• Romaric

    Pour Jill Bill et sa cour de récré, Bigorbourg se réveille et a le plaisir de vous présenter Romaric.

    Romaric est tout heureux. Ce matin encore il a été se rouler dans le carré d'herbes aromatiques de la petite maison de Bertille et Fulbert. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il a été suivi ! Une ombre le traque depuis un moment.

    Ah vous vous posez une question qui est Romaric ? Pourquoi s'amuse-t-il à se rouler dans les herbes ?

    Eh bien Romaric est un charmant lapin blanc aux yeux bleus, oui comme les tigres mais en moins féroce à moins que vous ne soyez une carotte. Bref, Romaric adore se rouler dans les aromates, notamment le romarin, c'est d'ailleurs de là qu'il tire son prénom. Il aime que son pelage lustré soit délicieusement odorant.

    Bref, alors qu'il folâtre et grignote de-ci de-là en toute innocence, voilà l'ombre qui s'approche de lui à pas feutrés. Au dernier moment, son instinct lui dit de fuir ! Las, il est trop tard, une grosse patte noire et velue s'abat sur lui !

    Notre malheureux petit lapin s'aperçoit avec horreur qu'il est dominé par une énorme gueule pleine de crocs pointus et observé par deux yeux rien moins qu'aimables !

    Il se tortille pour essayer de s'échapper, mais peine perdue et il croit sa dernière heure arrivée, quand le gros animal prend la parole.

    "Ca y est je te tiens petit voleur, tu ne saccageras plus le jardin de Bertille. J'espère qu'elle fera de toi un bon pâté !"

    Et derechef, l'animal attrape notre lapinet terrorisé par la peau du coup et le ramène sur les lieux de ses forfaits.

    Arrivé devant la maison de la forêt, Pacôme le loup (parce qu'il s'agit bien de lui) émet un grognement féroce qui fait sortir Bertille, Fulbert et leur bébé (celui-ci n'a pas encore de prénom mais ça va finir par venir).

    "Ah" s'exclame Bertille "voilà donc l'Attila du potager ?"

    Elle se penche et ôte de la gueule de Pacôme le lapin tout tremblant.

    "Qu'est ce que je vais faire de toi, pirate ?"

    Elle se met brusquement à renifler et approche Romaric de son nez.

    "Mais tu sens délicieusement bon dis-moi ? Tu apprécies les herbes aromatiques autant que nous. Tu vas faire un pâté terriblement goûteux"

    A ces mots, les oreilles du pauvre Romaric s'effondrent pour cacher ses yeux et son petit corps devient tout mou, il est à deux doigts de s'évanouir.

    Je dois préciser qu'à Bigorbourg, les animaux comprennent si ce n'est tous les mots que prononcent les deux pattes, tout au moins le sens qu'ils ont. Et là manifestement les mots ne sont pas favorables à Romaric.

    Mais tout à coup une petite voix flutée s'élève.

    "Apin, zoli Apin"

    C'est le petit de Bertille qui tend les bras vers cette étonnante peluche.

    Romaric relève une oreille et son œil bleu considère le petit enfant. Il entend également un petit rire et relevant son nez frétillant il s'aperçoit que Bertille le regarde en riant.

    "Allons petit drôle, je n'ai pas l'intention de te transformer en civet, mais j'aimerais vraiment que tu arrêtes de dévaster mes aromates ! Veux-tu rester avec nous ?"

    Romaric lance un coup d'œil inquiet vers Pacôme et s'aperçoit que celui-ci lui adresse ce qui ressemble beaucoup à un sourire, tout en crocs certes, mais un sourire quand même.

    Le lapin se redresse, bon d'accord c'était une très mauvaise blague, mais après tout il reconnaît l'avoir bien méritée.

    Bertille tend le lapin à son enfant qui le prend avec douceur et se met à le caresser.

    Romaric ne connaissait pas cette sensation mais il la trouve éminemment agréable !

    Tandis que Fulbert offre un morceau de jambon à Pacôme pour le remercier de sa prise, l'enfant emmène le lapin sur la couverture étalée dans l'herbe qui lui sert de terrain de jeu. Après une longue partie de galipettes sous l'œil attentif et attendri de Pacôme redevenu baby-sitter, les deux nouveaux amis s'endorment, Romaric niché contre le petit. Juste avant de s'endormir, il se dit qu'il est le plus heureux des lapins et que promis il se contentera d'un seul brin de romarin par jour !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 08:25
    Guy de Bruges

    Tu as bien travaillé !

    Je reviens plus tard car "je suis de service"

    2
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 08:35
    cigalette

    et que voilà un jolis conte pour enfant, c'est superbe, même moi, la grande Cigalette j'ai adoré, merci et bonne journée

    3
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 13:09
    Marité

    A raconter dans les maternouilles...les frimousses s'éclaireront.

    BISOUS.

    4
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 13:53
    lizagrèce

    Romaric:  ça sent la garrigue et le romarin !!!

    5
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 14:02
    Guy de Bruges

    Mouiiiiii... c'est terriblement émouvant mais la chaîne alimentaire est rompue !!!

    Allons allons, il faut être féroce, le lapin mange la plante, le loup mange le lapin et l'enfant se fait un doudou avec la peau...

    6
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 18:43
    Martine27

    Il fallait que mon petit bourg sorte de son sommeil

    7
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 18:44
    Martine27

    Et puis ça redonne une bonne image de marque au loup !

    8
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 18:44
    Martine27

    Dans un coin de sa tête la grande Cigalette est encore un toute petite Cigalette !

    9
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 18:45
    Martine27

    HORRIBLE MONSTRE !!!!!!!!!!!

    10
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 18:45
    Martine27

    J'ai tout de suite pensé au romarin ! Et qui en mange ? Les lapins si je me souviens bien d'un poème où il est question de serpolet et de romarin

    11
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 19:11
    mamychachat

    Comme c'est bien raconté, une belle histoire à mettre dans ma mémoire pour raconter à mes p'tits enfants.

    C'est vraiment super bien écrit et agréable à lire.

    Bonne soirée et gros bisous

    Mamychachat

    12
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 20:10
    Martine27

    Si je peux amuser tes petits enfants, j'en serais ravie !

    13
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 21:45
    Guy de Bruges

    Je savais qu'une réaction s'ensuivrait !!! Allez bonne nuit... On le mangera pas  ! 

    14
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 10:21
    gene

    un beau moment de douceur pour bien commencer la journée . bisous

    15
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 19:00
    Martine27

    Y a intérêt PROVOCATEUR !

    16
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 19:06
    Martine27

    Merci, Bigorbourg est très remuant, mais il fait du bien au moral

    17
    Vendredi 8 Octobre 2010 à 20:19
    PATSY

    Eh, eh, eh notre Romaric n'aurait-il pas un petit frère nommé Dentdelion ?

    Quel bonheur de retrouver tous les habitants de bigorbourg et surtout ton talent de conteuse...

    18
    Vendredi 8 Octobre 2010 à 20:26
    Martine27

    Ah j'adore les histoires de cette famille de lapins et surtout les dessins avec plein de carottes et de lapins partout, j'ai gardé les albums (on ne sait jamais pour de futurs petits enfants, mais surtout pour moi)

    19
    Lundi 11 Octobre 2010 à 20:27
    Reinette

    toujours beaucoup d'imagination.

    bonsoir

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Mardi 12 Octobre 2010 à 15:11
    Martine27

    J'essaye, j'essaye !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :