• Aujourd'hui un peu d'humour anglais. Un petit extrait du livre auquel je m'attaque en ce moment "Un anglais à Paris, ou l'éducation continentale" de Michael Sadler.

    "En plein Paris, au coeur de la France, une grande place. Belle, vaste, monumentale, d'une majesté à vous couper le souffle. L'épicentre d'une vision architecturale parfaitement géométrique. Tous les jours, cette place, ce sublime centre de l'Hexagone, est transformée en une allégorie qui proclame haut et fort la contribution majeure de la France à la civilisation occidentale : LE BORDEL".

    Il faut dire que se risquer sur la place de l'Etoile relève d'un grand courage, encore plus pour un anglais habitué à rouler à gauche. La description qu'il fait de cette épreuve est épique et m'a bien fait rire. Et puis, c'est plutôt bien de voir nos petits travers révélés par la plume humoristique d'un anglais, en plus il le fait très bien et en toute amitié. Entente cordiale oblige.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui un peu d'humour anglais. Un petit extrait du livre auquel je m'attaque en ce moment "Un anglais à Paris, ou l'éducation continentale" de Michael Sadler.

    "En plein Paris, au coeur de la France, une grande place. Belle, vaste, monumentale, d'une majesté à vous couper le souffle. L'épicentre d'une vision architecturale parfaitement géométrique. Tous les jours, cette place, ce sublime centre de l'Hexagone, est transformée en une allégorie qui proclame haut et fort la contribution majeure de la France à la civilisation occidentale : LE BORDEL".

    Il faut dire que se risquer sur la place de l'Etoile relève d'un grand courage, encore plus pour un anglais habitué à rouler à gauche. La description qu'il fait de cette épreuve est épique et m'a bien fait rire. Et puis, c'est plutôt bien de voir nos petits travers révélés par la plume humoristique d'un anglais, en plus il le fait très bien et en toute amitié. Entente cordiale oblige.


    votre commentaire
  • Lucie Aubrac, grande figure de la résistance française vient de mourir. Elle laisse derrière elle, en plus de son action, cette phrase magnifique "Résister est un verbe qu'il faut conjuguer au présent". Chapeau bas Madame. Cette phrase va parfaitement avec la dédicace du livre "Le rectificateur", après tout dire non est la première étape de la résistance.


    2 commentaires
  • Lucie Aubrac, grande figure de la résistance française vient de mourir. Elle laisse derrière elle, en plus de son action, cette phrase magnifique "Résister est un verbe qu'il faut conjuguer au présent". Chapeau bas Madame. Cette phrase va parfaitement avec la dédicace du livre "Le rectificateur", après tout dire non est la première étape de la résistance.


    2 commentaires
  • Hier après-midi, promenade dans le cadre du "Printemps des poètes" vous devez aussi avoir ça dans vos régions je pense.
    Je suis partie avec un collègue discothécaire qui du côté conduite est parfaitement prudent et ne sait parfaitement pas lire une carte non plus, un vrai plaisir pour moi qui ne sais jamais utiliser ce genre de truc, bref nous nous sommes retrouvés à plusieurs reprises allant dans le mauvais sens, un homme qui ne sait pas lire une carte c'est un vrai plaisir et en plus, il osait demander sa route aux personnes croisées, c'est pas beau ça ??? Bref, je le trouvais déjà sympa, mais là il monte encore d'un cran dans mon estime.
    Donc après quelques tours et détours nous sommes arrivés à la 1ère bibliothèque et nous avons suivi des comédiens voyageurs. Ils étaient déguisés en complet noir avec un tee-shirt jaune, des chaussures jaunes décorés de lettres et un amusant galurin avec une plume jaune également. Les voyageurs se baladent avec valises, cage à oiseau, filets à papillon, carte IGN, parlent en javanais et demande leur route pour des destinations fort improbables. Ensuite, ils disent des poèmes aux personnes qui ont bien voulu jouer le jeu. Nous les avons donc accompagnés dans leur 1ère balade. Il y a eu notamment des rencontres avec trois groupes d'adolescents, très amusant d'observer cette race à part. Un premier groupe de jeunes filles qui jouaient les effarouchées, ricanaient bêtement, essayaient de se défiler, j'espère que prises individuellement elles sont chouia moins nunuches. Ensuite un groupe d'ados noirs, notre voyageur leur a demandé le chemin de Dakar et coup de bol l'un d'eux était originaire de là-bas, quand il a demandé si c'était loin, l'un d'entre eux a dit "oui" alors que l'autre lui a fait "mais non, suffit de prendre le bus" bref, ils ont pris ça avec beaucoup de bonne humeur. Enfin troisième groupe mâle et femelle, là aussi ils ont joué le jeu avec beaucoup d'humour même si notre voyageur a réussi à en faire rougir un en lui donnant un poème d'amour à lire à sa copine, ils sont encore drôlement fleur bleue nos gosses en fin de compte.
    Deuxième arrêt, après moult tours et détours, dans une autre bibliothèque pour rencontrer les chuchoteurs. Ceux-là sont en noir et orange et ont un long tube. Ils vous chuchotent des poèmes à l'oreille, j'ai eu le droit à un petit texte sur un petit bonhomme qui voulait devenir grand, il rencontrait une bonne fée mais n'osait pas lui faire part de son voeu et la fée repartait, c'était au lecteur (enfin à l'écouteur) de tirer la morale de l'histoire. Il a ensuite passé son tube à un petit gamin (7/8 ans je dirais) qui voulait l'essayer avec sa maman, la pauvre a failli avoir le tympan percé, le loupiot n'avait pas compris que, bien que le tube soit long (un bon mètre, voire plus) on entend très bien à l'autre bout, bref la maman n'arrêtait de lui dire de baisser le ton. En tout cas le gamin était très fier de sa prestation.
    Nous devions faire une troisième étape, dans un village s'appellant Marcilly, seulement en regardant la carte quand je lui ai demandé "la Campagne ou sur Eure" il y a eu un blanc, il n'avait pas noté lequel il s'agissait et comme ils n'étaient pas côte à côte nous avons décidé de rentrer, d'ailleurs il fallait rendre la voiture de service donc nous aurions été à la bourre en cas de nouvel arrêt, surtout qu'avec deux pilotes comme nous, on était pas arrivé..

    Les chuchoteurs http://i10.servimg.com/u/f10/09/02/08/06/chucho10.jpg
    Les voyageurs http://i10.servimg.com/u/f10/09/02/08/06/voyage10.jpg


    votre commentaire