande deux pattes qui le domine.

    "Vous êtes toujours fâchée ?"

    Madame T, le voyant si confus, se met à rire.

    "Non, je me suis énervée pour rien, un instant j'ai oublié que j'étais une sorcière"

    Un nouveau claquement de doigts et il ne reste plus que le tunnel de sortie de Perceval, le reste du jardin a retrouvé son intégrité.

    "Vous savez, je ne peux pas faire autrement"

    "Je sais bien mon petit, mais que veux-tu je suis soupe au lait parfois et puis il faut reconnaître que tes décors ne sont pas au taupe" (là Madame T pouffe, il lui en faut vraiment peu n'est-ce pas ?)

    Perceval hausse ce qui lui sert d'épaules "Ah c'est malin, il est éculé votre jeu de mots"

    "Je sais, je sais, désolée. Bon, comme je suppose que mes concitoyens bigorbourgeois râlent aussi après toi et les tiens, il serait peut-être bon de mettre en place une nouvelle stratégie de déplacement. Qu'en penses-tu ?"

    "Vous proposez quoi ? Parce qu'il faut bien que nous déplacions et comme il y a des jardins partout …"

    Madame T réfléchit un moment et brusquement TILT l'idée ! Elle s'agenouille à côté du petit Perceval et lui murmure à l'oreille (je sais certains murmurent à l'oreille des chevaux, mais chacun son job).

    Et quelques jours plus tard, plus aucune plainte ne se fait entendre concernant les "ravages" des taupes, bien au contraire. http://us.cdn4.123rf.com/168nwm/rastudio/rastudio1109/rastudio110900081/10614002-mole-personnage-de-dessin-anime.jpg

    Très curieusement, les taupinières, avec leur terre bien aérée et rendue légère par des petites pattes zélées, se trouvent pile poil aux endroits où les jardiniers avaient l'intention de planter fleurs ou arbustes, plus besoin de creuser, le travail est déjà fait. Alors si parfois, une ou deux petites buttes discrètes font leur apparition, plus personne ne râle. Quant à Perceval et à sa famille, ils sont heureux de constater, qu'enfin, leur travail est reconnu.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juin 2013 à 06:02
    dimi

    Y a plus qu'à expliquer ça aux taupes !

    Nicole 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 5 Juin 2013 à 08:00
    jill bill

    Bonjour élève Martine, comme on a besoin de petits pois chez soi une Taupe Perceval aussi au jardin ma foi... Et prenons ses "dégats" comme aide précieuse, elle fait le trou des plantations... Sois la bienvenue à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB

    3
    Mercredi 5 Juin 2013 à 09:03
    Lenaïg

      Ah ben voilà, quand on sait parler le langage taupe !

    4
    Mercredi 5 Juin 2013 à 09:29
    Marité

    Oui, défendons la cause des taupes !!!

    BISOUS

    5
    Mercredi 5 Juin 2013 à 14:06
    Yvette

    Ma fille était en colère, elle qui jardine péniblement, un petit bout de terrain, a vu un amoncellement de terre dans ses haricots verts, , la chienne lui a cassé un pied de tomates et le chat a gratté dans ses salades. Elle était furibonde. Déjà , qu'elle fait la tournée de ses cornus ( escargots et limaces !!!) matin et soir, elle les prend et les balance (gentiment !!) de l'autre côté du ruisseau. Elle passe un temps fou avec ça, mais très écolo et très "animaux" , tant pis, elle souffre en silence de voir que son travail ne rapporte pas grand-chose  " A CAUSE DE  CES SALES BESTIOLES" !!!!

    6
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:00

    "Le" taupe Perceval est enfin reconnu pour son travail... ton histoire, Martine, était très sympa. 

    Bisous et bonne soirée.

    7
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:26
    Martine27

    Ce serait quand même drôlement pratique si ces petites bêtes creusaient au bon endroit !

    8
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:26
    Martine27

    Et c'est là que ça coince un peu !

