• Un grand merci à Francis et un dérapage sur le sport

    Suite à ma devinette Vrai ou Faux, il m'a très gentiment envoyé ce dessin (pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, s'il en reste, son adresse, c'est à droite).

    Bon, quand même une ou deux précisions. (pas vraiment utiles, mais comme ça vous ne voyez pas le dessin de Francis trop vite, faut faire durer un peu le plaisir quand même)
    Je n'ai jamais réussi à monter les jambes à l'équerre, je ne suis pas Hulk quand même, mais certains de nos pompiers le faisait sans problème.
    Les frisettes, bouh ouh ouh, j'en ai jamais eu, je frise à plat. En plus, à l'époque j'étais un vrai garçon manqué alors le noeud dans les cheveux et les dentelles, c'était pas trop le truc de la maison (soyons juste ce n'est toujours pas trop le truc de la maison)
    Surtout, j'espère que je n'avais pas l'air aussi satisfaite de moi en enfonçant tous ces pauvres garçons !!! (Encore que ... avec mon mauvais fond, va savoir.) Une chose est sûre ce n'était généralement pas la peine de leur montrer deux fois (trop la honte de se voir damer le pion par une gamine).
    Et enfin, comme je le précisais dans un de mes commentaires, si je suis costaud du côté des bras (pas trop mal du côté du cerveau, eh ho, c'est mon blog, je suis parfaitement autorisée à m'envoyer des fleurs) en revanche côté gambettes, c'est plutôt Flagada le boxeur aux jambes molles. Mes profs de gym n'en sont jamais revenus, 12 secondes pour faire un 60 mètres (ou était-ce 50 mètres), mes condisciples mettaient tous moins de 10 secondes et la seule fois où j'ai réussi à sauter le mètre (attention avec réception sur du sable hein, pas sur un tapis de mousse) je me suis fichu le genou en l'air.
    Côté sports d'équipe :
    au hand je restais dans les buts (j'étais une excellente gardienne, pas beaucoup de chemin à faire ça me convenait parfaitement) je ne voyais pas l'intérêt de me taper toute la longueur du terrain en courant après une baballe
    au volley déplacements limités et smash canons donc parfaitement dans mes cordes
    au basket trop petite je ne touchais jamais le ballon (et de toutes façons jamais pigé les règles)
    balle au prisonnier, excellente quand il fallait tirer dans le tas (vous ne le saviez pas je dois avoir un petit côté sadique).
    Et quand il fallait faire des tours de piste en courant, l'ovale du stade se transformait généralement en rectangle (le tout était de ne pas se faire piquer par le prof, sinon bing un tour de plus).
    Le sport à l'école c'était donc pas trop mon truc.
    En revanche, j'avais un papa sportif (champion de France militaire du 400 mètres haies plusieurs fois, excusez du peu) et il rêvait d'avoir une fille sportive (il m'aurait bien vu prof de gym) alors il n'a pas ménagé sa peine, il m'a appris à nager, à faire du vélo, le patin à roulettes ça c'est moi toute seule sur le carrelage de la cantine de la caserne (ça roulait super ce truc et en plus le barman m'abreuvait en Orangina et me nourrissait à grands coups de Nuts), ensuite il y a eu le ski et le patin à glace, vous allez me dire que pour ça il faut se servir de ses jambes, certes mais elles ne sont pas toutes seules, il y a  des accessoires qui aident.
    Et maintenant je continue assidûment la nage, la gym volontaire (sans Véronique, ni Davina), le tir à l'arc (j'ai dû m'arrêter quelques temps pour cause de lunettes à verre progressif, la cible se trouvait pile poil à l'endroit un peu flou qui délimite les deux types de vision, pas extra pour viser quoi, et vu le prix des lunettes faut attendre un peu pour faire refaire des lunettes vision de loin) et récemment le roller (se reporter à la remarque précédente concernant les accessoires).
    Mais attention, je fais ça pour le plaisir alors à dose modérée, pas de sur-entraînement, je tire ma flemme quand j'en ai envie et je ne vais jamais au-delà de mes possibilités ou juste un tout petit peu (sadique peut-être, mais pas maso).
    Bon bref vous vous êtes farci suffisamment de prose nombriliste.
    Je vous laisse, ENFIN, découvrir le dessin de Francis à qui je dis à nouveau MERCI FRANCIS, t'es un gars sympa, même si tu ne nourris pas ton chat en premier.


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Août 2007 à 22:47
    Francis
    Pour les frisettes on dira que c'est le vent, quand au noeud dans les cheveux, c'est un papillon qui a fait escale ;-) Question sport j'ai pas fait un quart de ce que tu as fait. QQ points communs : j'étais aussi très rapide au 60m (mon grand regret : ne pas avoir continué) et le tir à l'arc. Merci d'avoir posté le dessin mais je m'aperçois que j'aurai pu m'appliquer un peu. Je l'ai fait très vite avant de me coucher ;-)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 7 Août 2007 à 23:06

    Sympa le dessin ! Francis fait aussi dans le Fan-Art :D Excellent.

    Quelle sportive tu es Martine ! (nettement plus que moi ! :o) )

    J'me sens un peu con de pas avoir participé au jeu par contre :'(  Emploi du temps de m****  : /

    3
    Mercredi 8 Août 2007 à 14:05
    Martine
    Voilà on dira ça (mis à part que je déteste les papillons, de loin OK mais faut pas qu'ils s'approchent Allo M. Freud ?). Ah un tireur à l'arc, on en est où avec les flèches ? Et pour le dessin bâclé, si je bâclais un dessin comme ça, je sauterais de joie. Merci encore.
    4
    Mercredi 8 Août 2007 à 14:07
    Martine
    J'ai été faire un tour sur le site, tu participes aussi me semble-t-il. Pour le sport tu as le temps de t'y mettre, c'est curieux mais c'est en vieillissant que ça vient cette envie (mis à part la natation). Pas grave pour le jeu, on devrait en faire d'autres vu tout ce qui circule un peu partout
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :