• Une chanteuse canadienne que j'aime tout particulièrement et qui est peu connue en France et c'est bien dommage. Il s'agit de celle de gauche, l'autre chanteuse est une malade aidée par l'association. Et une belle morale à tirer de cette chanson.

     

    C'est une histoire fin d'automne
    Le ciel est gris et monotone
    Il ressemblait à tous les hommes
    On le nommait Jean-Chrysostome

    Il n'était qu'un pauvre berger
    Et Chrysostome s'est suicidé
    Dans son cœur l'amour est tombé
    A la rivière il s'est jeté

    D'un bout à l'autre du pays
    On est venu pour l'enterrer
    Et dans le trou qu'on a creusé
    Les feuilles mortes seront son lit

    On y mettra tous ses cahiers
    Tous ses mots qu'il avait pleurés
    Pour une bergère belle à croquer
    Pour une bergère au cœur léger

    Cette femme il faut l'enfermer
    D'un homme elle fait un résigné
    Son sourire est empoisonné
    D'un homme elle fait un naufragé

    On peut entendre la prière
    Des hommes qui maudissent la terre
    Ils veulent un Dieu pour protéger
    Les amoureux les envoûtés

    Marcelle n'avait rien demandé
    Des moutons s'en allaient promener
    Sa beauté elle l'avait donnée
    A l'eau à l'air aux cerisiers

    De sa cachette elle est sortie
    Aux hommes elle voudrait s'expliquer
    Elle entend la clameur monter
    On veut le cœur de cette impie

    Tuons tuons la putain
    Car Chrysostome elle a trompé
    Un bûcher il faut installer
    Ses cendres s'envoleront demain

    Mais Marcelle s'est mise à parler
    Je sais que vous me détestez
    Car j'ai choisi la liberté
    Car j'ai choisi les bois les près

    Parce que le ciel m'a faite belle
    Les hommes voudraient me posséder
    Parce que le ciel m'a faite belle
    Je sais que vous me désirez

    Vous pouvez bien me le chanter
    Pucelle je voudrais demeurer
    Pourquoi faut-il que la beauté
    Soit soumise à la volonté

    Je vous supplie de me laisser
    Je ne suis en rien obligée
    L'amour ne peut que s'éloigner
    Car vous en faites un prisonnier

    Sur ces mots Marcelle s'est sauvée
    On ne l'a jamais retrouvée
    Et Chrysostome fut le dernier
    A mourir pour sa propre idée

    L'amour doit être partagé
    L'amour n'aime pas la volonté
    Si une bergère vient à passer
    Sa liberté faut lui laisser


    18 commentaires
  • Une chanteuse canadienne que j'aime tout particulièrement et qui est peu connue en France et c'est bien dommage. Il s'agit de celle de gauche, l'autre chanteuse est une malade aidée par l'association. Et une belle morale à tirer de cette chanson.

     

    C'est une histoire fin d'automne
    Le ciel est gris et monotone
    Il ressemblait à tous les hommes
    On le nommait Jean-Chrysostome

    Il n'était qu'un pauvre berger
    Et Chrysostome s'est suicidé
    Dans son cœur l'amour est tombé
    A la rivière il s'est jeté

    D'un bout à l'autre du pays
    On est venu pour l'enterrer
    Et dans le trou qu'on a creusé
    Les feuilles mortes seront son lit

    On y mettra tous ses cahiers
    Tous ses mots qu'il avait pleurés
    Pour une bergère belle à croquer
    Pour une bergère au cœur léger

    Cette femme il faut l'enfermer
    D'un homme elle fait un résigné
    Son sourire est empoisonné
    D'un homme elle fait un naufragé

    On peut entendre la prière
    Des hommes qui maudissent la terre
    Ils veulent un Dieu pour protéger
    Les amoureux les envoûtés

    Marcelle n'avait rien demandé
    Des moutons s'en allaient promener
    Sa beauté elle l'avait donnée
    A l'eau à l'air aux cerisiers

    De sa cachette elle est sortie
    Aux hommes elle voudrait s'expliquer
    Elle entend la clameur monter
    On veut le cœur de cette impie

    Tuons tuons la putain
    Car Chrysostome elle a trompé
    Un bûcher il faut installer
    Ses cendres s'envoleront demain

    Mais Marcelle s'est mise à parler
    Je sais que vous me détestez
    Car j'ai choisi la liberté
    Car j'ai choisi les bois les près

    Parce que le ciel m'a faite belle
    Les hommes voudraient me posséder
    Parce que le ciel m'a faite belle
    Je sais que vous me désirez

    Vous pouvez bien me le chanter
    Pucelle je voudrais demeurer
    Pourquoi faut-il que la beauté
    Soit soumise à la volonté

    Je vous supplie de me laisser
    Je ne suis en rien obligée
    L'amour ne peut que s'éloigner
    Car vous en faites un prisonnier

    Sur ces mots Marcelle s'est sauvée
    On ne l'a jamais retrouvée
    Et Chrysostome fut le dernier
    A mourir pour sa propre idée

    L'amour doit être partagé
    L'amour n'aime pas la volonté
    Si une bergère vient à passer
    Sa liberté faut lui laisser


    18 commentaires
  • Photographe du Dimanche nous demande de parler ville aujourd'hui. Comme c'est encore les vacances, je ne me suis pas trop fatiguée, j'ai repris un article paru en juillet 2008 dans lequel je présentais mon petit bourg. Comme vous pourrez le constater le temps n'était pas tout-à-fait ce qu'il est en ce moment

    D'abord, comment peut bien s'appeler un habitant de Saint Sébastien de Morsent ? Réfléchissez en regardant les photos, réponse en fin d'article. Non ! On ne triche pas on ne va pas voir tout de suite.

    Pour vous situer Saint Sé (oui ça va plus vite comme ça) vous repérez la ville d'Evreux, chef-lieu du département de l'Eure, nous sommes perchés au-dessus à 4/5 kilomètres de la cathédrale.

    Nous sommes environ 3.800 habitants éparpillés sur une superficie de 10 kms carrés. Saint Sé est surtout constitué de pavillons individuels, très peu d'immeubles et en plus ils ne sont pas bien hauts. Et Dieu merci, encore beaucoup de verdure et d'arbres. Mais malheureusement ça commence à changer.

    Notre panneau d'entrée de ville, le nôtre est fleuri, celui d'Evreux, signale attention fourrière, super convivial non ? 

     

    Un de nos trois minis centres commerciaux
     


    Le bac à fleurs devant la banque d'un peu plus près

     


    L'ancienne mairie et la nouvelle

     


    La mare réaménagée

     


    Petit pont

     


    Les pieds dans l'eau

     


    Coucou, ça c'est moi, quoi je triche !!!

     


    L'église

     


    Son  cadran solaire (la vie passe comme l'ombre)

     

    Ses Saint Sébastien (patron des archers, logique)

     


    Sa Sainte Barbe (patronne des artificiers et des pompiers)

     


    Une des entrées de notre parc municipal (comme vous pouvez voir il est très ouvert)

     


    Vous avez bien vu qu'il manque un morceau de la grille quand même !


    La poste

    La toute petite promenade qui relie l'église à la poste, admirez les arbres.


     

    Drôle de forme n'est ce pas ? Une gargouille naturelle.

     

       

    Et pour finir, les habitants de Saint Sébastien s'appellent très simplement des Sébamorsentins, qu'imaginiez-vous ?

    Alors la balade vous a plu ?

     


    62 commentaires
  • Photographe du Dimanche nous demande de parler ville aujourd'hui. Comme c'est encore les vacances, je ne me suis pas trop fatiguée, j'ai repris un article paru en juillet 2008 dans lequel je présentais mon petit bourg. Comme vous pourrez le constater le temps n'était pas tout-à-fait ce qu'il est en ce moment

    D'abord, comment peut bien s'appeler un habitant de Saint Sébastien de Morsent ? Réfléchissez en regardant les photos, réponse en fin d'article. Non ! On ne triche pas on ne va pas voir tout de suite.

    Pour vous situer Saint Sé (oui ça va plus vite comme ça) vous repérez la ville d'Evreux, chef-lieu du département de l'Eure, nous sommes perchés au-dessus à 4/5 kilomètres de la cathédrale.

    Nous sommes environ 3.800 habitants éparpillés sur une superficie de 10 kms carrés. Saint Sé est surtout constitué de pavillons individuels, très peu d'immeubles et en plus ils ne sont pas bien hauts. Et Dieu merci, encore beaucoup de verdure et d'arbres. Mais malheureusement ça commence à changer.

    Notre panneau d'entrée de ville, le nôtre est fleuri, celui d'Evreux, signale attention fourrière, super convivial non ? 

     

    Un de nos trois minis centres commerciaux
     


    Le bac à fleurs devant la banque d'un peu plus près

     


    L'ancienne mairie et la nouvelle

     


    La mare réaménagée

     


    Petit pont

     


    Les pieds dans l'eau

     


    Coucou, ça c'est moi, quoi je triche !!!

     


    L'église

     


    Son  cadran solaire (la vie passe comme l'ombre)

     

    Ses Saint Sébastien (patron des archers, logique)

     


    Sa Sainte Barbe (patronne des artificiers et des pompiers)

     


    Une des entrées de notre parc municipal (comme vous pouvez voir il est très ouvert)

     


    Vous avez bien vu qu'il manque un morceau de la grille quand même !


    La poste

    La toute petite promenade qui relie l'église à la poste, admirez les arbres.


     

    Drôle de forme n'est ce pas ? Une gargouille naturelle.

     

       

    Et pour finir, les habitants de Saint Sébastien s'appellent très simplement des Sébamorsentins, qu'imaginiez-vous ?

    Alors la balade vous a plu ?

     


    62 commentaires
  • Juste un peu flippante cette photo  (Nous avons remplacé secrètement le bras gauche de Karen par un chat couleur gingembre, voyons si quelqu'un peut faire la différence) ! Mais à côté de ça ce chat est bien à sa place.

     

    funny pictures - We've secretly replaced Karen's left arm with a ginger cat. Let's see if anyone can tell the difference.
    see more Lolcats and funny pictures, and check out our Socially Awkward Penguin lolz!


    2 commentaires