    9
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:28
    Martine27

    Lorsque j'ai des taupinières, je râle un bon coup, mais je ne leur fais rien non plus après tout, c'est leur job, ceci dit si elles vont chez le voisin je n'ai rien contre non plus. Ah, je vois que Miss Globule te fais le même coup que Miss Thalis, je me suis fait avoir une ou deux fois, mais maintenant le coup de lui souffler sur le museau ça lui coupe l'envie de recracher à cette petite peste.

    10
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:29
    Martine27

    Elles ne font que leur boulot les pauvres (mais bon sur le passage de la tondeuse ce n'est pas tip-top !)

    11
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:29
    Martine27

    C'est ce qui est le plus difficile à apprendre

    12
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:31
    Martine27

    Pas idiotes les bestioles, elles n'ont pas envie de se casser les ongles !

    13
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:31
    Martine27

    Je vois que ta fille en a du mal avec ses bestioles, je me contente de tondre l'herbe mais c'est vrai que ce doit être frustrant de ne pas pouvoir profiter de ses efforts

    14
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:36
    Martine27

    Il faut savoir utiliser les compétences !

    15
    Mercredi 5 Juin 2013 à 19:08
    Josette

    un original Percval qui perce la terre ! coucou la taupe ...

    bises et bonne soirée

    16
    Mercredi 5 Juin 2013 à 19:15
    Pierre

    Je vais t'en envoyer une escadrille de taupes, j'en ai de quoi faire un manteau pour l'hiver. Joli nom pour une taupe j'en parlerais à mon neveu Perceval justement. Bonne soirée.

    17
    Mercredi 5 Juin 2013 à 19:53
    fanfan

    D'accord avec toi pour la parité ! Et oui; chacun a la droit de murmurer à l'oreille de l'animal qu'il veut  !

    Il va falloir envoyer d'autres Perceval faire des stages chez madame T  pour faire des trous aux bons endroits  !

    18
    Mercredi 5 Juin 2013 à 21:08
    dimdamdom59

    Et bien il faut être de Bigorbourg pour accepter le saccage des taupes dans les jardins hihi!!! Tu réussis toujours à défendre les bonnes causes

    Bisous Martine et douce soirée, la journée a été belle!!!

    Domi.

    19
    ABC
    Mercredi 5 Juin 2013 à 22:08
    ABC

    Une taupe comme cela ça ne se refuse pas, malheureusement, elles ne sont pas toutes aussi efficaces pour le jardinier, je sais de quoi je parle

    20
    Jeudi 6 Juin 2013 à 19:10
    Martine27

    Je dois dire que ce prénom, c'est tout de suite focalisé sur le terrassement !

    21
    Jeudi 6 Juin 2013 à 19:11
    Martine27

    Pauvres petites bêtes, un manteau non mais en voilà des manières ! Tant qu'elles restent à l'écart de la pelouse, elles peuvent faire ce qu'elles veulent dans le coin boisé. Perceval ce ne dois pas être évident à porter comme prénom

    22
    Jeudi 6 Juin 2013 à 19:12
    Martine27

    Moi j'essaye de murmurer à l'oreille de ma minette, mais ça ne fonctionne pas vraiment bien ! Ce serait quand même drôlement chouette d'avoir des petits terrassiers capables de creuser où on veut !

    23
    Jeudi 6 Juin 2013 à 19:13
    Martine27

    Elles ont un peu de mal à comprendre nos priorités !

    24
    Jeudi 6 Juin 2013 à 19:13
    Martine27

    Lorsqu'elles me font des taupinières chez moi, je commence par râler mais ensuite je récupère la terre qu'elles ont pelleté et je m'en sers ailleurs, en fin de compte ça peut être pratique

    25
    PATSY
    Samedi 18 Janvier 2014 à 16:55
    PATSY

    J'adore les taupes même si elles font des dégâts dans les jardins, elles sont très utiles et si joli(e)s (parité) ! Les horribles pièges et autres enfumages me dégoûtent. Ma moche-mère avait un truc infaillible pour les faire fuir : du pipi de plusieurs jours (beurk) versé dans les galeries, infaillible et pas de sang versé.

    La Globule est guérie ; maintenant, après avoir fait mine d'avaler, elle recrache discrètement les comprimés dans un coin et pour les gouttes, elle file plus vite que moi ! Chipie....

    Bises sous le soleil revenu (jusqu'à quand ?)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :